Publicité
Analyse - 06/07/2020 - #Volkswagen , #Tesla , #Audi , #Baic , #Geely , #Mercedes-Benz , #Smart

La vente du site Smart de Hambach par Daimler : un très mauvais signal

Les ambitions du Président de la République de faire de la France le leader européen de la production de véhicules électriques avaient déjà pu paraître un peu hors sol. La décision annoncée par Daimler le 3 juillet de mettre en vente Hambach souligne que la partie est bien loin d’être gagnée.

La vente du site Smart de Hambach par Daimler : un très mauvais signal

Auteur : Bernard Jullien

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi

accéder aux actualités par pack

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 06/07/2020

Changements au sein de Toyota France

Depuis le 1er juillet 2020, Xavier Bartone a pris la direction de la performance commerciale de Toyota France, succédant à Florian Aragon. Thomas Gérard devient chef du département ventes aux sociétés et VO de Toyota France, succédant à Arnaud Martinet.

Nominations

BRS France débute une activité de préparation VO à Roissy

BRS France propose désormais de la préparation VO dans sa carrosserie de Roissy, à l'attention des distributeurs du Nord de Paris et des petits constructeurs. L'entreprise démarre également cette activité sur le site de Gefco Lyon, essentiellement pour le compte de la plaque PSA Retail.

Réseaux

Catégorie Analyse

La question de Bob

Aujourd’hui, je réponds à une question posée par un gars qui n’est pas exactement le premier venu dans le monde de l’industrie automobile.

12/08/2022

Choc culturel

Audiard disait que conduire à Paris était une question de vocabulaire. Aujourd’hui, conduire en France c’est une question de résignation. Je n’ai pas l’habitude de conduire quand je suis de passage en France. Mais cette fois-ci je n’ai pas eu le choix, il a fallu que je me colle derrière le cerceau… et je suis passé par toutes sortes de phases qui intéresseraient nombre de psychiatres.

10/08/2022

Diess missed, or not, le patron de Volkswagen paie ses relations avec les syndicats et sa stratégie concentrée sur l’électrique à batteries

Herbert Diess a usé les patiences chez Volkswagen. Son départ a été décidé en son absence pendant un voyage aux Etats-Unis. La méthode est surprenante, mais pour beaucoup le départ d’Herbert Diess était attendu. Le dirigeant n’était pas reconnu pour sa diplomatie et les difficultés liées à sa stratégie d’électrification forcenée ont eu raison de son contrat avec le constructeur allemand. Au premier septembre, son contrat prendra fin et il sera remplacé par le patron de Porsche.

05/08/2022

Annonces de hausses de livraisons de semi-conducteurs, la production automobile reste encore loin d’un retour à la normale

A en croire les annonces récentes de fournisseurs de semi-conducteurs, l’horizon semble enfin s’éclaircir en matière de livraisons. Si tant est que cela puisse être vrai, l’industrie automobile n’est pas pour autant sortie de l’auberge. Il faudra encore de longs mois avant que la production soit à hauteur de la demande et plus encore pour compenser une partie des pertes de volumes d’autant que la pénurie de semi-conducteurs n’est pas la seule à heurter la production automobile.

29/07/2022

Tesla, où est passé l’enthousiasme ?

Tesla serait devenu un constructeur normal. Il rencontre des difficultés d’approvisionnement, voit ses marges baisser. Les fuites de Musk au sujet de pertes financières importantes étaient censées créer la panique pour mieux annoncer que la réalité n’est pas aussi grave. Mais les analystes ne sont plus dupes et finalement, personne n’a réagi à l’annonce des résultats. Le titre est resté stable après la fermeture avec une hausse de seulement 0,8% en after-hours.

22/07/2022

Les risques de récession augmentent aux Etats-Unis, qu'est-ce que cela signifie pour l’industrie automobile ?

Tout le monde ne parle plus que de risque de récession économique. Aux Etats-Unis, l’économie perd de la vitesse. Les défauts de paiement pour les prêts automobiles et immobiliers sont de plus en plus nombreux. L’inflation heurte les ménages et la demande, pourtant toujours supérieure à l’offre, semble ralentir. Ce sont les signes qui pointent vers une récession économique. Que cela signifie-t-il pour l’industrie automobile ?

13/07/2022

Véhicule électrique : s’inspirer de la voie chinoise pour éviter de subir

Volkswagen semble bien rencontrer en Chine des difficultés pour éviter d’être évincé par les marques chinoises sur le marché du véhicule électrique ou électrifié. Cette difficulté qui est également celle de Tesla face à BYD et aux autres grands acteurs chinois renvoie à la réussite de la politique industrielle et technologique des autorités chinoises qui visait à faire en sorte que l’électrification permette la sinisation de l’automobile chinoise. En Chine comme en Europe ou aux Etats-Unis, cette réalité appelle une réflexion et des politiques qui ne sauraient se réduire à une fuite en avant dans la montée en gamme.

11/07/2022

Les vols de voitures sont en hausse, mais que font les constructeurs ?

L’inflation est sur toutes les lèvres et le prix des voitures y est pour beaucoup. Une voiture d’occasion récente peut voir son prix dépasser le tarif du catalogue constructeur, c’est plutôt fréquent actuellement en Amérique du Nord. Les pièces détachées ont également augmenté. Et la conséquence n’est pas compliquée à deviner, les vols de voitures sont eux-aussi en hausse. A l’heure où la plupart des voitures neuves sont connectées, cybersécurisées et où les logiciels deviennent prépondérants, comment le nombre de vols peut-il être en hausse continue ?

08/07/2022

Industrie automobile : peut-on durablement concilier indifférence aux volumes, prix élevés et pricing power maximum ?

Bien malin qui pourrait dire qui a raison dans le débat qui poind ces derniers mois : face à une situation où les volumes qui s’effondrent coexistent pour les constructeurs avec des profits très élevés, certains voient l’effet d’une conjonction de facteurs extraordinaires que l’avenir ne pourra pas réunir à nouveau ; d’autres sont convaincus que tout a été et est fait par le management des grands groupes automobiles pour que, bien au-delà de la crise Covid et de celle des semi-conducteurs, il s’agisse là de constantes structurelles. Ce débat est crucial pour toute l’industrie. Il est aussi au coeur des questions de distribution et des débats qui concernent la pertinence ou non du contrat d’agence comme alternative au schéma actuellement dominant.

04/07/2022