Publicité
Constructeurs - 13/12/2021 - #Volkswagen

Des châssis aux batteries, course à la reconversion chez Volkswagen

(AFP) - Souder, découper, plier : le métal n'avait aucun secret pour Michelle Gabriel après son apprentissage chez Volkswagen. Mais quelques années plus tard, la jeune femme jongle avec la programmation de logiciels pour véhicules du futur, à l'issue d'une reconversion express.

Auteur : AFP

Partager cet article

A 24 ans seulement, cette Allemande longiligne a déjà changé de voie professionnelle, illustrant la transformation sans précédent en cours dans le secteur automobile, qui tourne progressivement la page du moteur à combustion et se mue en industrie électrique et numérique.
La nouvelle coalition allemande menée par le chancelier Olaf Scholz, entrée en fonction cette semaine, va accélérer ce virage, avec l'objectif d'avoir sur les routes du pays 15 millions de véhicules à batterie d'ici 2030... contre quelque 520.000 aujourd'hui.
Ce basculement révolutionne les métiers de la branche auto et avec eux la vie de milliers salariés. Le défi de la formation professionnelle, pour éviter la casse sociale, est immense.
   
En voie de disparition
Michelle Gabriel a beau avoir "vraiment aimé le travail manuel et la soudure" durant son apprentissage dans la construction métallique, "je ne pouvais pas m'imaginer entrer dans une profession qui n'existera peut-être plus dans 5 ans", explique la jeune employée de Volkswagen à l'AFP.
"Mécanicien de construction était déjà un métier en voie de disparition quand j'ai terminé ma formation", se souvient celle qui a débuté, comme tous les apprentis, sur les chaînes de fabrication du groupe.
Aussi, quand le géant automobile lui a présenté la possibilité d'intégrer sa "Faculté 73", un programme de deux ans destiné à former des développeurs de logiciels, elle n'a pas hésité.   

Ouvert aux employés de Volkswagen comme aux postulants extérieurs -- sélectionnés après des tests mais sans critère de diplôme -- cet apprentissage est l'une des réponses du constructeur au besoin de développer de nouvelles compétences.
Les véhicules de demain nécessitent moins de carrossiers ou de monteurs mais plus d'informaticiens ou d'électrochimistes capables de concevoir des batteries, résument les experts.
Avec des promotions d'une centaine d'élèves, la Faculté 73, lancée en 2019 sur le site de Wolfsburg (nord), fief du groupe, est loin d'être un outil suffisant pour assurer les besoins massifs en qualification.
   
Apprentissage numérique 
Volkswagen, comme l'ensemble des constructeurs et des gros équipementiers allemands, multiplie les programmes de formation interne pour faire évoluer les emplois traditionnels.
Selon les profils, il s'agit de quelques semaines, six mois, un an pour acquérir les savoirs nécessaires.
"La quantité de personnes que nous devons requalifier est telle que nous n'y arriverons plus avec les méthodes traditionnelles", explique Ralph Linde, directeur de la Volkswagen Group Academy, le centre de formation du groupe.   

Séminaires, ateliers ne suffisent plus : "sans les effets d'échelle de l'apprentissage numérique, nous ne pourrons pas réaliser cette énorme transformation", poursuit-il.
Volkswagen mise notamment sur l'apprentissage "auto-géré" via une plateforme proposant des parcours personnalisés.
L'une des difficultés, reconnaît M. Linde, tient aux "évolutions technologiques si rapides" qu'il est compliqué d'anticiper toutes les nouvelles compétences nécessaires à l'horizon, même court, d'une année ou deux.   

Cette incertitude alimente les craintes de voir disparaître des milliers d'emplois dans la spectaculaire transformation en cours. 
Les quelque 120.000 salariés de Volkswagen en Allemagne (sans les filiales) doivent se préparer à des changements en profondeur, avertit régulièrement le patron Herbert Diess. Son évocation malheureuse, lors d'une récente réunion, d'une possible suppression de 30.000 postes, avait fait bondir les syndicats.   

L'ensemble de la filière automobile, avec son tissu de sous-traitants, emploie en Allemagne plus de 830.000 personnes et 1,3 million avec les emplois indirects.
L'électromobilité et le rôle croissant des logiciels constituent un "changement de paradigme fondamental", pour autant "cela n'implique pas forcément moins de travail qu'avant mais un travail différent", veut croire Johannes Katzan, représentant du syndicat de la métallurgie IG Metall en Basse-Saxe et Saxe Anhalt.

Les prévisions des experts sur le nombre d'emplois menacés varient considérablement. L'institut Ifo, basé à Munich, parle de 288.000 d'ici 2030, dont 150.000 potentiellement compensés par des départs à la retraite. 
Mais une étude commandée par Volkswagen à l'Institut de référence Fraunhofer, concluait l'an dernier que le géant de Wolfsburg pourrait effectuer sa mue d'ici 2030 avec une perte d'emplois minime, à condition d'accélérer ses plans de formation.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Une Allemande longiligne……et chez Autoactu en plus..gast!

Alain Boise, Le 13/12/2021 à 09:38

..Alain ...on vous reconnaît bien là ...plutôt porté sur les châssis que les batteries (sauf celle de la vénérable Prius ou du Kangoo).
Désolé je sors ...
;0))

Ade Airix, Le 13/12/2021 à 11:21

... Apparemment pour l'AFP, en tous cas ... Allemande et longiligne, ça ne va pas forcément de pair ...?
;0))

Ade Airix, Le 13/12/2021 à 11:27

Ce qui m'inquiète c'est que la prog' va maintenant être faite par les métallos !
Va y avoir du bon gros code et du freinage d'urgence à rayer la calandre...
;0))

Lucos , Le 13/12/2021 à 11:34

Je parlais l'autre jour du passage du maréchal-ferrant devenant monteur de pneus le tout grâce à la formation. Nous y sommes à plein.

Bruno Haas, Le 13/12/2021 à 12:11

Du moteur à crottin, puis moteur à gaz avant le sans gaz à fonctionnement majoritairement nucléaire ?
Plus c'est moderne, plus c'est dangereux ?
;-)

Clerion , Le 13/12/2021 à 12:48

Pour un bon logiciel, il faut avoir un bon savoir fer ?
Je vous épargne le fer à dix sous...

Clerion , Le 13/12/2021 à 12:51

Eh voilà ...il ne fallait pas s'y attendre à autre chose de la part de la cour de récréation !!
C'est de bas niveau et raz du front !! L'ignorance et les propos machistes vont de paire !!
J'ai vu les ;o)) donc tout est permis.
Il y en a un qui a le le culot de vouloir a lui tout seul améliorer le site d'Autoactu ...mais passons !!

N'empêche qu'après a avoir été numéro un (même aux US) dans le logiciel d'entreprise (l'ERP SAP) y compris sa connexion en informatique industrielle auto, les teutons (et leurs leurs copains européens) sont en très mauvaise posture et dans un retard abyssal !!
Tout ce qui est produit en VE actuellement chez eux et chez nous est d'une qualité lamentable (et déjà en obsolescence super rapide) et est hélas vendue à prix d'or en plus d'une fiabilité douteuse. Leur connectivité et l'IT est désastreuse et d'une complexité inutile à l'usage !!
Voyez la gamme ID chez VW et sa manipulation abscon ...et pas que !!
Les cadors de chez Merco qui font des effets de manche en ce moment avec leur application embarquée d’absence de mains sur le volant tout en roulant maxi à 60 km/h, (ils ne sont pas ridicules avec des milliards dépensés) pour taper des mails le derrière sur la banquette... nous démontrent qu'en voyant de plus près la cartographie ne serait-ce pour aller à la borne de recharge la plus proche, ne savent absolument pas si elle est en état de fonctionnement et si leur VE peut être chargé !!
Les chèques sont à plus de 100000 euros avec des garanties minables de deux ans !!
Les cousins teutons vont nous dépasser encore (nous les aveugles) car ils parlent et à raison de formation continue...à exception de Stellantis qui n'est plus française et qui a accès heureusement aux méthodes américaines !
Tout ceci est vrai si les ricains s'arrêtent de bosser le sujet pour nous laisser les rattraper...sinon faites appel à Ségolène, c'est une fille de militaire...elle s'y connais en combats perdus d'avance !! Laissez tomber Hidalgo, elle ne sait pas faire ne serait-ce que la signalétique et le marquage en peinture blanche de ses boulevards. Pour les chantiers permanents c'est top.
On est pas prêts de vendre quelque chose aux ricains en matière de VE...bon, les chinois non plus !! Regardez les tests des MG chinoises...mort de rire au vu du prix !! Il ne faudrait pas que la belle mère soit trop loin de Paris. Remarquez qu'en Dacia Spring ce sera une cata, et la buche de Noël immangeable ! Notez que 400000 zozos l'ont commandé chez Renault sans la voir !! Épatant !!
Je place beaucoup d'espoir chez Stellantis pour vendre aux US.

Durand Pierre, Le 13/12/2021 à 12:56

Cher Durand Pierre
Les espiègleries éventuelles des "zautres" semblent vous gêner ... Votre "trivialité" assez constante nettement moins ...Et, quand vous vous prenez au "sérieux" (surtout pour "servir" les mêmes litotes maintes fois délivrées : la déconfiture des teutons, la gamme ID , les MG chinoises , la Dacia Sping) on atteint des sommets ... !

Par ailleurs, après nous avoir gratifié des louanges à l'égard de Toyota voire de Tesla pendant des lustres ... Cette "mensuétude" depuis quelques mois pour Stellantis ... çà nous change un peu !
Sobrement , "Vous placez beaucoup d'espoir chez Stellantis pour vendre aux US" ? ... Ecrivez vous
"Y" sont rudement contents !
Si çà, c'est pas de la suffisance mal recuite ...
;0)

Ade Airix, Le 13/12/2021 à 13:56

Tout ce qu'il écrit est totalement inutile et répétitif et ne sers en rien et à personne et en plus au débat ici...et comme d'habitude en tout ignorance crasse...il ne s'inscrit en faux sur rien !! Restez dans la cour de récréation habituelle !
S'il avait quelque chose à dire sur le logiciel industriel, la connectivité en auto...cela se saurait...et au moins il y a un de la cour de récréation qui parle de la résurgence de "smartphones" sur roues !! Il y a une certaine clairvoyance de sa part.
C'est la question ici aujourd'hui !!

Durand Pierre, Le 13/12/2021 à 14:21

Tout cela sans jamais parler de Cariad dans le logiciel auto !!
Ils vont bricoler sans OS, sans réseau, et sans satellites pour devenir opérateurs telecom !
Voici la future connectivité auto d’une partie des cadors teutons et en plus sans les puces qui vont avec !!

Durand Pierre, Le 13/12/2021 à 17:37

Faites un effort, on ne comprend rien à votre gerbage épistolaire..
;0)

Lucos , Le 13/12/2021 à 19:37

Vous me donnez envie que je vous expliquer mon "gerbage" !
Je vais voir dans le dictionnaire ce que signifie le mot "gerber" et je reviens vers vous ou pas !!
Il faut être sur que vous voulez des explications d'un jeune troll, vous qui êtes le grand vieux Troll de l'auto !! Profitez pour regarder le mot Troll, mais je vous dis que c'est bidon et plutôt cour de récréation !!

Durand Pierre, Le 13/12/2021 à 19:56

Mais que fait la Patroll ??
;0))

Lucos , Le 13/12/2021 à 20:26

Eh voilà j’étais sur que cela vous intéressait… mais il faut attendre Pâques ou la Trinité !!
Trollez bien pour les fêtes !!

Durand Pierre, Le 13/12/2021 à 22:29

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 13/12/2021

Weinmann Technologies surfe sur le boom de la carrosserie rapide

De fabricant de cabines de peinture, Weinmann Technologies est devenu créateur de carrosseries. II organise les flux, pour gagner en productivité, et digitalise même ses cabines pour mesurer leur taux d’occupation et remonter les temps dans le DMS des carrosseries. Il accompagne enfin les distributeurs et, même Renault à Flins, pour la création de centres de rénovation VO.

Réseaux

Faire baisser le prix des véhicules neufs doit devenir une priorité européenne, n’en déplaise à Euro NCap

L’inquiétude croissante qui s’exprime au sujet du prix des véhicules neufs et de la capacité de l’automobile européenne de s’adresser encore aux ménages est hautement fondée. Elle s’est heurtée cette semaine aux objectifs contraires de Euro NCap. Ce devrait être une opportunité de réviser un certain nombre d’arbitrages qui ont prévalu depuis plus de 20 ans dans cette industrie et qu’il paraît urgent de réviser.

Analyse