Publicité
Publicité
Constructeurs - 10/07/2024 - #Bmw , #Hyundai , #Toyota

JO-2024 : des scientifiques dénoncent la promotion des véhicules à hydrogène par Toyota

Par AFP

JO-2024 : des scientifiques dénoncent la promotion des véhicules à hydrogène par Toyota

(AFP) - Les véhicules à hydrogène retardent la transition énergétique et ne devraient pas être promus par Toyota pendant les Jeux olympiques de Paris, affirment une centaine de scientifiques dans une lettre ouverte publiée mardi.

Cinq cents Toyota Mirai, la seule berline du marché équipée d'une pile à combustible, doivent intégrer la flotte officielle de l'événement, avant d'être reconverties en taxi à l'issue des Jeux. Une dizaine de bus doivent aussi transporter les athlètes.

"La promotion d'une voiture à hydrogène est scientifiquement en contradiction avec les objectifs d'émissions de CO2" mondiaux et va "endommager l'image des Jeux", préviennent les signataires de cette lettre ouverte envoyée au Comité international olympique et consultée par l'AFP.

Toyota a répondu mardi que l'hydrogène jouerait un "rôle clé parmi les différentes technologies de décarbonation", soulignant que cette opinion était "partagée par la Commission européenne".

Le groupe japonais compte présenter pendant les Jeux dix applications de l'hydrogène, dont ces véhicules qui offrent "une large autonomie et une recharge rapide".

1.150 voitures électriques transporteront aussi des passagers pendant les Jeux... En tout, la flotte de la marque, 100% électrifiée (entre véhicules hybrides, électriques et à hydrogène) provoquerait 50% d'émissions en moins que lors des différents Jeux précédents, affirme Toyota.

"Toyota promeut l'hydrogène depuis longtemps, mais ils cherchent seulement à retarder la transition vers les véhicules électriques", a déclaré à l'AFP David Cebon, professeur d'ingénierie mécanique à l'université de Cambridge (Royaume-Uni). "C'est une stratégie dilatoire, très cynique de la part d'une des entreprises les plus puissantes du monde".

Le n°1 mondial de l'automobile a pris beaucoup de retard dans le développement des voitures électriques, leur préférant des modèles hybrides, plus polyvalents, et où il est pionnier. C'est aussi une des seules marques au monde, avec BMW et Hyundai, à travailler sur l'hydrogène, apprécié pour l'autonomie et la recharge rapide qu'il offre aux véhicules.

Pour ces scientifiques, qui s'appuient sur les travaux du groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec), les véhicules électriques représentent pourtant la "façon la plus efficace de décarboner le transport".

Les véhicules à hydrogène "vert" (extrait à partir d'électricité renouvelable) demandent trois fois plus d'énergie que des véhicules électriques équivalents, et donc plus d'infrastructures comme des éoliennes et des panneaux solaires, et sont trois fois plus chers à l'usage, assurent ces scientifiques.

De plus, l'hydrogène vert reste rare : le gaz est principalement produit pour le moment à base d'énergies fossiles (pour l'industrie des fertilisants notamment) et émet presque autant de CO2 chaque année que l'aviation mondiale, selon la Coalition pour la science sur l'hydrogène, dont fait partie M. Cebon.

Ce groupe estime que l'hydrogène ne peut jouer qu'un rôle mineur dans la transition énergétique d'ici à 2050.

Les signataires demandent à Toyota de remplacer ses véhicules olympiques par des véhicules électriques ou, à défaut, de ne pas en faire la promotion, a indiqué David Cebon.

Le constructeur a souligné que sa stratégie était "multiénergies", considérant qu'une seule technologie "ne peut pas répondre à toutes les situations".

Toyota a confirmé que les voitures olympiques seraient avitaillées en hydrogène d'origine renouvelable par Air Liquide, autre partenaire des JO.

Publicité

Réactions

Avitaillées avec de l’hydrogène …..vert mdr

. . "la promotion d'une voiture à hydrogène va endommager l'image des jeux" ???
Ils vont "fort" quand même .. !

Povres scientifiques "qui n'ont que çà à foutre" si il n'y avait que ce risque là en termes d'image, ce serait "fantastique" ?

De surcroît, ils auraient pu faire cette déclaration "tonitruante" bien en amont, çà aurait été un tantinet plus proactif pour la préservation de la planète ...
J'espère que nos amis Chinois penseront à faire un don "aux p'tits gars et filles du CNRS ...Ce serait la moindre des choses ...quoique à Pékin, les navettes elles "carburaient" à quoi déjà (...).
Vive le Chouchen et l'Alcool de riz !
;0)
PS : tiens pour l'AFP, il m"avait semblé qu' Honda était aussi sur le dossier hydroGégéne ... Ils auraient lâché l'affaire (?)

Alors la première phrase de l'article est fausse Mr AFP... La Mirai n'est pas la seule voiture hydrogène du marché ! Il a aussi entre autres les Hyundai qui, rappelons-le, aura été le premier constructeur au monde à commercialiser ce genre de voiture.

Je cite : Le constructeur a souligné que sa stratégie était "multiénergies", considérant qu'une seule technologie "ne peut pas répondre à toutes les situations".
Enfin du bon sens : utiliser tout ce qu'on peut en fonction de l'usage ! ça c'est bon... Mr Cebon !

Ah oui elle est bonne, Fred & Rick !
;0)

A 13-14€ le kg d'hydrogène vert, une conso mixte réelle autour de 1.3kg/100km, et une voiture qui coute plus cher que son equivalent BEV, donc plus qu'un moteur à combustion interne, les voitures à pile à combustible sont plus chères et à l'achat et à l'usage. Sans parler des 80% de pertes énergetiques le long de la chaine.
Un non-sens total.

Juste parce que c'est possible ne rend pas cette technologie automatiquement utile ou économique.

Le vingt et une ieme sera électrique et nucléaire,je passe ma journée à brancher débrancher et noter des codes

Tant que cette hypocrisie de l'hydrogène vert qui est aujourd'hui epsilon existe et que la production totale est entièrement a base de pétrole, ce mode de propulsion n'a absolument aucun intérêt.
Accessoirement la multiplication des rendements de la chaîne de cette technologie, forcément inférieurs à 1, donne effectivement un rendement global proche de la machine à vapeur, donc sur le fond les scientifiques ont raison, autant mettre directement les électrons dans les batteries, c'est déjà mieux...
;0)

...
Oui Arnaud C. ce sont des arguments déjà développés, d'autres fois ...
C'est juste que l'hydrogène peut venir s'insérer valablement dans certains contextes d'utilisation que vous connaissez aussi bien. ... Notamment pour ne pas avoir recours aux mêmes sources d'approvisionnement et puiser dans les terres dites rares (et chères sur bien des plans) pour assurer la mobilité des gens voire des personnes. ..
"Faire feu de tous bois" c'est probablement ainsi que "nous" obtiendrons les meilleurs résultats côté abaissement du CO2 sans créer " trop " de déséquilibres. .
;0)
;0)

Effectivement si on regarde cela comme ça, on peut voir le non intérêt.
Maintenant si on considère l'H² comme un stockage d'énergie, notamment intermittente, qu'on sait donc stocker facilement et distribuer, la donne n'est plus la même.
Et là est l'essence même (sans jeu de mot) de la PAC.
L'intérêt n'est pas forcément sur la voiture particulière de Mr Tout le Monde, mais certains usages me semblent intéressant : par exemple les transport en commun. Pour une flotte de bus électrique, il faut ajouter 1/3 d'investissement, car durant la charge le bus est immobilisé. Avec l'H², vous roulez zéro émission mais avec la même quantité de bus qu'en thermique car vous faite le plein en qq minutes. De fait, pour les taxi cela fait sens aussi.
Comme nous sommes nombreux à le dire (le dernier en date Ade le reprécise juste au-dessus) ne nous privons d'aucun mode au contraire. La complémentarité est la clef.

Tellement vrai, cet article ! L’Hydrogène est une ineptie comme je ne cesse de le dire depuis longtemps : utiliser de l’électricité pour faire de l’hydrogène et réutiliser l’hydrogène pour refabriquer de L’électricité n’a aucun sens en terme d’effficience.
Je rappelle qu’une station hydrogène aujourd’hui fait maximum 200 kg, ce qui permet d’alimenter 50 voitures… Ensuite, il faut recomprimer l’hydrogène à 700 bars et 5 kg cela prend 30 minutes, soit autant que recharger une batterie. Et le prix du kilo D’hydrogène est exorbitant.

L’Hydrogène et le gaz le plus léger existant sur terre. Il est quasiment impossible d’avoir un réservoir totalement étanche sans parler du risque d’inflammation extrêmement fort.

Clairement, c’est un non sens, et c’est incompréhensible que Toyota s’entête à ce point-là.

Après ce qu'ont écrit F&R et Adeairix je n'ai aucun commentaire à faire, il serait superfétatoire.

Quand ces "experts" grotesques du GIEC viennent maintenant nous expliquer que les éoliennes et les panneaux solaires deviennent quelque peu "encombrants", je me marre.
Je propose que les prochains jeuzolimpic soient organisés sur la Lune, ou mieux, sur Mars. Alain ira les voir en Tesla.

Hélas Starman est parti sans moi en 2018 et il tourne et tourne ,Thomas Pesquet a essayé de l’attraper avec la musique à donf de Space oddity mais rien a faire il fonce vers Mars et ça repart.
Pendant ce temps nous bloquons un bateau du KGB à l’entrée du goulet à Brest et voyager 1 émet toujours depuis 1977 grâce à ….sa mini centrale nuc ,j’en connaît qui ont mangé leurs chapeaux,ils se reconnaîtront ici.
Merci Flammanville

Dommage Major Tom que vous gâchiez la fin de vos messages avec ce militantisme désuet, mais bon, un amateur de Ziggy Stardust et Honky Dory ne pendant pas être foncièrement mauvais, peut-être pourrons-nous vous sauver de vos certitudes finalement !
;0))

Je pense que Ziggy et Hindy se téléporteront avec stardust,longue vie à vous El pico de Mirandello ….comme voyager one.
Des certitudes en ce moment faut s’accrocher))) et vive l’hydrogène et la fission

Grr starman ….absolute beeginer

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Moto

Après un mois de juin en recul de 7,3%, le marché de la moto perd 1,6% sur le premier semestre

Après un mois de mai en baisse d’un peu plus de 2%, le marché de la moto (3-roues inclus) a enregistré un recul encore plus sévère en juin : -7,29%. Hormis Kawasaki, Triumph, Kymco, Suzuki et Royal Enfield, les principaux acteurs du marché trébuchent au mois de juin. Au cumul des 6 premiers mois de l’année, le marché perd 1,63%. Rien de grave, à condition que cette baisse ne s’accélère pas à la rentrée.

Constructeurs

Alfa Romeo Junior, le retour du toucher de route maison

La semaine dernière, Alfa Romeo organisait la présentation de la Junior aux journalistes du jury de Car of the Year sur son circuit d’essai de Balocco. Objectif : les convaincre du retour de l’esprit Alfa Romeo malgré une plateforme Stellantis. Le modèle que nous avons essayé dans la version Veloce tient la promesse annoncée. Nous y avons également rencontré Jean-Philippe Imparato, DG d'Alfa Romeo.