Publicité
Publicité
Marchés - 01/07/2021

Hulot et Berger défendent le scénario d'une "transition juste" dans l'automobile

(AFP) - La CFDT et la Fondation Nicolas Hulot publient mercredi un rapport qui veut démontrer, à partir de l'exemple de la filière moteur dans l'automobile, qu'il est possible de concilier transition écologique et emploi, et elles réclament l'organisation d'états généraux de l'automobile pour en discuter.

Hulot et Berger défendent le scénario d'une "transition juste" dans l'automobile

Auteur : AFP

Partager cet article

"Cette étude veut montrer qu'au-delà des mots, on peut aller vers une transition écologique juste pour les travailleurs", a déclaré le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger lors d'une conférence de presse mardi.

Le premier syndicat de France et la fondation créée par l'ancien ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, sont associés au sein du "Pacte du pouvoir de vivre" depuis mars 2019 et entendent bien peser avec ce collectif dans les débats de la présidentielle de 2022.

L'étude, réalisée en partenariat avec le cabinet d'expertise Syndex, rappelle que la filière automobile va être soumise à rude épreuve dans les années à venir, à la fois parce que le nombre de véhicules produits en France est voué à diminuer et parce que les véhicules électriques sont moins gourmands en main-d'oeuvre que les thermiques.

Elle explore quatre scénarios d'évolution pour la filière moteur. Celui qu'elle privilégie permet à la fois de mieux protéger l'emploi - un tiers de plus en 2050 que par rapport à un scénario où l'on poursuit les politiques actuelles - et d'opérer la transition écologique, avec l'objectif de 100% de véhicules zéro émission en 2035 et une évolution des usages (autopartage, report vers les transports collectifs...).

Clés d'une telle hypothèse : la relocalisation d'une partie de la production, le développement de l'économie circulaire (recyclage, conversion des voitures d'occasion thermiques en voitures électriques), la création d'une filière pour produire des batteries en France.

A ce sujet, Nicolas Hulot a souligné que la France avait à l'heure actuelle "deux projets de gigafactories" de batterie et a appelé "à faire en sorte de changer d'échelle et qu'un peu comme l'Allemagne on multiplie ces structures".

Label origine France

Il a invité le gouvernement à "anticiper" davantage sur les évolutions à venir, pour que la France ne soit pas à la traîne de ses concurrents européens et asiatiques, et à "avancer un certain nombre d'échéances".

"Pour l'instant la fin de la vente des véhicules thermiques, dans la loi de programmation en France, est pour 2040, nous on veut l'avancer à 2030 pour les véhicules essence et Diesel (hors hybrides, NDLR), et à 2035 pour l'ensemble de la flotte", a-t-il expliqué.

Les deux hommes ont réclamé une "conditionnalité" écologique et sociale des aides publiques, afin de peser sur les choix stratégiques de l'industrie automobile.

Le rapport propose aussi d'utiliser le label "Origine France garantie" comme "levier en faveur de la relocalisation", proposant d'en faire "un critère d'achat public" et de "soutenir un niveau d'aide différencié entre les produits labellisés et ceux qui ne le sont pas" - les auteurs reconnaissent toutefois les limites que pose la politique commerciale de l'UE au soutien de l'économie locale par la commande publique.

Interrogé mercredi matin sur France Info sur le bilan écologique des véhicules électrique, Nicolas Hulot a admis qu'aucun mode de transport n'était "parfait", mais soutenu que les véhicules électriques représentaient le tiers des émissions de gaz à effet de serre des véhicules thermiques sur l'ensemble de leur durée de vie.

S'agissant des batteries, "aujourd'hui on arrive à retraiter 40%, on doit arriver rapidement à 70% et on arrivera à 90%, mais il faut créer la filière", a-t-il argué.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Attention !
Quand on mélange du vert et de l'orange ça fait du kaki !
;0)

Lucos , Le 01/07/2021 à 11:30

C'est bien de parler des créations potentielles d'emploi ... Mais il serait bon de parler des pertes concernant le "thermique" pour être véritablement crédibles ... Au final quel sera le solde net ?
Faute de quoi çà reste de la propagande ... ?
A ce propos ...
Sauf exception, Il m'a pas semblé que la CFDT était pas trop aux avants postes sur le délicat dossier des fonderies tricolores ... Le fruit d'une impression trompeuse (?)

Ade Airix, Le 01/07/2021 à 12:58

Oh là...notre spécialiste de la spécialité fait fort de la formule...et m'oblige à réfléchir sur son essence !! (très Heideggerien et politique ce matin le gars...).
Grosse interrogation pour moi et je n'aurais pas pu le faire au bord de la mer...le coude à la portière...même au vu de ma légitimité car on est en Juillet ...mais le XI JingPing en kaki viens de faire un discours en forme de super menace et en galvanisant ses troupes (ne manquez pas Arte info ce soir...ils montrent cela en direct) que si on s’attaque à ses emplois et autres bricoles idéologiques...nous devrions "...faire face à un mur d'acier de 1,3 milliard de chinois..." (sic) !!
Voilà pourquoi il pique tout l'acier du monde ...
Réponse...faisons désormais que des voitures en aluminium...et nous avons des usines chez nous pour cela et pas besoin de les fermer !!
Pas besoin d'être en kaki pour comprendre ce que je dis !!!
Évidement que tous les concessionnaires en France qui ont mis leurs sous pour vendre de l'acier électrique à roulettes chinois de qualité banale, ne vont pas l'entendre de leur oreille (chinoise) !!
Pas la peine de leur faire de la philosophie de bazar...car ventre affamé n'a pas d'oreille !!
Constater que Mr. Hulot a autant de science automobile et de bon sens écologique que ceux (rares) qui finissent par mettre de l'eau dans leur vin biologique ne va pas tomber certainement dans des oreilles de sourds !! Hulot c'est déjà heurté à un mur d'acier grade CAC 40 par le passé et cette fois-ci ce sera comme dans du beurre parole de syndicalistes si on suit leurs conseils !
Reste à espérer que suite aux études des brillants experts du cabinet du Syndex que toute cette main-d’œuvre (es)comptée et à venir (du futur) en millions soit celle de chez nous et pas celle de la Chine !!

Durand Pierre, Le 01/07/2021 à 14:17

Peut-être que la CFDT fait moins de tapage médiatique comme des blocages d'usine, mais avec plus un travail de fond ?
Le fruit (non véreux) d'une impression trompeuse ?
;-)

Clerion , Le 01/07/2021 à 14:39

Votre commentaire cher Clerion vaut il pour le dossier des "fonderies" ?
Si oui du factuel ... le reste on s'en ... reste les impressions...
;0)
Ps : j'aime bien la chute du commentaire à Durand plein de septicisme ... provocatrice et "drole"

Ade Airix, Le 01/07/2021 à 14:59

Ne vous braquez pas cher Ade Airix.
Des discussions se font toujours à huis clos que ce soit au niveau ministériel avec des lobbyies, que des industriels entre les employeurs et les organisations syndicales.
Ce qui doit en ressortir, c'est que chacun puisse continuer à travailler ensemble.
Je me méfie toujours des étiquettes que l'on veut bien coller à untel ou untel.
Rien n'est blanc ou noir, et c'est tant mieux.

Clerion , Le 01/07/2021 à 16:16

Apprécier les faits (identifiés) ne signifie nullement "braquage", cher Clerion (?).
Des faits ont pu m'échapper et je ne demande qu'à les connaître ...
Après de l'intervention des visiteurs du soir ... Tant qu'il n'y a pas de traduction concrète ...

Même si quelque part c'est flatteur (....), plutôt que mon commentaire, il eût été intéressant de connaître en fait votre ressenti sur l'article concernant les déclarations du tandem Hulot / berger et/ou l'étude du cabinet Syndex ... Un confrère à la SECAFI, me semble t il
;0)

Ade Airix, Le 01/07/2021 à 16:33

Au fait je n’est jamais compris ( et pas que moi) quel est le véritable frein au rapatriement de certaines productions auto lde nos deux cadors constructeurs auto !!
Le freinage est tel qu’on est de guerre lasse découragés!
C’est d’une rare tristesse et cracher à la gueule de la dignité qui imposait un « Made in France ».
Jamais je ne pourrais haïr le « Made in Germany » au vu de la hargne qu’ont les cousins teutons à protéger leur industrie auto.
Leur cohérence (qui manque dramatiquement chez nous) fini par mériter le respect !

Durand Pierre, Le 01/07/2021 à 17:03

Cher Durand, vous êtes décidément impayable … !

Heureusement que vous précisez, je cite : "jamais vous ne pourrez haïr le « Made in Germany » au vu de la hargne qu’ont les cousins teutons à protéger leur industrie auto."

En effet, au regard de vos écrits récurrents sur les "méfaits voire turpitudes" de la production automobile allemande, cela n'avait rien d'une évidence …
Sans doute une illustration personnelle du "Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur"
;0)

Ade Airix, Le 01/07/2021 à 18:27

Comme vous dites, l’incohérence et un des pires défauts car cela décourage et déçoit...et en plus j'ai des amis à Berlin depuis plus de trente ans !!
Quand VW sors en ce moment une Tiguan PHEV de plus de 400 CV qui consomme plus de 15 L à 95000 euros sans compter le poids déraisonnable, c'est de la totale incohérence et déçoit !!
De l'aveu d'un commercial à Berlin d'une marque qui date du Kaiser...il me disait il n'y a pas longtemps qu'ils vendent des faux "supercars" chics très chers mais surtout aux étrangers de tout bord...et en général de la mauvaise qualité en petit diesel toujours le même (le 220 CDI), à savoir des coupés et des cabriolets à 85000 euros et plus. C'est la Classe G qui le sidère le plus...et au vieux temps ils étaient déjà à 400000 DM. C'était une telle folie qu'ils avaient le plus grand mépris (caché) pour une certaine clientèle.

Durand Pierre, Le 01/07/2021 à 20:45

Ah oui j'oubliais ...je ne vous entends pas vous indigner du manque de dignité des nos constructeurs nationaux...qui n'ont pas une seconde d’hésitation à détruire de plus en plus le tissu industriel automobile français !!

Durand Pierre, Le 01/07/2021 à 20:57

Ben dis donc çà fait des années que vous lisez mal ou seulement ce qui vous arrange ...Trop drôle !
;0)

Ade Airix, Le 01/07/2021 à 21:11

La stratégie perverse de VW est patente...et en sortant ce type de Tiguan bouffeur d'essence, ils nous démontrent le mépris qu'ils ont pour leur clientèle bas de gamme...avec un forcing type rouleau compresseur...avec son VE ID3 (pas terrible, cher mais avec du beau plastique) toute en leur laissant la corvée de la recharge sur des bornes moins pourries qu'en France certes...mais ne lâchant absolument pas leur clientèle friqué qui reçoit avec le Tiguan 400 CV en PHEV le cadeau d'excuse du roulage électrique surtout en ville là ou il est le plus visible !! Pas de problème pour payer des prix élevés en ville pour l'indispensable recharge de sa petite batterie !! La morale est sauve !!
VW n'est pas le seul dans une stratégie industrielle auto perverse !!

Durand Pierre, Le 01/07/2021 à 22:09

..Curieux quand même cette fixette sur un Tiguan de 400 ch (ils n'y ont pas encore pensé ?) ...Ne serait ce pas plutôt du Touareg PHEV dont il s'agit ?
De toutes façons, Tiguan, Touareg et Vw ... tout çà c'est très éloigné de l'opération de com Hulot/Berger.
De beaux rêves ...?
;0)

Ade Airix, Le 01/07/2021 à 23:21

Ce rapport fait un état des lieux de la situation de l'emploi actuelle et fait des scenarii de projections en terme d'emploi avec les tournants technologiques imposé par l'UE aux constructeurs.
Comme toute projection, on peut en contester le bien fondé, mais cela a au moins le mérite d'exister et de porter à réflexion.
Que SYNDEX ou SECAFI soient plutôt spécialisés dans les analyses des comptes pour les élus est un fait.
Cela ne retire rien à la qualité du travail car les organisations patronales ont aussi leurs propres outils et moyens d'analyse.
C'est le principe de la pluralité dans un pays démocratique.
Non ?
Merci à Autoactu de nous en avoir donné l'accès pour la lecture complète avec le lien intégré dans l'article.

Clerion , Le 02/07/2021 à 11:00

Et donc merci à vous pour ce retour.
Effectivement, SYNDEX ou SECAFI sont plutôt connus pour être spécialisés dans les analyses des comptes pour les élus des différentes instances représentatives du personnel des sociétés.
;0)

Ade Airix, Le 02/07/2021 à 11:21

Merci à vous cher Ade Airix !
Très bon week-end,
après cet après-midi...
;-)

Clerion , Le 02/07/2021 à 12:54

Pareillement ...
;0)

Ade Airix, Le 02/07/2021 à 13:22

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 01/07/2021

Etats-Unis : les voitures semi-autonomes mises sous surveillance

(AFP) - Tesla et les autres constructeurs automobiles qui fabriquent des voitures équipées de systèmes autonomes devront désormais signaler les accidents graves aux autorités américaines, a annoncé mardi l'agence de sécurité routière des Etats-Unis, renforçant la surveillance autour de cette technologie controversée.

Constructeurs

Les atouts de Renault pour produire en France des voitures électriques populaires

La création de la société Renault ElectriCity dans les Hauts-de-France s’accompagne d’un ensemble de solutions technologiques qui doivent permettre de concevoir des véhicules électriques "populaires et rentables". L’architecture de la batterie, sa chimie, l’électronique de puissance, un moteur électrique "à flux axial", sont quelques-unes des réponses. Les explications de Luca de Meo (DG), Gilles Le Borgne (directeur de l’ingénierie) et Philippe Brunet (directeur GMP).

Constructeurs

Catégorie Marchés

Eté morose pour le marché automobile européen

(AFP) - Le marché automobile européen, qui avait repris du poil de la bête au printemps après une année 2020 minée par la crise sanitaire, a rechuté en juillet et en août, selon des chiffres publiés jeudi.

17/09/2021