Publicité
Autour de l'auto - 10/12/2021

Transition écologique : un potentiel de 250.000 emplois net créés à l'horizon 2050

(AFP) - La "décarbonation" dans les secteurs économiques les plus concernés par la transition écologique, représentant aujourd'hui 4 millions d'emplois, entraînerait la création de 250.000 emplois net en France à horizon 2050, selon un rapport du think tank The Shift Project publié jeudi.

Auteur : AFP

Partager cet article

Cette croissance "modérée" résulterait de la destruction de 850.000 emplois, et de la création en parallèle de 1,1 million, dans l'hypothèse où serait mis en oeuvre le Plan de transformation de l'économie française (PTEF) élaboré par ce think tank pour être en phase avec une trajectoire de réchauffement climatique de 2°.

L'agriculture verrait la plus forte hausse nette avec près de 500.000 emplois, liés notamment à la relocalisation de la production de fruits et légumes (+366.000), à la généralisation des pratiques agro-écologiques (+133.000) et à l'intégration d'activités de valorisation par les producteurs (+42.000). La baisse de la transformation de produits animaux et du négoce en ferait disparaître 79.000.

A l'inverse, l'industrie automobile perdrait 373.000 emplois, en raison du recul de l'usage de la voiture, et de l'électrification, qui rend l'industrialisation et la réparation moins intenses en emploi d'environ 20%.

L'industrie du vélo gagnerait elle 232.000 emplois (fabrication de vélos, vente, réparation...). Le transport aérien doit anticiper selon ce scénario une régression sévère des effectifs (-38.000), compensée par un doublement dans le transport ferroviaire longue distance (+37.000).

Autre secteur qui devrait s'attendre à perdre des emplois, le logement, avec une perte nette de 86.000 emplois, liée à la forte diminution de la construction neuve, que ne viendrait qu'en partie compenser la rénovation (+100.000).

Le rapport souligne "la nécessité d'anticiper, de planifier et d'accompagner ces mutations dès le prochain quinquennat".

Il appelle à repenser les formations initiales et continues pour accompagner ces transformations, à améliorer l'attractivité de certains métiers pour permettre les reconversions, à "mettre en place un pilotage fort au niveau de l'Etat et des territoires pour orienter, coordonner et appuyer l'ensemble des acteurs".

The Shift Project, créé en 2010 et présidé par l'ingénieur et consultant Jean-Marc Jancovici, est un think tank "qui oeuvre en faveur d'une économie libérée de la contrainte carbone".

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Curieux de voir la réaction du réservoir de pensées d'Autoactu !
;0)

Lucos , Le 10/12/2021 à 07:39

Ce genre de prévision est du même tonneau que celle d'IHS qui prévoyait 100 Millions de VN en 2018...

Fred Et Rick, Le 10/12/2021 à 09:41

Curieusement le spécialiste de la spécialité à des fortes démangeaisons...qu'il n’hésite pas à se gratter !! Quel dommage qu'on ne lui demande pas son haute opinion...mais il faut regarder son haute expertise en écriture de blagues douteuses et ringardes !
Tiens par exemple son copain Alain...il doit être occupé à lire le canard de cette semaine sur le scandale du patron d'EDF qui commande (des centaines de millions d'euros et on a la photo de sa signature en bas de la commande) des diesel de secours (les DUS) chez les ricains qui prennent feu pour les centrales nucléaires de chez nous. Un diesel a même pris feu sur la centrale de Nogent à 100 km de Paris !!

Durand Pierre, Le 10/12/2021 à 12:41

Par quel miracle aura lieu la relocalisation des fruits et légumes ?
Par décret ministériel ? Par décret préfectoral ? Départemental ? Municipal ? Ou bien une ordonnance du président de la République ?

Bruno Haas, Le 10/12/2021 à 14:12

Pas besoin de décret, juste des subventions pour que les agriculteurs gagnent leur vie...
Pas sûr que ça rentre dans la PAC tout ça.

Fred Et Rick, Le 10/12/2021 à 16:37

… Tout le mal que je souhaite à Jean-Marc Jancovici (X promo 81), c'est d'être en mesure de défendre au cours de l'année 2050 un bilan de ces projections faites, aujourd'hui, par le think tank qu'il préside …
Accessoirement, si le grand créateur me permet d'être présent alors, à peu près "en état de marche", ce serait très "chic de sa part ...
;0)

Ade Airix, Le 10/12/2021 à 18:23

Alors là !
Merco et Trollito (nos 2 Trolls favoris) doivent être plus que déçus..
Si même leur Dieu y va à la grosse louche !
;0))

Lucos , Le 11/12/2021 à 14:01

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 10/12/2021

L’arroseur arrosé, la pression politique sur l’électrification est maintenant sur les gouvernants

En matière d’électrification du marché automobile, la technologie seule ne fait pas tout. Sans l’énergie, les ressources et l’infrastructure, les batteries pourraient vite apparaitre comme des technologies de transition avec un potentiel de développement bien plus limité que le public serait en droit de le penser. Pour éviter cela, les dirigeants politiques doivent investir rapidement l’argent du contribuable pour soutenir l’écosystème favorable au déploiement des véhicules électriques à batteries.

Analyse

Catégorie Autour de l'auto

Elisabeth Borne, une "bûcheuse" capée issue de la gauche

PARIS (Reuters) - Expérimentée, efficace, grande travailleuse issue des rangs de la gauche : en accédant lundi à Matignon, Elisabeth Borne devient la deuxième femme à diriger un gouvernement français depuis Edith Cresson au début des années 1990.

18/05/2022