Publicité
Réseaux - 29/03/2021

Bluecar: la seconde vie contrastée des voitures Bolloré

(AFP) - D'un "cimetière" en Sologne à un concessionnaire breton, les anciennes Autolib, BlueLy et BlueCub ne circulent plus dans Paris, Lyon ou Bordeaux, mais les voitures électriques de Bolloré continuent pourtant de rouler et d'alimenter la polémique.

Auteur : AFP

Partager cet article

Des centaines de Bluecar dans un terrain vague, alignées deux par deux par rangées de douze ou treize : certaines ont le capot ouvert, d'autres des vitres cassées, l'intérieur défoncé ou encore des portières maltraitées.
Diffusées début mars sur les réseaux sociaux, des photos des citadines ont provoqué des réactions d'indignation, entre crainte pour l'environnement et gâchis écologique notamment.   

C'est à Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher) que sont principalement stockées les anciennes voitures du service d'autopartage, sur deux sites exploités par Atis Production.
Situés dans une zone d'activité en bordure de la cité solognote, les deux lieux n'ont pas la même destination.
Un terrain vague accueille des véhicules qui ne sont visiblement pas immédiatement destinés à la vente. Quel projet pour ces véhicules? Atis Production n'a pas souhaité répondre à l'AFP.   

En attendant de les voir partir un jour, ces véhicules d'occasion entreposés sans leur batterie ne présentent aucun danger, selon les autorités. 
"C'est donc un parking de voitures d'occasion comme il en existe plein. Le risque de pollution, une fois que les batteries sont évacuées, est très limité", estimait en 2019 la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement du Centre-Val de Loire (Dreal).   

L'autre site se trouve quelques centaines de mètres plus loin, sur le terrain d'une ancienne usine Matra.
Ce parking goudronné accueille notamment un petit atelier destiné au démontage des véhicules hors d'usage. Or, Atis Production ne dispose pas de l'agrément pour cette activité et a été pointé du doigt par la Dreal pour des infractions environnementales mineures.    

Lors d'une inspection "inopinée" en janvier, la Dreal a constaté que "les travaux de remise en conformité [avaient] été réalisés". En revanche, l'exploitant ne dispose toujours pas de l'agrément, après pourtant une première mise en demeure de régularisation de la part de la préfecture du Loir-et-Cher en juillet 2020.
   
"2.000 voitures vendues"
Le trésor de ce site repose sur le gigantesque parking attenant : ce sont les centaines de Bluecar qui s'y trouvent. En meilleur état que celles du terrain vague, celle-ci sont destinées à la revente et appartiennent à Autopuzz. 
Initialement sous-traitant de Bolloré, ce spécialiste des câbles de charge a décidé de changer de braquet en rachetant 2.800 voitures lors de l'arrêt des services d'autopartage à Paris en 2018, puis Lyon et Bordeaux.   

"On a décidé de récupérer quelques véhicules. On s'est rendu compte qu'on était capables de proposer un véhicule électrique à un prix imbattable, à savoir 4.990 euros", explique le PDG Guillaume Ramirez, convaincu que le prix a attiré les automobilistes qui hésitaient à passer à l'électrique.    

Avec la prime à la conversion et le bonus écologique cumulable, "certains de nos clients peuvent avoir un véhicule entre un et 990 euros", assure le dirigeant.
Si l'autonomie (250 km) et la durée de vie (20 ans ou 400.000 km) de la batterie sont des arguments de vente, sa manipulation au quotidien peut toutefois entraîner des difficultés.   

La batterie LMP, dite "chaude", doit en effet être maintenue à une température de 60 degrés : pas branchée, elle se décharge, voire s'endommage.
"C'est une technologie qu'il faut appréhender", reconnait M. Ramirez. "C'est vrai qu'il faut prendre l'habitude de rebrancher le véhicule."
Reste que selon Autopuzz, qui estime avoir racheté environ la moitié des Bluecar réformées, la demande est bien là. L'entreprise en vend une cinquantaine par mois et prévoit d'écouler son stock de 800 véhicules avant l'été 2022.   

"On a lancé l'opération il y a un peu plus de deux ans et on va bientôt passer la barre symbolique des 2.000 voitures vendues", se réjouit le PDG. 
Pour l'entreprise morbihannaise, l'opération, jugée "rentable", a rempli son objectif : elle lui a permis de s'installer comme un acteur du marché en plein développement de la voiture électrique... en attendant d'autres projets.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

En Bretagne on ne jette pas inutilement.....c’est cela l’écologie faire durer! La Dreal a t’elle trouvé des fuites d’huiles sur le parking.
Le système est dingue des VOE à ......1€ au fou! VE machine infernale à déchets !

Alain Boise, Le 29/03/2021 à 02:51

Le journaliste aurait dû allez jeter un œil sur Atis production sur Infogreffe. SARL quasi vide et anciennement distributrice de billets de spectacle !
Ade va trouver cela savoureux !
;0)

Lucos , Le 29/03/2021 à 05:04

Autopuzz n'est pas franchement que breton, car appartenant au Holding Midi Autos (Bernard Hory) de Brive, qui visiblement a des vues sur les VE.
;0)

Lucos , Le 29/03/2021 à 07:32

La BlueCar : le seul véhicule au monde qui consomme plus à l'arrêt que lorsqu'il roule ! Ecolo vous avez dit ?

Fred Et Rick, Le 29/03/2021 à 09:14

Tous les VE consomment à l’arrêt.....c’est pour cela que les utilisateurs les branchent tt les soirs))))

Alain Boise, Le 29/03/2021 à 09:32

Voila qu'Alain défend le VE qui ne pisse pas d'huile.

Formidable résumé de la Bluecar (plutôt Blackcar) par les jumeaux Fred & Rick !

Bruno Haas, Le 29/03/2021 à 09:35

à Lucos , Le 29/03/2021 à 05:04
A propos de "spectacle savoureux", l'article me rappelle ceci :
"M'sieur Ramirez, c'est mon manager, j'lui dois tout à M'sieur Ramirez "... (Bedos - Dabadie)

Sinon dans un autre genre, j'imagine assez bien le trouble indicible qui saisit Alain à chaque fois qu'il aperçoit une Blue Car sur le parking de l'Intermarché, ou mieux, le Leclerc du coin (à moins que seule Falbala …) … La vie est décidément trop injuste … Lui qui a vaillamment résisté lorsque son télécopieur lui a "craché" la proposition commerciale pour l'acquisition d'un lot de VOE pourtant d'origine bretonne … Il n'avait alors pu s'empêcher de réprimer un juron suivi d'un définitif : "Ahhhh non, moi vivant, pas de cette bouse chez moi" ! … Les vitres du "show room" s'en souviennent encore … Gosh … que la vie est dure parfois !
;0)
PS : désolé pour cet envoi tardif … Une avarie au moment de transférer m'a empêché … à la ligne

Ade Airix, Le 29/03/2021 à 10:19

Tous les sans abris Parisiens.
regrettent que la Madone de Paris se soit débarrassée des Bollorettes ou l’on pouvait passer la nuit au chaud.
Beaucoup moins de problèmes de recyclage d’une batterie sèche que celle d’une Zoé

Alain Boise, Le 29/03/2021 à 10:49

Ah le temps jadis ou il était question des diesels...en gros et en détail , la meilleur technique du thermique de tous les temps...aurait pu dire Cugnot (le tueur de poules) le visionnaire à toute vapeur avant les pots catalytiques !!!
Bolloré le bricolé (inventeur du papier à fumettes) sera dans les annales de l'histoire par ses poubelles branchés en permanence sur les prises de machines à laver.
Bolloré a beau être à la batterie mais c'est Musk au tambour qui fait du bruit !!

Durand Pierre, Le 29/03/2021 à 11:50

... En tous cas, le choix de Romorantin-Lanthenay, ex terres de Matra Automotive, comme base logistique de "reconditionnement" des "Bollorettes" ne semble pas particulièrement maladroit ... (?)
On imagine que l'acquisition de la moitié des 2.800 voitures électriques a été bien négociée ...
;0)

Ade Airix, Le 29/03/2021 à 11:59

Pendant que Clerion est occupé … Ne pas confondre "boléro de Ravel" et "Bollorées à laver" … (?)
;0)

Ade Airix, Le 29/03/2021 à 13:41

Quand on charge, on consomme.
La BlueCar consomme tout le temps pour conserver sa batterie à 60°C, sinon quand vous voulez démarrer... ben ... y'a plus rien !
Certes la technologie des batteries de Bolloré a des avantages (meilleure stabilité, et recyclage) mais elle aussi de gros inconvénient dont celui dont on parle : le maintien en température qui consomme, consomme... Cette technologie n'est pas du tout adaptée à l'utilisation dans un VE, mais est néanmoins très intéressante pour d'autres utilisations.
Encore une fois, le choix de la technologie doit être adapté à l'usage !

Fred Et Rick, Le 29/03/2021 à 13:53

Merci les jumeaux....allez dire cela aux acheteurs à 1€ ......qui dit mieux?

Alain Boise, Le 29/03/2021 à 14:13

Oui 1 € mais 20 000 € d'électricité pendant sa durée de vie pour garder les electrons au chaud !
Bof !
;0)

Lucos , Le 29/03/2021 à 15:19

Tiens idée du jour !
Je vais monter une boite pour rétrofiter (au bon sens du terme rétro) de la Bluecar et de la e-Mehari avec du bon vieux XUD9 avec de la Ricardo Comet 5 comme on en fait plus...
Faut que j'en parle à Pompili.
;0)

Lucos , Le 29/03/2021 à 15:24

@Alain : SVP, pas de mauvaise fois.
C'est un peu comme si vous achetiez une thermique avec une fuite au réservoir et qu'il fallait mettre le pistolet en position bloquée pour être sûr d'avoir le réservoir plein au moment où vous la démarrerez et de ne pas oublier de remettre le pistolet à votre lieu de destination. Un peu de sérieux SVP.
J'ai roulé en VE (Zoé) et c'est très bien. Je ne suis pas un anti VE et prône la bonne solution en fonction de l'usage, mais la BlueCar et sa technologie de batterie n'est pas adaptée en dehors de l'autopartage qui reste toujours branchée quand elle ne roule pas et consomme de fait pour maintenir la température à 60°C.
C'est un peu comme si pour utiliser votre four électrique, vous deviez le maintenir en température pour le cas où vous en auriez besoin au risque de ne plus pouvoir vous en servir immédiatement.

Fred Et Rick, Le 29/03/2021 à 15:32

Franchement, il y a vraiment un gars qui a pensé que c'était l'avenir ?
Faut le débrancher, lui !
;0)

Lucos , Le 29/03/2021 à 15:44

Est ce le hasard … ? … Je crains que NON !
Il circule sur un internet un "clip" concocté par deux braves p'tits guars … Gabriel et Corentin qu’ils s’appellent … Rien à dire bien propres sur eux … Pour qui roulent ils ? A vous de voir … !
Ci-dessous, le lien du clip justement
https://www.youtube.com/watch?v=RIuqveu91tg
N’hésitez pas à aller le découvrir, le micro trottoir tout à la fin vaut son pesant de … il sent particulièrement bon la citoyenneté indignée … « On vous ment, on vous spolie » et tiens appelez donc Green Pisse …
Quand le « petit prince » se dote d’un smartphone et d’un drone pour faire du « Elise Lucet » et se produit sur you tube, çà donne à peu près çà … Respect les gars … Et ce p’tit côté de fruit défendu avec cette intrusion sur un terrain interdit au Public, y manquait juste le générique de mission impossible en fond sonore … En revanche, j’ai été très déçu par le gars dans le rôle du vigile … Très patelin, voire très urbain (la moindre des choses quand on se nomme « urbex ») et même pas de pitbull ou de dobermans « prêts à bondir » … Franchement là « chuis » déçu, qu’est que c’est que cet agent de sécurité …
Bouh les vilaines voitures parisiennes qui viennent déverser leur « lithium » (apparemment les batteries ont été extraites…) sur notre belle nature du fait de « méchantes entreprises machiavéliques qui ont « sournoisement » entreposé ces « autolib » en voie de pourrissement sur un terrain qui naguère sentait bon le sous-bois et la noisette … Enfin c’est l’idée …
Justement, si le propos était de rendre compte du terrible gâchis que fût ce système de partage de véhicules électriques que se proposait d’être autolib, çà va les gars « on » était déjà un peu "au courant" … Apparemment pas les quelques vingtenaires ou trentenaires « parisiens » interrogés …« On vous ment, on vous spolie » j’vous dit !
Secondairement, mais j’ai peut-être trop d’imagination ( ?) … J’y ai vu une allusion un tantinet subliminale sur ce qui attend la société demain avec « tous ces véhicules électriques qu’on essaie de vous fourguer » …. Cette visite sur une « décharge à ciel ouvert » comme une préfiguration du "demain plus jamais comme avant" … Bon j’arrête !
Comment y s’appelle déjà le dernier film de Dupontel ? … Ah oui c’est çà !

PS1 : quand on immobilise un véhicule (électrique ou thermique on s'en fout) pour un certain temps, c'est préférable de ne pas lui serrer son petit frein à main … Cà évite des misères ultérieures et quant le terrain n'est pas pentu et de surcroît privé, y a pas de malaise …
PS2 : plaise à la rédaction …
;0)

Ade Airix, Le 29/03/2021 à 18:45

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 29/03/2021

Le groupe Revmat ouvre une nouvelle concession MAN à Blois

Ce lundi, le groupe Revmat ouvre à Blois son sixième garage MAN. Il inaugurera également sa nouvelle concession du Mans en juillet prochain et va débuter les travaux d’un nouveau site à Châteauroux en mai, pour une enveloppe d’investissement total de 7 millions d’euros.

Réseaux

Les choix industriels de PSA plombent le commerce extérieur automobile français

Les statistiques du commerce extérieur 2020 sont disponibles et leur analyse est édifiante. Elle confirme largement la désindustrialisation et indique que, couplée avec les choix faits par les constructeurs français - et en particulier par PSA pour 2020 – la pandémie a entrainé un véritable effondrement de la production française. La baisse de la consommation a limité l’ampleur du déficit extérieur qui se creuse tout de même très sérieusement en matière de véhicules. De surcroît, là où les annonces politiques laissaient entendre que les véhicules électriques ou électrifiées pourraient constituer une chance pour le site France, les statistiques viennent mettre le doute et indiquer à quel point il faudra au politique être volontariste pour amener les constructeurs à inverser des choix anciens et lourdement défavorables au site France.

Analyse

Peter Thyri, avocat autrichien : "Peugeot a continûment asphyxié son réseau et a gagné de l'argent de cette façon"

La décision de la cour suprême autrichienne qui a condamné Peugeot à redéfinir sa politique commerciale suscite de grandes attentes au sein des réseaux européens des marques Peugeot, Citroën et DS, et même au-delà. Quelle est la portée de cette décision en Autriche et ailleurs en Europe ? Les réponses de Peter Thyri, spécialiste en droit de la concurrence et avocat du concessionnaire autrichien à l’initiative de la procédure.

Réseaux

Catégorie Réseaux

Le réseau Distinxion à l’offensive

Le réseau Distinxion et son principal fournisseur, le grossiste St-Herblain Automobiles, ont traversé l'année 2020 sans perte de volume, grâce à une bonne anticipation de la forte reprise en septembre et à une campagne importante de communication TV.

19/04/2021

Les concessionnaires ont recueilli 81% d’avis positifs sur Google My Business ce trimestre

Les notes accordées aux concessionnaires par leurs clients sur Google My Business s'améliorent d'année en année, passant à 4,3 au cours du premier trimestre 2021 pour 81% de commentaires positifs. Volkswagen France a fait appel à Présence et Partoo pour accompagner son réseau dans le suivi de cette e-réputation et mettre en place les outils pour l'améliorer.

14/04/2021

Les évolutions dans les réseaux automobiles en mars

En mars, Maxime Lefebvre a ouvert un pôle automobile à Amiens réunissant 6 marques ; le groupe Maurin installe Lexus et Toyota sur un nouveau site à Montpellier ; Emil Frey France a repris BMW-Mini à Mont-de-Marsan ; Paul Kroely a ouvert sa nouvelle concession Mercedes de Colmar…

09/04/2021