Publicité
Publicité
Marchés - 27/09/2021

Comment Exadis a réussi son redressement

La qualité des équipes, la spécificité de son savoir-faire dans l’optimisation des stocks chez ses clients et le soutien de ses actionnaires ont permis à Exadis (entreprise spécialisée dans la distribution de pièces de rechange automobile indépendante) de revenir en 2021 rapidement à la rentabilité. L’entreprise qui a enregistré une croissance significative de son chiffre d’affaires avec ses clients historiques vise désormais le développement de son portefeuille clients. Les explications de Jean-Christophe Barthelet, directeur général d’Exadis.

Comment Exadis a réussi son redressement

Jean-Christophe Barthelet, directeur général d’Exadis

Auteur : Florence Lagarde
Directrice de la rédaction et Directrice de la publication

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 27/09/2021

Batteries : et si l’Europe rattrapait son retard ?

Les deux années 2020 et 2021 ont été les années du véritable décollage du marché du véhicule électrique à batterie (VEB) de masse. Bien qu’annoncée depuis des années, cette mutation ne cesse de révéler mois après mois la fragilité des certitudes et prévisions que les uns et les autres avons élaboré. Il en est ainsi, peut-on espérer cet automne, de l’ultra-domination asiatique dans le domaine des batteries et de son corollaire politique qu’était l’incapacité de l’UE à se montrer en matière de politique industrielle à la hauteur de ce que l’Etat chinois entreprend pour gérer cette transition. Les deux "Airbus de la batterie" qui ont finalement décollé ne sont pas des ULM mais bien de solides attelages qui permettent de regarder cette mutation de l’industrie automobile comme susceptible de se négocier sans que la perte de souveraineté ne ressorte comme inéluctable.

Analyse

Catégorie Marchés

Nouveau coup de frein des exportations japonaises en septembre

(AFP) - La croissance des exportations du Japon, l'un des fers de lance de son économie, a ralenti pour le quatrième mois d'affilée en septembre, sur fond de pénuries mondiales d'approvisionnement pesant notamment sur l'industrie automobile, selon des chiffres officiels publiés mercredi.

21/10/2021

Les loueurs demandent des aides pour électrifier leurs flottes

Les loueurs de voitures ont proposé mardi à l'État de mettre en place un "chèque location électrique" pour les aider à électrifier leurs flottes.    Ce chèque de location d'un véhicule électrique ou hybride, exonéré de charges sociales, "permettrait à de nombreux Français d'essayer le véhicule électrique et de l'adopter", ont indiqué les loueurs lors d'une conférence du CNPA.

13/10/2021