Publicité
Marchés - 03/01/2022

La Chine supprimera les subventions aux véhicules électriques fin 2022

(AFP) - La Chine supprimera les subventions aux véhicules électriques et hybrides à la fin de l'année, ont annoncé les autorités, rassurées par la fermeté des ventes dans ce secteur.

Auteur : AFP

Partager cet article

Dans un communiqué publié vendredi, le ministère des Finances a annoncé que ces subventions à l'achat serait réduites de 30% dès le début de l'année, avant de disparaître entièrement fin 2022.
"Compte tenu du développement de l'industrie des véhicules à énergie nouvelle, de la tendance des ventes et de la transition en douceur des constructeurs, les subventions (...) s'achèveront au 31 décembre 2022", a fait savoir le ministère.
"Les véhicules immatriculés après le 31 décembre 2022 ne seront pas subventionnés".   

Les ventes de véhicules propres ont explosé en Chine, avec des hausses de plus de 100% constatées ces derniers mois sur un an.
Ces véhicules devraient représenter 18% du total des ventes en 2022, a estimé la semaine dernière l'Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM).
En 2019, ces véhicules ne représentaient que 5% du total.
Selon la CAAM, 27,5 millions de véhicules (commerciaux ou particuliers) devraient être vendus cette année, après 26,1 millions en 2021, soit une hausse de 5,4%. Les véhicules propres représenteraient 5 millions d'unités sur ce total.
En 2021, la progression totale du premier marché mondial devrait s'afficher à 3,1% d'après la CAAM, soit la première année de progression des ventes depuis 2018.   

La Chine, principal pollueur mondial, vise en 2035 un parc automobile majoritairement composé de véhicules dits non polluants. 

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Il sera bien intéressant de surveiller la réaction du marché chinois avec cette supression et surtout de voir si les clients vont continuer à acheter où si ça va cubaniser....
;0)

Lucos , Le 03/01/2022 à 02:10

Et chez nous ça va continuer longtemps ce pillage de nos finances?partout où les subventions baissent les prix…….baissent,curieux non?
Le 21 ieme siècle sera électrique,interdiction du chauffage gaz et fuel etc etc,l’urgence est climatique et l’on regarde ailleurs ( Jacques Chirac)

Alain Boise, Le 03/01/2022 à 05:36

... Ouh ouh ouh ... `Alain ...
Jacques Chirac ?
Le "punch line" lui a été soufflé en +.

Assurément, Un grand spécialiste du traitement des urgences c'est sûr... On en voit tous les jours les effets ...A part le non alignement concernant l'Irak (dont on connaît le contexte) notre plus grand (dans tous les sens du terme) roi fainéant de l'histoire récente de notre beau pays ... Si l'homme est sympathique (le cul des vaches et la tête de veau, tout à la fois et notamment), le bilan de gestionnaire des "urgences" du "grand homme" est quasi catastrophique aidé en cela par le "meilleur d'entre tous" mais pas seulement ...
Reste le "punch line" bien trouvé par son conseil : "l'homme qui aimait (un peu trop semble t il) les femmes"...

Comme le souligne Lucos, ce sera intéressant de suivre l'évolution des ventes de VE sur le marché chinois après la réduction puis la suppression des subventions ... encore qu"après la carotte peut arriver le bâton, surtout "là bas".

Si l'ambiance en 2022 continue d'être électrique, c'est pas une raison pour ne pas souhaiter sincèrement une bonne année à tous (sans distinction de genre) !
;0)

Ade Airix, Le 03/01/2022 à 10:42

Mouais.. quitte à citer Chirac, autant le faire correctement...
;0)

Lucos , Le 03/01/2022 à 11:42

Encore une fois c’est du blabla pour les Chinois,plus de subventions et pis c’est tout,stop pillage des finances!
Et bravo a M Breton de faire financer notre programme nucléaire par les ….Allemands,Lucos va encore manger du chapeau a midi à la cantine ))) même Greta a compris MDR

Alain Boise, Le 03/01/2022 à 11:50

Ah voilà que notre nouvelle année commence bien, les spécialistes font très fort et non sans raison ! Nous ne sommes pas à 10% du parc auto avec ces carrosses électriques...et rouler en silence est au prix de l'or.
Malgré que le genre chinois ait une allure trop dictatorial à mon goût, je me suis toujours dit (et au vu du sujet jamais abordé) qu'ils n'ont aucun mal à trouver des bornes de recharge chez eux...ou alors ils ont partout des prises électriques au charbon !! Comme les chinois fabriquent des dizaines de millions de VE tous les ans, il y a de quoi s'interroger !
Peut-être que le Parti leur a interdit de dépasser les bornes, et alors tout s'explique. C'est un Parti sans limites. Qu'ils aillent le plus vite possible sur la planète Mars et sur la face cachée de la Lune et là ils ne dérangerons personne.
Nos avons déjà nos propres prises électrisantes de bec d'ci avril prochain.

Durand Pierre, Le 03/01/2022 à 12:03

"Prises électrisantes de bec" ??
ne me dites pas que vous avez tenté un jeu de mot ??
;0))

Lucos , Le 03/01/2022 à 13:53

Je dirais comme vous souvent...je ne comprend rien !!

Durand Pierre, Le 03/01/2022 à 13:56

J'eum disais aussi...
;0))

Lucos , Le 03/01/2022 à 14:23

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 03/01/2022

Réorganisation du comité exécutif de BMW Group France

BMW Group France annonce des changements au sein de son comité exécutif : Nathanaëlle Heinrich prend la direction des ventes de BMW France, succédant à Olivier Philippot nommé directeur général de BMW Distribution. Pascal Mitsch devient directeur de BMW Motorrad France.

Nominations

Véhicule hybride rechargeable : un soutien problématique y compris du point de vue des intérêts industriels français

Les attaques contre le véhicule hybride rechargeable conduites par les ONG le sont, avec d’assez solides arguments, pour des raisons qui relèvent principalement de la politique environnementale. Le dossier mérite aussi, en France en particulier, un examen en termes industriels et stratégiques. De ce point de vue, malgré les succès en ce domaine de Stellantis et de ses 4 modèles hybride rechargeable assemblés en France, il ressort qu’il est peu opportun de persister dans une politique pro- véhicule hybride rechargeable qui booste surtout les ventes allemandes et suédoises.

Analyse

En 2021, le marché automobile français au plus bas freiné par les semi-conducteurs

Le marché automobile français n’aura pas récupéré en 2021 des volumes perdus en 2020 et pour la deuxième fois il se situe en dessous de 1,7 million de véhicules (VP). Dans ce contexte, le mix énergétique continue de se redessiner tandis que la part des ventes aux particuliers recule encore. Le détails des mouvements de l’année avec les données Autoways.

Marchés

Catégorie Marchés