Publicité
Publicité
Constructeurs - 15/07/2021

L'interdiction des moteurs thermiques "pas rationnelle", selon l'ACEA

(AFP) - La proposition de Bruxelles de réduire à zéro les émissions de CO2 des voitures neuves en 2035 revient à interdire les moteurs thermiques et "n'est pas une solution rationnelle", a critiqué mercredi l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).

Auteur : AFP

Partager cet article

"Interdire une technologie n'est pas une solution rationnelle à ce stade", a déclaré l'ACEA dans un communiqué. L'organisation estime que "toutes les options, y compris les moteurs thermiques très efficaces, les hybrides et les véhicules à hydrogène doivent jouer un rôle dans la transition vers la neutralité climatique".
En réduisant à zéro les émissions automobiles à partir de 2035, la proposition de législation de la Commission revient de fait à interdire la vente de voitures essence, Diesel, mais aussi les technologies hybrides. 
Actuellement, seuls les véhicules électriques seraient en mesure de répondre à cette exigence. 

"Nous demandons aux institutions de l'UE de se concentrer sur l'innovation plutôt que de rendre obligatoire, ou d'interdire de fait, une technologie spécifique", a déclaré Oliver Zipse, patron du constructeur allemand BMW et président de l'ACEA, dans le communiqué.
Il a par ailleurs mis en garde sur l'objectif de réduire de 55% le plafond d'émission de CO2 en 2030, par rapport aux 95 grammes autorisés actuellement. 
La réglementation prévoit pour l'instant une réduction de 37,5% à cette date, déjà considérée comme très ambitieuse par les constructeurs.  

"La proposition actuelle d'une réduction encore plus importante des émissions de CO2 d'ici 2030 nécessite une nouvelle augmentation massive de la demande du marché pour les véhicules électriques dans un court laps de temps", a déclaré M. Zipse.
"Sans une augmentation significative des efforts de toutes les parties prenantes - y compris les États membres et tous les secteurs impliqués - l'objectif proposé n'est tout simplement pas viable", a-t-il prévenu.
""En outre, le nouvel objectif de CO2 accélérera considérablement la transformation structurelle de la chaîne de valeur automobile, ce qui nécessitera une gestion attentive pour minimiser l'impact sur notre économie et nos emplois", ont estimé les constructeurs.   

L'ACEA s'est félicitée de l'engagement de la Commission à développer fortement le réseau de bornes de recharge le long des routes européennes. Mais elle s'est dit "très inquiète que les objectifs soient très en deçà de ce qui est nécessaire".
Bruxelles promet 3,5 millions de points de recharge accessibles au public en 2030.
"Les constructeurs sont engagés à réduire les émissions à zéro. Tous les membres de l'ACEA soutiennent l'objectif de la neutralité climatique d'ici à
2050 et investissent des milliards dans des technologies durables et innovantes",
affirme l'organisation qui regroupe les principaux constructeurs européens.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Et la question subsidiaire : quel sera le protocole d'homologation pour les rejets polluants en 2030 ?
Donc...
Quid de la viabilité dans ces conditions de poursuivre la production de moteurs thermiques pour les constructeurs dans ce cas ?

Clerion , Le 15/07/2021 à 08:40

Tout à fait Clerion. Le cadre changeant plus vite qu'il ne le faut pour développer quoi que ce soit, les constructeurs ne développent plus !
Si on prend le cas de la France : 1 borne de recharge pour 12 VE en circulation. Sachant qu'il faut plusieurs heures pour "faire le plein", je vous laisse imaginer la queue !
Quelqu'un de ma famille a commandé sa voiture thermique en Allemagne car en France le constructeur (Mercedes) ne proposait que des électriques dans un délais raisonnable ! Le plafond verre va vitre être atteint aussi pour la vente des VE, car il y a une grosse partie des gens qui ne peuvent pas rouler en VE.
Et comme l'UE tue les hybrides (rechargeable ou pas) en même temps que les thermiques, le choix va se réduire comme peau de chagrin.
2035 c'est demain : si le scénario devait se confirmer, il faut vite, mais très vite construire quelques centrales nucléaires, sinon même avec des bornes (et là c'est des millions qu'il faut installer), il n'y aura plus de jus !

Fred Et Rick, Le 15/07/2021 à 12:00

Attendez ce n'est que le début !
Dans toutes ces annonces brutales que nous recevont aujourd'hui et depuis pas mal de temps, il n'y a aucune place pour l'expression des clients. Nous sommes dans du bon gros théorique qui suppose que tout le monde va acheter un VE forcément.
Sauf qu'il y a un tendance actuelle à conserver au maximum son véhicule actuel en attendant mieux et peut-être même rien du tout.
Quand nos dirigeants vont voir cette cubanisation du parc qui est en cours, donc que les ventes de VE ne seront pas au RDV et que les émissions ne vont pas baisser comme prévu, je vous parie une tournée chez Zézette qu'ils vont bientôt prévoir l'interdiction de la vente de carburant fossiles...
;0)

Lucos , Le 15/07/2021 à 12:14

Vous avez raison Lucos, les gens risquent de garder encore plus longtemps leur véhicule s'ils ne veulent/peuvent pas passer à l'électrique.
De mémoire, moyenne du parc de VP en France 8 ans...
Donc double effet kiss cool (pas très cool au demeurant), on va se retrouver avec un parc qui va polluer de plus en plus... car de plus en plus vieillissant.
Sans compter que les aides pour les VE risquent de disparaitre rapidement car trop cher pour l'Etat français à financer à grande échelle...
LA loi de finances 2022 va déjà dans ce sens.

Clerion , Le 15/07/2021 à 12:25

Les aides ! Renseignement pris avant le 30/06/2021 chez un concessionnaire Renault:
i vous avez des revenus de plus de 13 000 € par part fiscale, et que vous ne mettez pas à la casse votre véhicule diesel de 2009, les aides se montent à 0 €. Je souhaiterais vraiment que l'on m'explique quelle catégorie de français bénéficie des ces aides et l'impact réel sur les ventes. Sincerement, je ne vois pas comment financer un VE neuf avec 26 000 € de revenu fiscal par an !

Hervé Fuks, Le 15/07/2021 à 12:47

Simple effet d'annonce M. Fuks. On vend des mesures fiscalement favorables aux français pour une population très marginale (adjectif sans arrière pensée péjorative de ma part) et minoritaire.

Clerion , Le 15/07/2021 à 13:01

Sans aller jusqu'à interdire les carburants fossiles ils vont déjà commencer (et c'est déjà acté) par mettre une taxe CO² sur les lesdits carburants. Le litre va augmenter jusqu'à "tangenter" les 2€ à moins que les gilets jaune / bonnets rouge ou autre forme au niveau EU ne se réveillent. Et je suis sûr qu'ils vont se réveiller... Certains politiques sonne déjà l'alarme, mais la Commission fait la sourde oreille persuadée d'avoir raison. Et vu l'ambiance actuelle, ça va chauffer à Bruxelles.

Fred Et Rick, Le 15/07/2021 à 14:19

Si les règles édictées par l'UE (donc par les Nations) étaient rationnelles, ça se saurait.

Bruno Haas, Le 15/07/2021 à 14:29

Clérion,
Vous n'y êtes plus !
La moyenne d'âge du parc français était de 10,6 ans en 2020, alors qu'il était de 8,5 ans en 2017.
Il y a une très nette accélération de cet âge moyen qui a vieilli autant en 3 ans qu'en 30 ans précédemment.
Ce n'est pas marginal et avec les années Covid sans les 2 millions de VN habituels cela devrait passer à plus de 11 ans cette année.
Cubanisation....
;0)

Lucos , Le 15/07/2021 à 14:53

Incroyable, nous vieillissons d'une année tous les ans mais pas la moyenne du parc automobile.
Peut-on se réincarner en automobile ?
Merci Lucos pour cette RAZ du compteur...
;-)

Clerion , Le 15/07/2021 à 16:40

La décision de la commission de Bruxelles d'interdire les véhicules thermique après 2035 est totalement stupide et justifie entièrement la fronde qui est en train de se construire contre elle. Pas de gilet jaune mais une opposition aux députés incompétents qui profitent d'une situation financière avantageuse pour détruire l'économie de nombreux pays de l'UE, en particulier de la France. Cette situation n'est plus acceptable ! Je suis très déçu par l'UE depuis deux ans.
C'est une décision de soit disant militants écologistes pour contrer les émissions de polluants ( en partie justifiée mais beaucoup a été fait depuis dix ans) ou bien pour leur projet "Green New Deal" de réduction des rejets de CO2 de 55% totalement utopique ?

Non, le CO2 est une mauvaise piste pour tous mais le moyen pour quelques uns de retourner plus rapidement à l'âge de pierre. Les Amish sont-ils l'avenir de notre civilisation ? Certainement pas. Accepter la décision de Bruxelles de hier revient à tuer notre industrie automobile et tous les services associés ( 300 000 emplois en France ).

Je suis favorable au développement équilibré des V.E. pour des usages urbain principalement et souhaite que l'infrastructure de recharge se développe à un rythme accéléré. Il est trop tôt pour interdire et abandonner les technologies traditionnelles thermiques qui ont été optimisées pendant 140 ans. Les technologies électriques doivent faire leurs preuves pendant encore vingt ou trente ans et remplacer petit à petit les plus anciennes MAIS il ne faut pas imposer des décisions arbitraires prises par des écolos incompétents.

Les réductions d'émissions de CO2 peuvent être plus efficaces dans l'industrie, le chauffage et l'agriculture où des gaspillages flagrants sont constatés.

Georges Lautemann, Le 15/07/2021 à 17:11

Vous avez vraiment tous raison et le spécialiste de la spécialité voit juste… et toute cette nouvelle génération de PHEV va durer longtemps rajouté à la cubanisation des voitures du vieux marché !!
Par ailleurs personne parle d’économies d’énergies … et c’est la raison paradoxale pourquoi il n’y aura pas plus de centrales nucléaires ☢️ à installer !
Il Demander aux ingénieurs de l’EDF et ils le savent … car EDF installe aussi des éoliennes !!
Nous allons avoir le privilège sur ce site de voir la grande merde des mobilités anarchiques arriver !!
Il n’y a pas que les voitures qui polluent et sans bornes à Bruxelles il y a plus de limite.
Nous sommes tous d’accord, pas besoin de faire polytechnique !!

Durand Pierre, Le 15/07/2021 à 17:22

A l'ACEA, les constructeurs ont manifestement, aussi, une grande pratique du "en même temps".
Ce ne sont pas les plus exposés, d'ailleurs …
Un exemple parmi d'autres : les fabricants de pot d'échappements, pour la 1ère monte, à partir de 2035, c'est cuit et recuit sauf éventuel revirement (?).

La question est posée ailleurs … Quel sera l'acceptabilité des populations sur le renchérissement des taxes et impôts pour financer ce grand bazar … Surtout dans les pays où la fiscalité domestique est déjà très prospère …

;0)

Ade Airix, Le 15/07/2021 à 19:39

Pour alléger les VE...l'acier va passer en deuxième plan...et beaucoup de constructeurs vont passer à l'aluminium...et a quel point sont-ils les métiers de l’aluminium en France? Qui en parle? Qui s'en occupe ? Qui forme ?
Un exemple avec les Tesla ? Qui sait que leurs caisses alu sont désormais en trois parties?
En cas d'accident .... avant et arrière d'une Tesla les "métiers" de l'aluminium en carrosserie sont totalement hors course en France. Tout leur est confisqué !!
Il suffit de boulonner des pièces d'un seul fournisseur, à savoir Tesla.
Think it over !! Certains n'ont encore rien vu !!

Durand Pierre, Le 16/07/2021 à 00:29

Audi avec son A2 s'était essayé au tout alu il y a quelques années, une catastrophe à réparer.
Avec les aciers optimisés à haute limite élastique, je pense qu'on peut faire moins cher que l'aluminium et aussi solide, du moins pour la structure des véhicules c'est-à-dire la "caisse".

Clerion , Le 16/07/2021 à 11:56

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 15/07/2021

Signaux de fumée

C’est à un sujet pour le moins opaque auquel je fais allusion aujourd’hui, dont les vraies victimes ne sont pas forcément ceux qui ont jeté un rideau de fumée sur l’industrie automobile.

Analyse

Fonds de modernisation, bornes de recharges : les services à l’automobile oubliés

La fin des moteurs thermiques impactera les réseaux, pourtant la plupart des instruments de soutien sont dirigés vers l’industrie. Lors du comité stratégique de filière qui s’est tenu en présence du président de la République lundi, Francis Bartholomé, président du CNPA a plaidé pour l’instauration d’un fonds de modernisation pour les services de l’automobile. Il a aussi plaidé pour l’intégration des réseaux, parking et agences de locations dans le "plan bornes de recharges".

Réseaux

Dieselgate: Volkswagen condamné aux Pays-Bas

(AFP) - Un tribunal néerlandais a condamné mercredi le constructeur automobile Vokswagen  à verser jusque 450 millions d'euros de dommages et intérêts partagés entre es 150.000 propriétaires de véhicules concernés par l'affaire du Dieselgate dans le pays.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs

Toyota va construire une usine de batteries aux Etats-Unis

(AFP) - Le géant automobile japonais Toyota a annoncé lundi qu'il allait investir 3,4 milliards de dollars (2,9 milliards d'euros) d'ici 2030 aux Etats-Unis dans les batteries électriques, notamment dans la construction d'une usine dédiée à cette production dans le pays.

19/10/2021

La gamme E85 de Ford, l’autre achat malin

Ford propose six modèles compatibles E85 dont deux hybrides, Focus et Kuga. Une manière de concilier une offre vertueuse en CO2 et économique pour les clients. Cette offre avait été testée en 2019 avec succès sur la fin de vie de la précédente génération du Kuga.

19/10/2021

Xavier Chardon, Volkswagen Group France : "Il faut se préparer à une année 2022 qui sera sportive"

Avant que la pénurie de semi-conducteurs ne se traduise par d’importantes difficultés de production dans les différentes usines du groupe Volkswagen, toutes ses marques étaient en croissance de part de marché en France. Dans ce contexte, le groupe priorise les affectations de production sur la gamme de véhicules électriques pour accélérer sa transformation et adapte sa politique commerciale aux circonstances. Explications avec Xavier Chardon, Président du directoire de Volkswagen Group France depuis le 1er septembre.

15/10/2021