Publicité
Analyse - 29/03/2021

Les choix industriels de PSA plombent le commerce extérieur automobile français

Les statistiques du commerce extérieur 2020 sont disponibles et leur analyse est édifiante. Elle confirme largement la désindustrialisation et indique que, couplée avec les choix faits par les constructeurs français - et en particulier par PSA pour 2020 – la pandémie a entrainé un véritable effondrement de la production française. La baisse de la consommation a limité l’ampleur du déficit extérieur qui se creuse tout de même très sérieusement en matière de véhicules. De surcroît, là où les annonces politiques laissaient entendre que les véhicules électriques ou électrifiées pourraient constituer une chance pour le site France, les statistiques viennent mettre le doute et indiquer à quel point il faudra au politique être volontariste pour amener les constructeurs à inverser des choix anciens et lourdement défavorables au site France.

Auteur : Bernard Jullien

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 29/03/2021

Le groupe Revmat ouvre une nouvelle concession MAN à Blois

Ce lundi, le groupe Revmat ouvre à Blois son sixième garage MAN. Il inaugurera également sa nouvelle concession du Mans en juillet prochain et va débuter les travaux d’un nouveau site à Châteauroux en mai, pour une enveloppe d’investissement total de 7 millions d’euros.

Réseaux

Bluecar: la seconde vie contrastée des voitures Bolloré

(AFP) - D'un "cimetière" en Sologne à un concessionnaire breton, les anciennes Autolib, BlueLy et BlueCub ne circulent plus dans Paris, Lyon ou Bordeaux, mais les voitures électriques de Bolloré continuent pourtant de rouler et d'alimenter la polémique.

Réseaux

Peter Thyri, avocat autrichien : "Peugeot a continûment asphyxié son réseau et a gagné de l'argent de cette façon"

La décision de la cour suprême autrichienne qui a condamné Peugeot à redéfinir sa politique commerciale suscite de grandes attentes au sein des réseaux européens des marques Peugeot, Citroën et DS, et même au-delà. Quelle est la portée de cette décision en Autriche et ailleurs en Europe ? Les réponses de Peter Thyri, spécialiste en droit de la concurrence et avocat du concessionnaire autrichien à l’initiative de la procédure.

Réseaux

Catégorie Analyse

La prospérité des "piéçards" est-elle durable ?

La lecture du très édifiant document défendant l’introduction en bourse de PHE confirme les analyses qui montraient depuis des années que, en matière automobile, les dépenses d’utilisation dominaient de plus en plus nettement les dépenses d’acquisition. Ledit document fait peu de cas de l’électrification et considère que cette mutation pourrait ne pas démentir la tendance à voir croître le marché de la pièce. L’argument est extrêmement intéressant mais les consommateurs pourraient lui infliger un démenti.

17/05/2021

Le sexe des Range

Il y a des jours comme ça, où on s’interroge sur des choses essentielles, et j’ai décidé de partager avec vous le fruit de ma dernière réflexion. Mais autant vous prévenir tout de suite : je ne suis pas sûr d’avoir trouvé la réponse.

12/05/2021

Bipolarité Europe/Amérique du Nord de Stellantis : atout ou handicap ?

La présentation des résultats du premier trimestre d’activité de Stellantis fait ressortir avec éclat ce que l’on pressentait déjà : l’entité est tiraillée comme FCA l’était entre un pôle américain et un pôle européen. L’un et l’autre n’appellent pas les mêmes produits et les mêmes technologies et dès lors les synergies attendues peinent à se dessiner. Si la question est une vieille question qu’ont rencontré très tôt Ford et GM, elle se pose en des termes nouveaux en 2021 car d’autres ont à gérer un pôle européen et un pôle chinois et cela paraît moins malaisé.

10/05/2021

Sur le papier, bon premier trimestre des "Detroit 3", mais attention aux effets d’aubaine

Les "Detroit 3" viennent de publier leurs résultats pour le premier trimestre et les chiffres sont plutôt encourageants pour l’année. Mais le marché connait des distorsions avec une demande très largement supérieure à l’offre et des ruptures dans les chaînes d’approvisionnement qui soulèvent la question des perspectives sur l’année 2021.

07/05/2021

Toy Car

En automobile aussi, la taille ça compte. Mais en milieux urbains, c’est plutôt à Mies van der Rohe avec son célèbre "moins c’est plus" qu’il convient de se référer. Or l’industrie semble prendre le chemin inverse. A moins que…

06/05/2021

Véhicule électrique : Volkswagen mène la course, il est temps d’y entrer

La dernière semaine d’avril 2021 a confirmé que, en Allemagne comme en France, on prenait acte de ce que la transition vers l’électrique s’accélère très nettement. En Allemagne, elle est voulue et conduite par VW. En France, les tergiversations que VW s’est employé à bannir du débat public persistent. Pourtant, semaine après semaine les dernières préventions se lèvent et la course vers un passage massif au véhicule électrique à batterie (VEB) paraît lancée. Un tel changement est pour l’industrie française une opportunité qu’il est encore temps de saisir puisque l’essentiel des capacités reste à installer. De premières briques sortent de terre. L’édifice industriel reste à agencer.

03/05/2021

Tesla annonce de bons résultats mais poursuit dans le vert pastèque

Tesla vient d’annoncer un bénéfice de 438 millions de dollars sur le premier trimestre. C’est une bonne nouvelle pour le constructeur, pour ses actionnaires et plus encore pour le CEO puisqu’il vient de valider la troisième tranche de compensation qui lui permet d’acheter des actions à 10% de leur valeur. Mais comme toujours, avant de s’extasier, il convient de regarder les chiffres de plus près.

30/04/2021

La raison d’être de Renault : formulation nébuleuse et engagement sincère

Les dirigeants de Renault croient honnêtement que l’entreprise, ses équipes et son histoire passée s’inscrivent aisément dans un projet que conformément à la loi Pacte ils appellent raison d’être et ont fait approuver la semaine dernière par le Conseil d’Administration.  En donnant à ladite "raison d’être" une formulation un peu nébuleuse, ils n’ont pas contribué à faire jouer à ce vote le rôle mobilisateur qu’ils espéraient lui voir prendre. Heureusement, les grands principes faisaient déjà l’objet de traductions un peu concrètes et cela donne quelques raisons de prendre l’engagement au sérieux.

26/04/2021