Analyse - 31/10/2019

Machinerie à l’arrière toute !

La chronique de Jean-Philippe Thery, consultant, fort d’une expérience automobile aussi bien dans le domaine du produit que de l’Intelligence de marché, avec des expériences chez Renault, Nissan et PSA. Installé depuis 2008 au Brésil, Jean-Philippe Thery est spécialiste des marchés automobiles en Amérique Latine.

Partagez cet article     


Comment consulter cette actualité ?

Accédez aux actualités de plus de 7 jours en choisissant l’offre de votre choix :
à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

2.5 € HT

Pack 10 Actualités

Profitez d'un accès illimité aux actualités de plus de 7 jours en adhérant au Club autoactu.com.

Découvrez notre abonnement Club Autoactu.com.

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 31/10/2019

Le groupe Volkswagen confirme ses prévisions de marge pour 2019

Malgré une prévision de marché automobile à la baisse pour la fin de l'année, le groupe Volkswagen a confirmé s'attendre à une hausse de 5% de son chiffre d'affaires pour une marge entre 6,5% et 7,5%. Sur les 9 premiers mois, ses résultats sont solides, grâce aux SUV de Volkswagen, aux sportives de Porsche et aux camions de MAN et Scania.

Constructeurs

Catégorie Analyse

Covid-1999

Puisque l’exercice est à la mode, j’ai moi aussi décidé de prédire ce que sera le monde totalement différent de demain. Mais je ne suis pas sûr d’être très doué pour ce genre d’exercice…

28/05/2020

La fin de l’assemblage à Flins est-elle évitable ?

La doctrine de 2013 qui voulait que l’on s’organise chez Renault pour ne pas fermer de sites français malgré les baisses d’activité ne passera très probablement pas la crise sanitaire. Dans la rationalisation de l’outil industriel de l’Alliance en Europe, Barcelone chez Nissan et Flins chez Renault sont destinés à être sacrifiés.

25/05/2020

La fin des monospaces Renault et le développement d’une gamme électrique : un retour aux fondamentaux ?

La fin annoncée des monospaces Renault est symbolique car elle pourrait aussi correspondre à la fin d’une tradition Renault, celle de l’innovation conceptuelle et de l’invention de nouveaux segments. Toutefois, le fait que le non-renouvellement de ces produits et de leur fabrication à Douai soit associé à l’annonce de gammes électriques ou électrifiées sur la base de la nouvelle plateforme dédiée laisse espérer qu’il n’en soit rien et que le management entende au contraire renouer avec les fondamentaux de l’entreprise.

18/05/2020