Publicité
Publicité
Salons - 13/09/2021

Le Salon des véhicules de loisirs de retour au Bourget

Supprimé en 2020, pour cause de Covid, le Salon des véhicules de loisirs sera de retour au Bourget du 25 septembre au 3 octobre.

Le Salon des véhicules de loisirs de retour au Bourget

Le groupe Trigano se lance dans la conception de fourgons aménagées, sous la marque Panama et sur base Ford Transit Custom.

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partager cet article

La 55ème édition du Salon des véhicules de loisirs de Paris Le Bourget est attendue par tous les passionnés qui en ont été privés en 2020, pour cause de Covid. Le nombre de visiteurs de 2019, 102.000, devrait ainsi être dépassé, même si le Pass sanitaire obligatoire risque d’en freiner certains…

Parmi les 150 exposants qui ont eu deux ans pour renouveler leurs produits depuis le Salon de 2019, les acteurs du marché du fourgon aménagé (ou van) sont particulièrement attendus. En deux ans, ce marché a explosé au détriment des autres véhicules de loisirs. Ainsi, sur les 8 premiers mois de cette année, les ventes de fourgons aménagés ont bondi de 66% (à 12.925 unités) par rapport à la même période de 2019. A contrario, les ventes de camping-cars ont baissé de 3,5% (à 11.622 unités) et celles de caravanes de 7,5% (à 4.935 unités).

Avec sa marque JOA, Le groupe français Pilote ajoute cinq camping-cars à petits prix et trois fourgons aménagés à son offre.

Les acteurs traditionnels du caravaning ont bien compris la nécessité de se positionner sur ce marché, c'est ainsi que le fabricant Pilote a créé une marque dédiée, Jao qui porpose aussi des camping-cars d'entrée de gamme, tout comme Trigano  qui vient de lancer sa nouvelle marque Panama.

Chausson présentera pour sa part un modèle à la croisée du van et du camping-car. A l'occasion de ses 60 ans, la marque de camping-cars Rapido dévoilera également un nouveau van sur la base du Fiat Ducato.

Et pour ceux qui n’ont pas les moyens d’acquérir un camping-car neuf, ni même un fourgon aménagé, il y aura la traditionnelle exposition de modèles d’occasion et les offres de location courte ou moyenne durée proposées par des sociétés telles que Camping-Quart ou  Yescapa proposant des solution de location entre particuliers.  

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Le (grand) succès prévisible de ce salon va-t-il faire réfléchir les constructeurs auto et moto ?
;0)

Lucos , Le 13/09/2021 à 11:32

.... Pour développer des modèles adaptés à ces besoins, donc cette clientèle ?

Concernant les fourgons aménagés (le "nouveau gisement"), ce marché n'est il pas déjà bien implémenté par les acteurs du véhicules de loisirs ou de plaisances ?
Et si c'est pour faire plus encore plus cher, c'est un peu "mort" ... ?

Après qu'ils intègrent ce besoin dès la conception de leurs VUL respectifs, ils sont un peu déjà sur cette ligne depuis quelques temps, nan ?
;0)

Ade Airix, Le 13/09/2021 à 11:55

Je l'ai déjà dit ici, mais le Gros Marcel dit toujours que pour décider un client à acheter ta voiture, il faut impérativement "lui mettre le cul dedans"...
Je ramasse dans 2H.
;0)

Lucos , Le 13/09/2021 à 11:59

... Quand "on" voit le succès des versions Coast ou California du Combi Vw, du Marco Polo étoilé ou du Ford Transit équipé par Westfalia et cie, "on" peut trouver relativement timide la diffusion équivalente des Peugeot Traveller, Citroën Space tourer et autres Opel Zafira Crosscamp (?) pourtant réussis par ailleurs ... Pour le Renault Trafic, c'est un peu pareil ?
Tout équipé par les spécialistes, "on" parle de véhicules accessibles en neuf entre 50 et 60 K+ ... Excusez du peu !

A l'étage supérieur, ce serait bien que Stellantis ne se loupe pas de trop pour la prochaine édition des Fiat Ducato - Peugeot Boxer ou Citroën Jumper ... Ah "on" me dit justement qu'ils y travaillent ...
;0)

Ade Airix, Le 13/09/2021 à 12:19

Dans ce salon c'est comme chez Mickey, mais à l'envers !
Tu peux pas entrer si tu fais plus de 1m60.
(Zavez déjà essayé la douche à coté de la cuvette des WC dans un fourgon...)
;0))

Lucos , Le 13/09/2021 à 16:10

… Ben pour un hobbit, c'est du 5 étoiles ? … Pour un viking, nettement moins !
;0))

Ade Airix, Le 13/09/2021 à 23:56

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 13/09/2021

Alain Visser, CEO Lynk & Co : "Nous allons faciliter brutalement le choix du produit en standardisant avec une seule voiture et deux couleurs"

Chez Lynk & Co, le point de vente est un "Club", les clients sont des "membres", l’offre n’a qu’un modèle unique, la 01 dérivée du Volvo XC40, l’abonnement mensuel peut être résilié à tout moment. Rencontre (virtuelle) exclusive avec Alain Visser créateur de ce nouveau business model à quelques mois de l’ouverture du Club parisien.

Constructeurs

Le rêve du groupe Volkswagen de contrôler le parc des véhicules électriques vendus pour maîtriser la batterie peut-il devenir réalité ?

Herbert Diess a fait grand bruit en évoquant à Munich devant les journalistes une très sérieuse piste de travail de son groupe qui consiste à rechercher un contrôle maximal sur les batteries installées dans les véhicules qu’il produit. Pour cela, les leasings concerneraient non seulement la "première vie" des voitures mais aussi les secondes et troisièmes. Lorsque le temps du recyclage viendrait, le groupe étant resté propriétaire, il aurait toute latitude d’organiser l’affaire au mieux de ses intérêts économiques. Séduisant, ce schéma remet en selle une série d’idées "révolutionnaires" récurrentes. Les raisons qui ont conduit ces révolutions à ne pas avoir lieu restent assez claires et il y a fort à parier que la part du monde réel qui pourra rentrer dans le "projet stratégique" de Herbert Diess restera minoritaire.

Analyse

Catégorie Salons