Publicité
Marchés - 03/01/2022 - #Renault , #Volkswagen , #Tesla , #Dacia , #Hyundai , #Jaguar , #Kia , #Land Rover , #Peugeot , #Ford , #Seat , #Suzuki , #Toyota

En 2021, le marché automobile français au plus bas freiné par les semi-conducteurs

Le marché automobile français n’aura pas récupéré en 2021 des volumes perdus en 2020 et pour la deuxième fois il se situe en dessous de 1,7 million de véhicules (VP). Dans ce contexte, le mix énergétique continue de se redessiner tandis que la part des ventes aux particuliers recule encore. Le détails des mouvements de l’année avec les données Autoways.

En 2021, le marché automobile français au plus bas freiné par les semi-conducteurs

La 208 est la première vente en France en 2021 (88.057 immatriculations) devant la Clio (85.385). 20% de ses volumes sont des versions électriques à batterie (17.865).

Auteur : Florence Lagarde
Directrice de la rédaction et Directrice de la publication

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi

accéder aux actualités par pack

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 03/01/2022

Réorganisation du comité exécutif de BMW Group France

BMW Group France annonce des changements au sein de son comité exécutif : Nathanaëlle Heinrich prend la direction des ventes de BMW France, succédant à Olivier Philippot nommé directeur général de BMW Distribution. Pascal Mitsch devient directeur de BMW Motorrad France.

Nominations

Véhicule hybride rechargeable : un soutien problématique y compris du point de vue des intérêts industriels français

Les attaques contre le véhicule hybride rechargeable conduites par les ONG le sont, avec d’assez solides arguments, pour des raisons qui relèvent principalement de la politique environnementale. Le dossier mérite aussi, en France en particulier, un examen en termes industriels et stratégiques. De ce point de vue, malgré les succès en ce domaine de Stellantis et de ses 4 modèles hybride rechargeable assemblés en France, il ressort qu’il est peu opportun de persister dans une politique pro- véhicule hybride rechargeable qui booste surtout les ventes allemandes et suédoises.

Analyse

Catégorie Marchés