Publicité
Publicité
Equipementiers - 22/02/2021

Valeo perd 1,1 milliard d'euros en 2020, chiffre d'affaires en baisse de 16%

(AFP) - Valeo a enregistré une perte de 1,089 milliard d'euros au cours de l'année 2020 marquée par la crise du Covid-19, avec un chiffre d'affaires en recul de 16% à 16,4 milliards d'euros.

Auteur : AFP

Partager cet article

Valeo avait brûlé plus d'un milliard d'euros au premier semestre, mais s'est redressé au deuxième.
L'équipementier, spécialiste notamment des motorisations électriques et des assistances à la conduite pour l'automobile, a retrouvé un niveau "normal" de prises de commandes, à près de 9,4 milliards d'euros, avec un résultat net de 126 millions d'euros.   

"Après un premier semestre durant lequel Valeo a mis en oeuvre un plan d'action qui lui a permis de réduire ses coûts (570 millions d'euros), le groupe a poursuivi, lors de la phase de reprise de l'activité au second semestre, le contrôle strict de ses coûts, de son besoin en fonds de roulement et de ses investissements", souligne le groupe dans un communiqué.

Pour s'adapter à la chute des ventes, Valeo a supprimé 12.000 postes dans le monde au premier semestre, dont près de 2.000 en France, notamment des intérimaires. Avec la reprise, les effectifs sont revenus au niveau de fin 2019, selon Valeo.
Le groupe souligne sa situation financière "assainie" après avoir dégagé au second semestre un niveau "record" de cash flow libre de 1,34 milliard d'euros, et avoir réduit son endettement à moins de 3 milliards d'euros.

Valeo prévoit pour 2021 un chiffre d'affaires de 18,2 milliards d'euros, sur une double hypothèse de croissance de 10% de la production automobile mondiale et de rattrapage au second semestre des pertes de production résultant de la pénurie de composants électroniques.Le groupe a proposé un dividende de 0,3 euro par action.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Tout va bien...alors !! Rien a redire !

Durand Pierre, Le 22/02/2021 à 12:29

..."sur une double hypothèse de croissance de 10% de la production automobile mondiale et de rattrapage au second semestre des pertes de production résultant de la pénurie de composants électroniques"...
Cela me semble un peu optimiste car le marché européen n'a toujours pas passé la crise sanitaire (les chiffres de janvier n'étaient pas bons du tout), et un rattrapage de 6 mois de perte de production lié au manque de semi-conducteurs risque de faire monter els prix d'achat de ceux-ci et peut donc représenter une perte de bénéfice pour le produit vendu...

Clerion , Le 22/02/2021 à 12:56

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 22/02/2021

Résultats 2020 de Renault : déjà un effet de Meo ?

La présentation des résultats de Renault n’a pas surpris grand monde : pertes très lourdes, impact très fort des pertes de Nissan, bon comportement des stocks et du mix, plan de réduction des coûts à échéance 2023 déjà largement réalisé et nette amélioration au S2, tout ceci était attendu. Paradoxalement, ceci semble indiquer que, avant même que Luca de Meo n’ait eu le temps de marquer réellement l’entreprise de son empreinte, celle-ci serait à même de s’en sortir. L’effet de Meo serait alors à attendre pour 2022 ou 2023 dans un contexte où l’entreprise serait déjà en meilleure posture.

Analyse

Catégorie Equipementiers

Autonomie de niveau 3 et électrification au menu du stand Valeo à Munich

A l'occasion du salon de Munich, Valeo fera circuler dans les rues de la ville son prototype de véhicule autonome de niveau 3. Il présentera également un système autonome pour garer son véhicule dans un parking, un nouveau moteur électrique de grande puissance et de nouvelles stations de charge.

27/07/2021

Les dirigeants de Valeo prévoient un "retour à la normale" début 2022

Les trois chocs d’offres successifs pour les semi-conducteurs ont provoqué une crise violente et "anormale" qui a coûté la production de 4,3 millions de véhicules au premier semestre 2021. Simultanément, les prix des matières premières ont augmenté ces six derniers mois et cette hausse va se poursuivre encore plusieurs trimestres. Jacques Aschenbroich, PDG de Valeo qui recevait vendredi dernier des journalistes avec Christophe Périllat, DGA, est confiant dans la bascule du marché automobile vers l'électrique.

26/07/2021