Publicité
Publicité
Autour de l'auto - 26/03/2021

Une Delahaye 135 estimée à un million d’euros à la prochaine vente aux enchères de Monaco

Entre 800.000 et 1,1 million d’euros, c’est l’estimation de la  Delahaye 135 S Compétition Court de 1936 qui sera mise en vente, avec d’autres voitures de course exceptionnelles, le 23 avril prochain, lors de la vente aux enchères "Les Grandes Marques à Monaco" organisée par la maison Bonhams.

Une Delahaye 135 estimée à un million d’euros à la prochaine vente aux enchères de Monaco

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partager cet article

Connue sous le nom de "Buzz II", la rare voiture de course Delahaye 135 S Compétition Court de 1936, qui participera à des courses d'endurance dans les années 30, dont les 24 heures du Mans, sera proposée à la vente aux enchères "Les Grandes Marques à Monaco" organisée par Bonhams à Monaco, le 23 avril prochain, pendant le week-end du Grand Prix Monaco Historique (23-25 avril). Elle est estimée entre 800.000 et 1.100.000 euros.

Également éligible pour Le Mans Classic, cette Simca Barchetta de 1949, estimée entre 190.000 euros et 240.000 euros, est une création du pilote de course Jean Estager : il transforma une Simca Eight classique en voiture de course avec un moteur de 1086 cc préparé par le spécialiste Simca Roger Deho. Sa carrosserie en aluminium a été façonnée à la main par le célèbre carrossier milanais Motto.

Une autre voiture de compétition d'après-guerre, une Cisitalia D46 Monoposto de 1947, sera également proposée à la vente de Monaco, estimée de 150.000 à 200.000 euros. Cette marque italienne a été créée par l'industriel Piero Dusio, qui comptait parmi les pilotes de son équipe de grands noms comme NuvolariAscari ou Chiron.

Autre grosse star de cette vente, une rare supercar à porte papillon, une Isdera Imperator 108i de 1991 estimée entre 500.000 et 700.000 euros. Le design futuriste de l'Imperator a été réalisé de façon expérimentale par Mercedes-Benz à la fin des années 70. L'ingénieur Eberhard Schulz, qui dirigeait l'équipe de création, a conçu ce prototype aux portes "papillon" pour construire ses propres supercars.  
Les 30 exemplaires produits en neuf ans sont restés fidèles au concept original. La carrosserie ultra-légère et un châssis en acier tubulaire, combinée à la puissance du réputé moteur V8 M119 de 5 litres de Mercedes-Benz, permettait d'obtenir des performances inégalées pour l'époque, avec une vitesse de pointe de 275 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en cinq secondes.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

L'Isdera, une très belle auto à son époque... La Cisitalia de 1947 ressemble un peu à la Simca Gordini des mêmes années ...me semble t il (?).

Pendant la pandémie ... les ventes continuent ... Tout récemment une vente chez Aguttes ...des hauts (la Z600 a fait un beau score mérité), des bas et des invendus surtout sur les "gros lots ou les bitzas" ...
Ce n'est guère étonnant (?).
;0)

Ade Airix, Le 26/03/2021 à 10:43

Vend GS brake de chasse, jamais marché dans la boue...
;0)

Lucos , Le 26/03/2021 à 10:52

♪♫♪♫ Par dessus l'étang ♪♫♪♫ Soudain j'ai vu passer les oies sauvages
Elles s'en allaient vers le midi ♪♫♪♫ La Méditerranée ♪♫♪♫

Avant ou après soudure des portes AR ... Le GS brake de chasse quoique Club ... ?
;0))

Ade Airix, Le 26/03/2021 à 11:33

Mais il existe !!
https://www.pinterest.fr/pin/103653228908403184/
;0)

Lucos , Le 26/03/2021 à 13:05

Merci pour le lien … Belle réalisation, apparemment

Dans le genre break de chasse, break de chasse, vous avez dit break de chasse ? ... Peugeot avait présenté au salon de Genève 1999.. un concept "break de chasse" (3 portes aussi) sur la plateforme de la 306 … Un show car richement doté et "accastillé", fort réussi esthétiquement. Il s'agissait (me semble-t-il) d'un démonstrateur pour lancer le nouveau HDI (autre époque … !) qui en même temps était une sorte de clin d'œil à un précédent exercice de style sur base de 504 coupé de la part de Peugeot … En l'occurrence, il s'agissait du "break de chasse" 504 Riviera présenté lui au Salon de Paris 1971 ….
Malheureusement (de mon point de vue) ce break de chasse 306 demeurera à l'état de concept …
Seul le "kit carrosserie" (bouclier avant, projecteur et bas de caisse) sera repris pour la phase 2 ou 3 de la 306 et "nous" ne saurons jamais ce qu'aurait pu donner ce modèle commercialement … Il est vrai que dans la gamme, il y avait déjà le magnifique coupé 406 … Cà pouvait faire beaucoup pour un même créneau, sans compter les lancements récents de 206 et 607 en terme d'allocations de cash

Bon WE (même si la chasse est fermée en E&L …)
;0)

Ade Airix, Le 26/03/2021 à 20:03

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 26/03/2021

Peugeot condamné en Autriche pour "abus de position dominante" sur ses concessionnaires

La cour suprême autrichienne a condamné Peugeot à redéfinir sa politique commerciale dans un délai de 3 mois. Dans la longue liste de griefs du concessionnaire, la cour en retient une bonne partie. Elle a notamment confirmé la condamnation en première instance de la mécanique du lien entre la qualité de service et la marge VN, des seuils de déclenchement des primes VN ou encore des conditions de remboursement des garanties.

Réseaux

Catégorie Autour de l'auto

Rachida Dati mise en examen pour un troisième chef d'accusation

(AFP) - L'affaire Ghosn finit par rattraper Rachida Dati : l'ex-garde des Sceaux, pilier des Républicains, est finalement mise en examen dans l'enquête sur ses prestations de conseil en 2010-2012 auprès de l'ex-PDG de l'alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn.

29/07/2021