Publicité
Publicité
Marchés - 25/01/2021

EVgo, réseau de bornes de recharge électrique, va entrer en Bourse

(AFP) - La start-up californienne EVgo s'apprête à entrer en Bourse aux Etats-Unis via une opération lui permettant de récupérer 575 millions de dollars pour accélérer la construction de bornes de recharge électrique aux États-Unis.

Auteur : AFP

Partager cet article

EVgo prévoit de faire ses premiers pas sur les marchés au deuxième trimestre en fusionnant avec Climate Real Impact Solutions, une société déjà présente à Wall Street dont le but est de lever de l'argent pour l'investir dans des entreprises pouvant avoir un impact dans la lutte contre le changement climatique.

Fondée il y a 11 ans, EVgo compte actuellement plus de 800 stations de recharge pour les véhicules électriques dans 34 Etats américains. 
Avec les gains de la transaction annoncée vendredi, EVgo prévoit de construire des milliers de nouvelles stations de recharge supplémentaires pour les véhicules électriques. 

Ce segment du marché de l'automobile a le vent en poupe, les grands constructeurs promettant régulièrement de nouveaux modèles et le nouveau président américain ayant fait de la lutte contre le changement climatique une de ses priorités. 
Joe Biden a notamment promis pendant sa campagne de faire construire 500.000 nouvelles stations de recharge.   

A Wall Street, nombre d'investisseurs considèrent le créneau comme le futur de l'automobile. 
Tesla, leader du secteur en termes de parts de marchés et de ventes, a vu sa valeur boursière s'envoler ces derniers mois tandis que les fabricants de véhicules électriques comme Lordstown Motors ou Fisker ont décidé de tenter leur chance sur la place new-yorkaise. 

"Il y a à peine quelques années, les véhicules électriques étaient considérés comme un marché de niche", a relevé la directrice d'EVgo, Cathy Zoi, dans un communiqué. 
"Le temps est une denrée précieuse pour tous, c'est pourquoi proposer une option de recharge publique rapide au sein d'un réseau grandissant comme EVgo est essentiel pour répondre aux besoins en croissance rapide des conducteurs de véhicules électriques de tous types", a-t-elle ajouté.    

EVgo fera son entrée en Bourse via une SPAC, une sorte de coquille vide dont le but est de lever des fonds en entrant sur une place boursière pour ensuite racheter une société et fusionner avec elle. La start-up est valorisée 2,6 milliards de dollars par l'opération.
Cette SPAC, Climate Real Impact Solutions, a été financée par des fonds liés au géant américain de l'investissement obligataire Pimco. 
Introduite en Bourse en novembre, son action bondissait de plus de 60% vendredi en cours de séance.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 25/01/2021

Les conversions de Carlos Tavares

Pour lancer Stellantis qu’il dirige pour 5 ans au moins, Carlos Tavares a tenu la semaine du 18 janvier un discours très enthousiaste et optimiste qui cherche à convaincre qu’il lui sera possible de dégager les synergies annoncées tout en tenant les deux engagement clés pris : ne pas supprimer de marques et ne pas fermer d’usines. Adossé à des résultats 2020 qui, comme ceux dévoilés par VW la même semaine, seront probablement très flatteurs, la crédibilité de ce discours est associée à des leviers technologiques et industriels éprouvés lors du redressement de Opel. Il ne doit toutefois pas obérer l’importance que le soutien public aux constructeurs a eu pour préserver leur profitabilité dans la crise. L’après Covid risque dès lors de voir reposée la question des surcapacités.

Analyse

Stellantis, un bouclier de protection pour l’emploi, selon Carlos Tavares

A ceux qui s’inquiètent des risques pour l’emploi de la mise en œuvre des synergies entre les actifs de PSA et ceux de FCA, Carlos Tavares inverse la proposition et assure que c’est l’absence de rapprochement qui aurait représenté un risque. Le risque pour l’emploi, a dit Tavares, vient des décisions des gouvernements, et notamment de l’interdiction de vente des véhicules thermiques. C'est ce qui menace l'usine que le groupe possède au Royaume-Uni.

Constructeurs

Catégorie Marchés

Le gouvernement refuse le PTZ pour l’achat d’un véhicule électrique malgré les ZFE

Des députés de tous bords ont plaidé lors de la discussion de la loi Climat pour que les ZFE (zones à faibles émissions) soient accompagnées d’un dispositif de prêt à taux zéro (PTZ) pour les plus modestes. Le gouvernement est resté inflexible visiblement peu au fait des niveaux de prix auxquels les ménages modestes achètent des véhicules.

13/04/2021

Renault conforte son leadership sur le marché VUL au premier trimestre

Avec 119.782 immatriculations à fin mars, le marché français du VUL est nettement plus solide que le marché VP. Il récupère sur le premier trimestre le niveau de 2020, ce qui est loin d’être le cas du marché VP. Renault reste de très loin le leader avec plus de 31% de part de marché et les trois modèles les plus vendus : Master, Kangoo et Trafic.

09/04/2021

Début d'année difficile pour le marché automobile en Allemagne

(AFP) - Le marché automobile allemand est resté au premier trimestre en dessous de son niveau de 2020, connaissant son pire début d'année depuis la réunification, plombé par l'impact durable de la pandémie de Covid-19, selon des données officielles publiées mercredi.

08/04/2021

Russie : les ventes de voitures plongent de nouveau en mars

(AFP) - Les ventes de voitures neuves ont accusé une importante baisse de 5,7% sur un an en mars, après un mois de février qui laissait présager une stabilisation, les constructeurs s'attendant toutefois désormais à une reprise.

07/04/2021