Constructeurs - 08/09/2020

L'Etat japonais a garanti d'importants prêts accordés à Nissan

(AFP) - L'Etat japonais a fourni à Nissan une garantie record sur un prêt obtenu il y a quelques mois par le constructeur automobile en difficulté, selon une source proche du dossier interrogée lundi par l'AFP confirmant des informations de médias nippons.

Auteur : AFP

Partagez cet article     

L'Etat japonais a offert une garantie à hauteur de 80% sur une tranche de 130 milliards de yens (environ 1 milliard d'euros) d'un total de 180 milliards de yens prêtés à Nissan par la Development Bank of Japan (DBJ), un organisme financier de l'Etat, a dit cette source à l'AFP.
Des porte-parole de Nissan et de la DBJ également sollicités lundi par l'AFP se sont en revanche abstenus de tout commentaire.
Selon plusieurs médias japonais, dont le quotidien Asahi, il s'agit de la plus importante garantie publique de prêt jamais octroyée à une entreprise privée japonaise, dépassant de loin le montant d'un prêt garanti par l'Etat obtenu en 2009 par la compagnie aérienne Japan Airlines (JAL), qui avait fait faillite l'année suivante.
Tombé profondément dans le rouge depuis la crise du coronavirus, Nissan n'est cependant pas à court de liquidités.
Il a notamment levé depuis avril des emprunts supplémentaires totalisant 895 milliards de yens (7,1 milliards d'euros au cours actuel) auprès de diverses institutions financières dans le monde, selon un dernier rapport trimestriel du groupe.
Son allié français, Renault, bénéficie pour sa part d'un prêt de 5 milliards d'euros garanti par l'Etat français pour l'aider à surmonter la crise.
Nissan prévoit pour son exercice en cours 2020/21 une perte nette de 670 milliards de yens (5,4 milliards d'euros), similaire à celle qu'il a accusée en 2019/20. Le groupe japonais espère revenir dans le vert en 2023/24.
Les informations sur la garantie de prêt de Nissan n'ont guère fait bouger le titre du constructeur lundi à la Bourse de Tokyo. Son action a perdu 0,49% à 419,9 yens, en ligne avec l'indice vedette Nikkei (-0,5% à la clôture).

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Moshi, moschi ....

Durand Pierre, Le 08/09/2020 à 12:21

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 08/09/2020

Volvo veut réaliser 50% de ses ventes mondiales en ligne d’ici 2025

Après l’Allemagne et les Pays-Bas, Volvo vient d’étendre au Royaume-Uni sa formule de location 100% en ligne "Care by Volvo". Le constructeur a également investi dans deux distributeurs importants en Suède qui serviront de laboratoire pour développer le business model du futur, associant vente en ligne et commerce traditionnel.

Réseaux

Catégorie Constructeurs

Deux vrais hybrides pour Suzuki avant la fin de l’année

Un break hybride et un SUV hybride rechargeable, assemblés par Toyota, arriveront en novembre prochain dans le réseau Suzuki. Et, au printemps 2021, le séduisant petit 4x4 Jimny arrivera en version utilitaire léger, sans son malus de 3.331 euros !

21/09/2020

Usine Smart : le projet de reprise par Ineos "paraît de bonne tenue"

(AFP) - Le projet de vente de l'usine Smart d'Hambach (Moselle) par Daimler au groupe Ineos "paraît de bonne tenue", a estimé jeudi Agnès Pannier-Runacher, la ministre déléguée à l'Industrie, confirmant que la production de Smart se prolongerait "jusqu'en 2024".

18/09/2020

Luciano Biondo, nouveau joueur vedette dans l’équipe de Luca de Meo

Renault a annoncé la nomination de Luciano Biondo au poste de directeur industriel du pôle électrique et véhicules utilitaires légers du Nord de la France qui comprend les usines de Douai, Maubeuge et aussi celle de Ruitz. S’il accepte le challenge c’est pour "le projet que porte Luca de Meo", nous a-t-il dit.

17/09/2020