Marchés - 21/09/2020

Le gouvernement envisage un malus au poids de 10 euros par kilo en plus d’un malus CO2 plus cher

Dans le cadre des discussions sur le projet de loi de finances 2021, le gouvernement envisage d’introduire un malus au poids qui s’ajouterait à un malus CO2 beaucoup plus cher. Marc Mortureux, directeur général de la PFA alerte sur l’incohérence de ces décisions avec le plan de relance.

Le gouvernement envisage un malus au poids de 10 euros par kilo en plus d’un malus CO2 plus cher

La ministre de l'Ecologie, Barbara Pompili avait défendu le malus au poids l'an dernier lorsqu'elle était députée

Auteur : Florence Lagarde
Directrice de la rédaction et Directrice de la publication

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partagez cet article     


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 21/09/2020

Marché moto : un mois d’août exceptionnel !

Nouvelle belle performance pour le marché de la moto au mois d’août, avec des ventes en hausse de 15,3%. Au cumul des huit premiers mois de l’année, la moto limite dorénavant la casse à -7%. Mais face une demande forte, le manque de produits commence à se faire sentir.

Marchés

Honda s’installe aussi à Parly 2

La galerie commerciale de Parly 2, au Chesnay (78) semble être "the place to be" pour les marques qui veulent faire découvrir leurs voitures électriques. Après Tesla, Mercedes et Fiat, Honda s’y installe pour un mois.

Réseaux

Les curieuses protestations contre la fermeture de l’usine Bridgestone de Béthune

L’activisme politique auquel la fermeture annoncée de l’usine de Béthune donne lieu n’est pas seulement le fait de ceux qui s’attaquent depuis des lustres à la construction européenne mais qui mobilise aussi ceux qui, d’ordinaire, la défendent. Si tant est que l’on puisse appeler les responsables politiques à un "devoir de cohérence", l’examen du dossier nous indique que l’on ne peut soutenir tout et le contraire de tout et que, dès lors, les protestations ne deviendront audibles qu’au terme d’un réexamen sérieux du projet européen par ceux qui l’ont soutenu et le soutiennent encore.

Analyse

Catégorie Marchés

Le malus au poids ne sera pas pour 2021, mais pour 2022

L’amendement du gouvernement prévoyant un malus au poids pour les véhicules de plus de 1.800 kg a été déposé hier. Voici les détails de ce qui est prévu et les constructeurs qui seraient les plus impactés.

27/10/2020