Equipementiers - 04/09/2020

Débrayages sur le site corrézien de BorgWarner aux 368 emplois menacés

(AFP) - Plusieurs dizaines de salariés corréziens de BorgWarner, l'équipementier automobile américain, ont observé jeudi des "débrayages" d'ampleur variable, "première mobilisation" pour sauver 368 emplois menacés par la fermeture du site d'Eyrein près de Tulle, a-t-on appris de sources syndicales.

Auteur : AFP

Partager cet article

Réunis mercredi en assemblée générale, plus de 150 salariés avaient voté pour une "grève" de jeudi matin à lundi matin 5H30, pour lancer leur mobilisation après l'annonce le 25 juin par BorgWarner Automotive de sa volonté de fermer le site d'ici le premier trimestre 2022.
"C'est une mobilisation à la +carte+", certains des salariés qui tournent en 3x8 "sont venus et n'ont pas travaillé, d'autres ont travaillé quelques heures, et quelques dizaines d'autres ont aidé l'intersyndicale à réaliser des pancartes, banderoles ou tracts" qui seront distribués sur des ronds-points, commerces, marchés, a indiqué à l'AFP Alexandre Brigoulet, délégué CGT de BorgWarner.
La direction de BorgWarner à Tulle n'était "pas disponible pour communiquer" jeudi.
"Le vote d'hier et l'action d'aujourd'hui sont de premières mobilisations et annoncent d'autres actions. La lutte va se durcir", a ajouté le délégué CGT.
Les salariés de BorgWarner Tulle, qui fabrique des commandes de boîtes de vitesse, refusent la fermeture du site d'Eyrein qu'ils jugent "rentable" et demandent le retrait du plan de sauvegarde de l'emploi.
Ils sont défendus par Me Jean-Louis Borie qui a défendu ces dernières années la médiatique lutte des salariés de l'équipementier GM&S de La Souterraine (Creuse).
La direction estimait pour sa part, dans sa décision du 25 juin, que les commandes de l'usine n'ont cessé de décliner depuis 5 ans, que son chiffre d'affaires a chuté de plus de 40% entre 2017 et 2019, et que BorgWarner "n'a désormais plus d'autre choix que d'envisager la fermeture".
La prochaine étape pour l'intersyndicale, est la remise le 15 septembre d'un rapport économique demandé à un cabinet d'experts, qui démontrera selon elle que le site d'Eyrein est "viable", et sans nécessité économique de fermeture.
D'ici là, les syndicats entendent également mener une action de médiatisation de leur lutte les 10-11 septembre à l'occasion du passage du Tour de Fance en Corrèze.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Ça y est ? C'est fini Autoactu gratuit ?
On peut donc se désinscrire de ce site tr`s intéressant qui nous permettait d'obtenir les informations tous les jours?

J'avais compris que l'accès premium, payant, permettait à ceux qui le souhaitaient de pouvoir accéder à certains articles Avant les autres… mais il semble qu'il permette juste d'accéder à certains articles que les AUTRES n'auront jamais… c'est ça?

Pas d'information sur les articles en accès limité et les articles "libres",... il faut cliquer pour voir!
Vous me direz… il suffit de lire le titre : Intéressant <=> payant

Franchement déçu ! Autoactu, "c'était mieux avant !"

Content quand même des quelques dernières années passées à vous lire. Au revoir !

Klit ., Le 04/09/2020 à 08:26

Je retire ce que je disais sur le fait que l'on ne connaisse pas les articles "premium" : ils ont un petit logo Autoactu à côté du titre… :/

(En revancha, non signalé sur la newsletter reçue par mail)

Klit ., Le 04/09/2020 à 08:29

Je rejoins Klit.
Il est bien triste de voir ce site d'information qui était devenu une référence du secteur en arriver là...
Il sera intéressant que Mme Lagarde communique d'ici quelques mois le nombre de désinscription à la newsletter...

Matt , Le 04/09/2020 à 10:25

Il est dommage que ce site soit devenu payant à quasi 100%, depuis le 1er septembre.
Pour ma part, lecteur assidu depuis plus de 10 ans, le désabonnement est en vue....
Heureusement, il existe d'autres sites automobiles quotidiens en accès libre et également bien informés (Journal de l'Automobile, Auto Infos, Leblogauto, ........).

Jean-Marc Peyrichou, Le 04/09/2020 à 10:40

Le Gros Marcel est en train de consoler Marie-Edmonde qui est en larmes, Dugommier vient de filer sa dem et je retiens Zézette qui veut tout casser..
La fin d'une histoire..
Bye
Lucos

Lucos , Le 04/09/2020 à 11:49

Le net c'est brutal et les bonnes manières ont disparu. Les internautes déversent leur bile (à chaud souvent, mais il y a une théorie qui dit que les agressifs vivent plus longtemps) sur tous ceux que sont acteurs et exercent leur talent sur un site public et ceux-ci prennent plein la figure. Se fritter avec les autres internautes sur le site cela fait partie du spectacle.
Les GAFAM donnent l'exemple et ils viennent de déclarer que si les gouvernements les taxent, ils taxeront en retour leurs prestataires et ceux-ci les consommateurs à leur tour.
Est-ce que monnayer les bonnes "feuilles" enrichi et pérennise le site ??
Je doute car seuls les bonnes feuilles produisent une réflexion et rendent attractif le site !!
Si je ne paye pas je veux bien être le produit...mais !!
Les concepts sur le net c' n'est pas moi qui les a inventé

Durand Pierre, Le 04/09/2020 à 22:55

Adieu Jo..
Lucos

Lucos , Le 05/09/2020 à 20:46

Et oui Jo, nous ne payions pas et acceptions d'être le produit mais nous n'étions certainement pas assez nombreux à voir les pubs. Je me suis d'ailleurs souvent demandé comment le site Autoactu arrivait à s'en sortir... maintenant je ne connais la réponse : il n'y arrivait pas.
Si le passage au payant se comprend, il réserve alors le site aux seuls professionnels de la distribution auto. Et encore, seulement ceux dont la direction financière n'aura pas déjà coupé dans les "petites dépenses non essentielles". Est-ce suffisant ?
Pour les autres, comme moi, qui gravitent "autour de l'auto", aucune chance d'avoir un abonnement professionnel à ce genre de site. Quant à le prendre à titre personnel, non, ce n'est pas intéressant comparé à l'abonnement à un journal de presse économique, plus complet. L'achat unitaire d'article ? J'aimais beaucoup lire les chroniques de JP Thery... mais - sans faire offense - de là à acheter l'article 4 €, non.
Reste tous les bons souvenirs !
Prenez soin de vous.

Y A A, Le 06/09/2020 à 09:01

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 04/09/2020

Tesla lève 5 milliards de dollars pour poursuivre son activité, mais jusqu’où s’arrêtera-t-il ?

L’action Tesla est un véritable ticket gagnant, au grattage et au tirage. Pourtant ces derniers mois, rien ne permet de justifier un tel engouement sur la base de l’entreprise, de ses ventes ou de ses résultats financiers. Les banquiers et les analystes le reconnaissent eux-mêmes. Du coup, Tesla en profite pour lever 5 milliards de dollars pour pouvoir poursuivre son activité, sans soulever la moindre inquiétude.

Constructeurs

Renault annonce une organisation des marques en "business unit"

Le groupe Renault va modifier radicalement son organisation avec la création d’une « business unit » pour chaque marque, Renault, Dacia et Alpine, et la création d’une marque "Nouvelles mobilités". Les pilotes de ces projets sont Luca de Meo, Denis Le Vot, Cyril Abiteboul et Clotilde Delbos.

Constructeurs

Catégorie Equipementiers

Bridgestone Béthune: premières mesures d'accompagnement social de la fermeture adoptées

(AFP) - La direction de Bridgestone France s'est félicitée vendredi de l'adoption d'un ensemble de mesures sociales d'accompagnement de la fermeture de l'usine de pneumatiques de Béthune avec la majorité des organisations syndicales, l'intersyndicale se disant satisfaite d'avoir obtenu un congé de reclassement "à la hauteur du préjudice".

21/12/2020