Publicité
Constructeurs - 13/04/2021

Le service Télémaintenance de Peugeot et Citroën désormais accessible aux acheteurs VO

Le service Télémaintenance proposé depuis 2016 sur les voitures neuves de Peugeot et Citroën peut désormais être souscrit a posterio par les acheteurs de voitures d’occasion (de moins de 4 ans) sur les applications MyPeugeot et MyCitroën.

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partager cet article

Ne vous y trompez, le service Télémaintenance lancée par Peugeot et Citroën en 2016 ne propose pas de réparer votre véhicule à distance. Non, ce service gratuit vous prévient, par téléphone, des différents problèmes que peut rencontrer votre véhicule et dont vous devriez déjà être alerté par les voyants du tableau de bord : alerte d'entretien du véhicule (kilométrage dépassé), alerte moteur et niveau d’huile, alerte airbags, alerte ABS et ESP.

La seule intervention à distance ("over the air") prévue par Télémaintenance est la mise à jour des logiciels nécessaires à ce service. La communication entre le véhicule et le serveur de gestion est opérée grâce à la carte Sim du système d'appel d'urgence (obligatoire depuis 2018).

Pour autant, ce service, qui a été souscrit depuis son lancement par un million de clients de Peugeot, Citroën mais aussi DS et Opel, obtient un très haut niveau de satisfaction (9/10) et bon taux de recommandation (65%), souligne le constructeur.

Depuis cette année, ce service est accessible à une clientèle élargie : Les clients de véhicules électrifiés (PHEV et électrique), les clients professionnels de moins de 5 véhicules et surtout les acheteurs de véhicules thermiques d’occasion (de moins de 4 ans) peuvent y souscrire, toujours gratuitement, en concession ou en s’enregistrant sur les applications MyPeugeot, MyCitroën, MyDS, myOpel ou MyVauxhall selon leur véhicule.

Le service sera alors mis en route à distance et le client pourra ainsi être contacté, en cas de d'alerte, pour prendre un rendez-vous dans la concession ou l'agence de son choix pour réaliser une intervention.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Quel est l'intérêt de reporter sur un téléphone ce que votre voiture affiche au tableau de bord ?
;0)
Cette remarque ne s'applique pas qu'à PSA.

Lucos , Le 13/04/2021 à 05:08

Tiens voilà un spécialiste qui n'a rien compris ni à la modernité ni au commerce. C'est manifestement un dinosaure....qui ne comprend rien à ce que fait Tesla !! Incurable.
Eh, attention je n'est rien de personnel contre lui...c'est juste pour argumenter !
Moi j'adore la bagarre que verbale !! Perds pas ton temps mon pote !!
Le blaireau conducteur à l'ancienne (qui se méfie de l'électronique car il n'a pas été à l'école) et qui roule téléphone à l'oreille et clope au bec quand il voit un témoin lumineux allumé au TdB, il s'en fout...il continue à rouler et tripote ou tapote pour voir si ce n'est pas une lampe de grillé (il ne sait pas qu'il n'y a plus de lampe qui grille dérrière !!)
Donc il attend d'être totalement bloqué pour faire quelque chose !!
Alors pourquoi besoin du téléphone dérrière pour le réveiller ?
....pour que le gars du constructeur au téléphone lui dise....ton moulin va péter mon con...et cela va te couter une blinde et t'es pas sous garantie !!!
Voilà pourquoi il faut le téléphone en plus !!
Que le spécialiste s'indigne de mon langage de charretier pour faire diversion sur le vrai débat ici !! Hi, hi...

Durand Pierre, Le 13/04/2021 à 10:45

Continuons avec le langage de charretier....car c'est drôle un max !!
Voici un exemple bien gratiné et cela date de plus de vingt ans chez mon chéri honni Mercedes...je roulais tranquilos sur le périphérique et tout d'un coup le TdB me dit arrêtez et appelez le SAV (un truc dans le genre) ...et moi en pestant je sors du périf (encore une connerie de Mercedes que je me dis) ...et au bout d'une heure un gars regarde avec un matos d'enfer....et me dit: "encore quelques km et vous alliez griller totalement la BVA....c'est une fuite d'huile dedans et il n'y a plus une goute dedans".
Je lui dit pour le gêner : "mon pote je m'en fous j'ai un contrat d'entretien intégral ". Il me dit l'air entendu: "vous vous laissez pas faire, le remplacement de la boite hors garantie c'est jusqu'à 14000 euros TTC "...."j'ai vu qu'elle avait trois ans " !!
Combien de caisses de bière, mon adjudant ????

Durand Pierre, Le 13/04/2021 à 11:08

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 13/04/2021

Avec C5 X, Citroën invente le break au look de SUV

"La synthèse de la berline et du break", c’est ainsi que Citroën présente sa nouvelle C5 X, un crossover qui adopte aussi des éléments stylistiques des SUV. Assemblé et vendu en priorité en Chine, ce modèle fait l’impasse sur le Diesel, lui préférant l’hybride rechargeable de 225 ch qui équipe déjà le C5 Aircross.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs

Neutralité carbone dans l’industrie automobile, l’exemple de Renault

Comme l’ensemble de l’industrie automobile, le groupe Renault a annoncé un objectif de neutralité carbone. Il est fixé à 2040 en Europe et 2050 dans le monde. Outre l’élimination des émissions de CO2 à l’usage des véhicules, cet objectif nécessite d’agir sur toutes les sources de CO2 indirectes et notamment celles des fournisseurs de matières premières et de batteries.

17/05/2021

Washington demande à Mexico d'enquêter sur une usine de General Motors

(AFP) - Washington a invoqué l'accord de libre-échange Etats-Unis-Mexique-Canada (AEUMC) pour demander à Mexico de déterminer si les droits syndicaux d'employés d'une usine de General Motors avaient été ou non bafoués, a indiqué mercredi la représentante américaine au Commerce (USTR), Katherine Tai.

17/05/2021

Pourquoi Toyota résiste à la crise des semi-conducteurs

(AFP) - Des objectifs dépassés en 2020/21 et une nouvelle croissance anticipée cette année : la pénurie mondiale de semi-conducteurs affecte peu pour l'heure le numéro un mondial de l'automobile Toyota, extrêmement bien préparé à gérer les aléas de production depuis dix ans.

17/05/2021

FO annonce la mise en œuvre de l’accord de transfert de l’activité de Choisy

Syndicat majoritaire sur le site de Choisy, FO a pris le parti d’entrer très vite dans la négociation plutôt que de laisser s’installer colère, angoisse et lassitude chez les salariés. Les négociateurs ont obtenu un accord qui permet aux salariés de choisir entre une mutation à Flins, l’intégration d’un autre site de Renault ou quitter l’entreprise. Dans tous les cas ils seront accompagnés. Samir Slim qui a mené ces discussions nous raconte comment elles se sont déroulées.

12/05/2021