Publicité
Equipementiers - 28/04/2021

Symbio : la construction de la nouvelle usine bientôt lancée

(AFP) - L'équipementier automobile Symbio, qui ambitionne de jouer les premiers rôles mondiaux dans le domaine de la propulsion à hydrogène, espère donner avant la fin de l'année les premiers coups de pioche de sa future usine, un projet à 140 millions d'euros.

Auteur : AFP

Partager cet article

"Nous avons signé il y a une grosse semaine l'achat du terrain", situé dans la Vallée de la Chimie au sud de Lyon, au groupe BASF, a indiqué à l'AFP le PDG de l'entreprise Philippe Rosier.

Le projet "est en phase d'accélération" et ses promoteurs continuent d'espérer, comme prévu, une entrée en production en 2023. Symbio est spécialisé dans la fourniture de "systèmes hydrogène" - la pile à combustible et tous les composants permettant son fonctionnement.

Symbio ne s'adresse pour l'heure qu'aux seuls marchés des véhicules utilitaires légers, des bus et des camions. Des marchés bientôt soumis à des normes drastiques d'émissions "et pour lesquels la solution électrique ne convient pas", en raison d'une autonomie limitée et de la longueur des recharges.

Symbio est né du regroupement autour de la start-up grenobloise éponyme, issue du CEA, des travaux de recherche dans le domaine de l'hydrogène de Michelin et Faurecia.

Les deux équipementiers, qui se partagent désormais son capital à parité, lui ont apporté leurs compétences accumulées depuis des années dans le domaine de l'hydrogène mais aucune production existante.

Au moment de sa création fin 2019, Symbio avait 50 salariés. Elle en compte 350 actuellement et devrait atteindre les 600 avec l'ouverture de l'usine de Saint-Fons (métropole de Lyon).

Dans ses ateliers provisoires de Venissieux, la société entend passer d'une production de quelques centaines de systèmes hydrogène par an à quelques milliers. En attendant l'ouverture de Saint-Fons, qui devrait lui permettre de produire jusqu'à 200.000 systèmes par an à l'horizon 2030.

"Ce sera la plus grosse unité d'Europe", avec un chiffre d'affaires de 1,5 milliard d'euros, relève le dirigeant.

Pour accompagner sa croissance, Symbio compte ouvrir à Saint-Fons un centre de formation spécialisé qui devrait accueillir 300 élèves. La société souhaite aussi créer à ses côtés une pépinière d'entreprises.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Et encore une fois, comment produit-on l'hydrogène ? Avec du pétrole...
;0)

Lucos , Le 28/04/2021 à 10:54

Attendons les premiers coups de pioche...mais j'ai impression qu'ils ont le nez creux...quand ils n’hésitent pas à balancer 140 millions...pour un/des "marchés bientôt soumis à des normes drastiques d'émissions..." et dans ce cas là il faut aller super vite....de la bombonne !!
La question pertinente reste:
"comment produit-on l'hydrogène ?"
Ceci c'est un simple détail pour Symbio...et ils ne parlent pas de mettre de l'hydrogène dans leurs machines...mais de les fabriquer tout juste pour des bricoleurs largement subventionnés !!
Voilà des artistes plombiers qui ont reniflé le bon filon !!
Maintenant cela devient de plus en plus clair!

Durand Pierre, Le 28/04/2021 à 22:13

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 28/04/2021

Au Brésil, Fiat présente le nouveau pick-up Toro, et "tease" son futur SUV

Troisième constructeur brésilien derrière GM et Volkswagen l’année dernière, Fiat s’est emparé du leadership sur le premier trimestre 2021, avec 20,5% de parts de marché, profitant de la bonne santé relative du marché des VUL qu’elle domine très largement. Anticipant néanmoins une forte réaction de la concurrence dans la catégorie, Fiat propose un Toro profondément rénové, avec un nouveau moteur inédit particulièrement performant et un contenu technologique inédit. Le constructeur italien prépare également son offensive prochaine sur le VP révélée par le teasing de son futur SUV urbain.

Constructeurs

Catégorie Equipementiers

Infineon relève ses perspectives pour 2022 en raison de la forte demande de puces

(Reuters) - Infineon a annoncé mercredi une hausse de son chiffre d'affaires au troisième trimestre et a relevé ses perspectives pour l'ensemble de l'année, le principal fournisseur de puces électroniques de l'industrie automobile continuant de bénéficier de la forte demande de semi-conducteurs dans un contexte de pénurie.

04/08/2022

Forvia cède ses dernières parts dans HBPO à Plastic Omnium

(AFP) - L'équipementier automobile Forvia, fruit du rachat par le français Faurecia et de l'allemand Hella, a signé jeudi un accord pour céder ses dernières parts dans HBPO à son coactionnaire Plastic Omnium, première étape de son vaste programme de désinvestissement.

01/08/2022

Panasonic : bénéfice en chute mais prévisions inchangées

(AFP) - Le groupe technologique japonais Panasonic a vu ses bénéfices chuter sur son premier trimestre 2022/23 à cause des perturbations des chaînes d'approvisionnement et de la flambée des coûts des matières premières, mais a laissé inchangées ses prévisions annuelles.

29/07/2022

Plastic Omnium réalise un premier semestre solide

Plastic Omnium a publié des résultats solides au premier semestre malgré les arrêts de chaîne intempestifs de ses clients et l’inflation des coûts. L'équipementier a maintenu ses objectifs de rentabilité opérationnelle sur l'année, entre 5 et 6%.

26/07/2022