Publicité
Publicité
Constructeurs - 12/04/2022 - #Volkswagen , #Daf , #Iveco , #Man , #Scania

Cartel des poids lourds : Scania conteste l'amende de la justice de l'UE

(AFP) - Le constructeur suédois de camions Scania a de nouveau fait appel de sa condamnation à une amende de 880 millions d'euros infligée par Bruxelles pour sa participation à une entente avec d'autres fabricants.

Auteur : AFP

Partager cet article

Condamnée une première fois en 2017, la filiale du géant allemand de l'automobile Volkswagen avait été déboutée en février par le Tribunal de l'Union européenne, établi à Luxembourg.

"Scania a désormais fait appel de ce jugement devant la Cour européenne de justice", indique le constructeur dans un communiqué.

Le fabricant basé près de Stockholm "conteste toujours toutes les conclusions de la Commission européenne, confirmée par le Tribunal de l'UE, et maintient que l'entreprise n'est (pas) entrée dans un accord paneuropéen sur les prix avec d'autres constructeurs", affirme-t-elle.

La marque au griffon "n'a pas non plus agi pour retarder l'introduction de moteurs respectant la législation européenne sur les émissions", ajoute-t-elle.

Avec quatre autres grands fabricants (Daimler, DAF, Iveco, MAN et Volvo Group) punis en 2016 par la Commission européenne par des amendes allant d'environ 500 millions jusqu'à un milliard d'euros, Scania avait été considéré comme "membre actif d'un cartel".

Parmi les groupes fautifs, Scania (filiale à 100% de Volkswagen depuis 2015) est le seul à avoir contesté la procédure de transaction proposée par la Commission, une sorte de règlement à l'amiable prévoyant le paiement d'une amende en échange de l'abandon des poursuites.

Dans sa décision de février, le Tribunal de l'UE rappelait que trois entités de la firme, dont sa filiale allemande, avaient été reconnues coupables d'avoir "enfreint les règles du droit de l'Union interdisant les ententes".

Les faits portent sur la période 1997-2011.

A cette époque, des "contacts collusoires" à différents niveaux de l'entreprise "faisaient partie d'un plan d'ensemble visant à la réalisation de l'objectif anticoncurrentiel unique", à savoir "limiter la concurrence sur le marché des camions moyens et lourds" en Europe, selon la justice européenne.

Les cinq constructeurs impliqués représentent 90% du marché européen.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Si on peut plus déjeuner avec des potes maintenant..
;0))

Lucos , Le 12/04/2022 à 09:22

Oui Lucos, mais il y avait du homard au menu, comme avec Rugy à l'Assemblée nationale.
Alors ça fait tâche, et les tâches de homard sont difficiles à supprimer.

Bruno Haas, Le 12/04/2022 à 10:04

C'est sûr aussi que les déjeuners dans le camion, qui démarrent au bar du concessionnaire*, commencent à 14H et finissent à 17H, alors forcément on parle du boulot !
;0)
* le bar fait partie des critères d'un concessionnaire camion...

Lucos , Le 12/04/2022 à 10:10

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 12/04/2022

Le loueur Ucar racheté par le groupe de Jean-Louis Mosca, Cosmobilis

Jean-Claude Puerto a cédé le contrôle d’Ucar au groupe de Jean-Louis Mosca, Cosmobilis, dont il devient actionnaire. Cette cession sera suivie d’une offre publique d’achat portant sur l’intégralité du capital d’Ucar. L’acquisition s’inscrit dans le plan de développement de Cosmobilis de devenir, à partir des concessions Bymycar, un acteur clé de la mobilité en Europe soutenu par le Crédit Agricole entré à son capital en décembre dernier.

Réseaux

Catégorie Constructeurs

Le groupe Volkswagen paie une amende en Suisse pour dépassement de CO2

L’application de la règlementation européenne à l’échelle de la Suisse concernant les limites d’émissions de CO2 coûte 104 francs suisse par gramme de dépassement. Avec une moyenne (remises comprises) à 123,6 g/km en 2021 le groupe Volkswagen dépasse son objectif individuel a révélé hier Schmidt Automotive Research.

24/06/2022

Citroën vend 50 Ami en 17 minutes et fait un clin d'oeil à Elon Musk

(Reuters) - Stellantis s'est targué mercredi d'avoir vendu les 50 exemplaires de l'édition limitée "My Ami Buggy" de sa voiturette électrique en 17 minutes et 28 secondes, et a profité de ce résultat pour adresser un clin d'oeil à Elon Musk par publicité interposée.

23/06/2022

De la voiture connectée à la voiture autonome

La Fiev a réuni vendredi dernier de multiples experts pour parler du futur de "l’intelligence automobile" qui sera à la fois embarquée à bord, à travers de nouveaux systèmes d’exploitation, ou "débarquée", dans le Cloud, et ouvrira la porte au business de la voiture connectée et rendra possible la voiture autonome. Extraits…

22/06/2022

La 408, un design audacieux et élégant qui devrait faire mouche

Peugeot dévoile aujourd’hui la 408 qui est le troisième modèle du programme P5 développé avec la 308 et 308 SW. Elle vient compléter l’offre de la marque dans le segment C entre la 308 et la 3008. Une voiture racée et élégante qui vise une nouvelle clientèle.

22/06/2022