Publicité
Publicité
Constructeurs - 02/05/2024 - #Tesla , #Mercedes-Benz

Mercedes-Benz : chute du bénéfice au premier trimestre due à la baisse des ventes

Par AFP

Mercedes-Benz : chute du bénéfice au premier trimestre due à la baisse des ventes

(AFP) - Le constructeur allemand de voitures premium Mercedes-Benz a annoncé mardi une chute de 24,6% de son bénéfice net au premier trimestre sur un an, plombé par la baisse des ventes de ses modèles de luxe.

Il a ainsi atteint 3,03 milliards d'euros, a indiqué le groupe dans un communiqué de presse, légèrement au-dessus de ce que prévoyait le consensus des analystes de Factset qui tablaient sur un bénéfice de 2,818 milliards d'euros.

Son chiffre d'affaires a lui aussi baissé, de 4,4%, à 35,87 milliards d'euros.

Mercedes s'est félicité dans le communiqué des "coûts moins élevés des matières premières", du contrôle "strict des coûts" et de la "forte performance" de sa division Mercedes-Benz Vans".

Toutefois, cela n'a pas permis de rattraper la baisse des ventes chez Mercedes-Benz Cars, qui s'est dit toujours affecté par des "goulets d'étranglement au niveau des fournisseurs" et par "la transition des modèles dans le segment haut de gamme" qui ont entraîné la baisse des ventes des modèles les plus chers.

Les livraisons du groupe ont chuté de 6% au premier trimestre sur un an, plombées notamment par les modèles les plus luxueux et plus rentables (-27%), et par l'électrique (-8%) alors que Mercedes a choisi ces dernières années de concentrer sa stratégie sur l'offre de ses véhicules les plus chers.

En conséquence, la rentabilité des voitures vendues n'a atteint que 9% (contre 15% au premier trimestre 2023).

Revers en Chine
Les ventes en Chine, premier marché de Mercedes - où il réalisait encore 36% de ses ventes en 2023-, ont subi un revers, chutant de 12%. Ces livraisons n'ont représenté que 30% des ventes du groupe au premier trimestre.

Le groupe y affronte la concurrence acharnée de constructeurs chinois de mieux en mieux placés, et de l'américain Tesla.

"Nous faisons tous les efforts possibles pour rester compétitifs, et nous devons protéger les produits d'une concurrence trop intense sur les prix", s'est contenté de répondre Harald Wilhem, le directeur financier, interrogé lors d'une conférence de presse téléphonique sur la participation du groupe à la bataille des rabais sur le marché hautement compétitif chinois.

Le groupe a gardé ses prévisions inchangées pour l'année 2024, visant un résultat opérationnel légèrement en dessous de l'année précédente et un objectif de rentabilité pour les voitures entre 10 et 12%.

Mercedes compte sur une augmentation de ses livraisons dans les trimestres à venir, avec une hausse de ses ventes de voitures haut de gamme en seconde partie de l'année.

Pour l'ensemble de l'année 2024, le groupe s'attend à une stagnation des livraisons par rapport à l'année précédente.

Dans la foulée, le cours de l'action Mercedes-Benz perdait 3,77% à la bourse de Francfort, relégué en bas du Dax, le principal indice allemand.

Réactions

"Ils ne mourraient pas tous mais tous (les Européens en tous cas) étaient frappés ".
;0)

… Désolé pour la « fote » … Manifestement ce sujet ne semble pas susciter beaucoup de réactions, en tous cas, à cet instant ( ?).
;0)

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Réseaux

Emil Frey France ouvre ses premières concessions BYD

Emil Frey France vient de signer ses premiers contrats de distribution avec la marque BYD. Quatre grandes régions lui sont confiées, le Centre, le Grand Ouest, la Champagne et les Hauts-de-France. Les deux premiers sites ouvriront en mai, à La Teste de Buch (33) et Poitiers (86).

Chronique

Cable-car

Je me suis encore frotté à l’électrique. Et je n’arrive toujours pas à déterminer si ça me chatouille ou si ça me gratouille…