Publicité
Publicité
Constructeurs - 29/03/2022 - #Tesla

Tesla monte en Bourse après avoir prévu une division de ses actions

Par AFP

(AFP) - Le constructeur automobile Tesla a annoncé lundi qu'il allait demander lors de la prochaine assemblée générale de ses actionnaires le feu vert pour augmenter le nombre de ses actions en circulation afin de pouvoir ensuite les fractionner.

Le titre montait de plus de 6% dans les premiers échanges à la Bourse de New York.

Dans un document déposé auprès des autorités boursières américaines, le groupe dirigé par Elon Musk ne précise pas en combien il voudrait diviser son action ni quand.

En 2021, le constructeur de véhicules électriques avait tenu son assemblée générale des actionnaires en octobre.

"Le conseil d'administration de Tesla a approuvé la proposition de la direction, mais le dividende en actions dépendra de l'approbation finale du conseil", indique le document.

Le groupe avait déjà procédé à une telle opération à l'été 2020, décidant de fractionner son action par cinq pour rendre le titre, qui évoluait alors à près de 1.500 dollars, plus accessible aux salariés de l'entreprise et aux actionnaires.

Après une forte ascension en 2020 et 2021, l'action vaut de nouveau plus de 1.000 dollars. Elle est toutefois un peu à la peine ces dernières semaines et s'affichait vendredi soir en baisse de 4% depuis le début de l'année.

Amazon et Alphabet, qui ont vu le prix de leurs titres fortement augmenter ces dernières années, ont aussi récemment proposer de les fractionner, par 20.

Un fractionnement d'actions ne change rien à la valeur totale d'une société, il modifie uniquement le nombre d'actions en circulation. L'annonce d'une telle opération tend toutefois à s'accompagner d'un petit bond en Bourse, les investisseurs pariant qu'à un prix moins élevé, une action attirera de nouveaux petits porteurs.

Réactions

Incroyable,le dernier split n’a même pas deux ans,et l’on parle de dividende en actions maintenant ……qui arrêtera Tesla?
La repose se trouve peut-être au
55°45’7.284N
37°37’2.998E

Kesse ki raconte ?
Et kesse que vous faites dans le tombeau de Léninie ?
;0)

Un split c’est une division du prix de l’action pour la rendre plus accessible et il est étonnant de voir ses splits se succéder ,du jamais vu!
Et oui la crise est à cet endroit,bravo Lucos.
Slava

Vous me rappelez une des rares vannes dans Tintin, quand les Dupont font le point en mer avec le sextant du Capitaine Haddock et que celui-ci se découvre et se met à prier en voyant les coordonnées indiquant qu'ils ont dans la basilique st Pierre de Rome...
;0)

Je vois que nous avons les mêmes lectures.
Et oui le début de la crise se trouve à cet endroit !

Euh.. le rapport avec les actions Tesla ?
;0)

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Marchés

Les candidats à la présidentielle qui promettent la suppression des ZFE et les autres

La mise en place des ZFE est un sujet majeur pour la filière automobile. Lors de l’audition des candidats à la présidentielle du 14 mars, ils ont été plusieurs à les remettre en cause. Anne Hidalgo (PS) est la seule candidate qui les assume, tandis que la représente des verts, Karima Delli (EELV) que l’on attendait sur le sujet a fait une intervention catastrophique.

Constructeurs - 01/02/2023

Volvo France : des ambitions encore bridées par la capacité à produire

En 2022, les immatriculations de Volvo en France ont été fortement impactées par les pénuries de semi-conducteurs avec un décalage croissant entre les commandes et les livraisons. Le réseau devra encore gérer la pénurie en 2023 avant de se préparer à un objectif de doublement des volumes en 2026. Les explications de Yves Pasquier-Desvignes, Président de Volvo Car France.

Constructeurs - 31/01/2023

Renault abaisse sa participation dans Nissan pour relancer des coopérations

Renault et Nissan ont annoncé hier dans un communiqué commun avoir atteint un accord sur leur coopération future. Celui-ci doit encore être validé par le conseil d’administration de chacun des deux constructeurs. Renault Group neutralise  28,4% de ses actions de Nissan dans une fiducie qui sera chargée de les vendre. L’accord prend acte d’une situation de fait dans laquelle Renault Group ne faisait rien d’une participation qui cristallisait la rancœur de son supposé partenaire…