Publicité
Publicité
Constructeurs - 11/01/2021

Voitures sans permis : le groupe Ligier racheté par le fonds Edify

(AFP) - Ligier Group, constructeur français de voitures sans permis, va être racheté par le fonds d'investissement Edify aux côtés du dirigeant de l'entreprise François Ligier, selon un communiqué vendredi.

Auteur : AFP

Partager cet article

Edify était actionnaire minoritaire de Ligier Group depuis 2016. Ce fonds -dont l'ancien nom est Somfy Participations- a été créé par Somfy, spécialisé dans les automatismes pour la maison, afin d'y loger ses participations financières, groupe dont il est devenu indépendant en 2014.
Le fonds d'investissement a annoncé vendredi un accord avec les actionnaires de Ligier Group, un "consortium mené par Siparex, en vue de la reprise de la société, aux côtés de son dirigeant François Ligier". 

Cette acquisition "s'inscrit dans la stratégie d'Edify consistant d'une part à accompagner dans la durée des entreprises qui croissent et se transforment, d'autre part à enrichir son portefeuille de participations par la réalisation d'arbitrages stratégiques et la recherche d'opportunités d'investissement de taille croissante", résume le fonds.

Entreprise de taille intermédiaire (ETI) d'environ 160 millions d'euros de chiffre d'affaires, le constructeur de voiturettes "est activement engagé dans la transformation de ses marchés que sont la mobilité sans permis et la livraison de proximité", met en avant le communiqué.
L'entreprise -avec ses marques Ligier et Microcar- revendique la place de "coleader sur le marché européen des véhicules sans permis pour les particuliers et des véhicules utilitaires légers, principalement électriques". 
Elle dispose d'un réseau de 550 points de vente répartis dans 11 pays européens.

"L'électrification des parcs de véhicules, les changements réglementaires à venir relatifs à la motorisation thermique, ainsi que les évolutions des comportements en matière de mobilité ouvrent une étape riche d'opportunités et de transformations pour l'entreprise", estime Edify.
"Cet accord reste soumis à des conditions suspensives usuelles et notamment l'accord des autorités de la concurrence de plusieurs pays européens", est-il précisé.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Ce "coleader" est étonnant !
;0)

Lucos , Le 11/01/2021 à 09:39

... En parlant de fonds...Ligier ne semble pas avoir retenu l"attention de FFP ... il est vrai que, tout récemment, l'Ami de Citroën chasse un peu les mêmes cibles pour nettement moins cher maintenant que la voiturette électrique ne se limite plus au seul parcours de Golf (ou assimilé ) ...
Souhaitons le meillleur pour Ligier ...
Bientôt des portes à ouverture auto sur ses quadricycles ? ...Je galèje !
Le marché du petit VUL électrique pourrait être prometteur avec la sanctuarisation des centre villes...c'est "goupil" ...!
;0)

Ade Airix, Le 11/01/2021 à 09:51

Vous oubliez les portes à ouverture automatique des taxis japonnais !!
Musk n'a rien inventé...il est juste face à des cons de feignants (diplômés et avec valorisation boursière) mais ignorants de l'histoire et de la stratégie industrielle de l'automobile !
Quand on est à court d'idées ont fait faire un nouveau logo et on invente un nouveau nom !!
C'est la biodiversité....comme des chiens, ils pissent régulièrement sur leur territoire, les concurrents sont obligés de venir renifler !

Durand Pierre, Le 11/01/2021 à 12:58

Au sujet des portes automatiques des taxis japonais, la dernière fois que j'en ai pris un j'ai eu le malheur d'avoir un réflexe d'automobiliste de pays sous-developpé et avec mes petits bras frêles j'ai brutalement fermé la porte en explosant quasiment le système automatique du gars assis à droite devant..
J'ai eu beau essayé de dire gigadézol en patois Tokyoïte et me courber 12 fois à plus de 90°, le conducteur n'était pas content mais quand même bien assuré et aussi accessoirement peu prêt à faire du sumo dans la rue et est donc reparti comme cela..
Tout cela pour faire remarquer à Jo que citer ces portes comme un signe évident de modernité automobile alors qu'elles sont montées sur de vieilles Toy des années 70 qui marchent au GPL et dont le jeu de dent du différentiel doit faire 10 mm après leurs 15 tours du monde, est assez comique.
Restent les napperons posés sur le dessus des sièges qui rattrapent tout par leur exotisme...
;0))

Lucos , Le 11/01/2021 à 15:04

Quelqu'un aurait-il un plan pour débrider une Ami ?
Un petit 60/65 km/h irait bien et à 19,90 € par mois j'en prend 2 pour les gosses..
;0))

Lucos , Le 11/01/2021 à 15:25

... Sur le web ... cherchez bien ...y a bien un afficianado de l'Ami (y en a !) qui a dû diffuser la procédure de "cracking" ... J'ai du mal à croire que par construction l'engin ne puisse dépasser les 50 km/h faitidiques . ..Mais chuuut
;0)

Ade Airix, Le 11/01/2021 à 15:54

Bravo les mecs...vous êtes tous bons aujourd'hui...mais vous n'êtes pas les bons clients qu'on cherche chez PSA !!
Une petite histoire privée entre nous pour Lucos...à Tokyo je cherchais un taxi et voilà que j'en voit un qui avait la porte ouverte et le chauffeur de me dire bien fâché (et en anglais pourri) descendez ce n'est pas pour vous, et voilà que je vois arriver un client avec une donzelle costumée venant d'une ruelle fameuse à putes !!
Merde, j'aurai dû dire: prostituées ! Excusez la rédaction.

Tenez puisque je vous ai au bout du clavier...je n'ai rien mais alors rien compris de cette histoire que vous résumez à propos de l'analyse sur Michelin.
Un coup d'épée dans l'eau...dommage, vous perdez du temps depuis un moment ...mais c'est vous qui voyez...you are the boss(es) !!

Durand Pierre, Le 11/01/2021 à 16:14

Une Ami 6 débridée devient une Ami 8 ?
L'histoire est un éternel recommencement...
;-)

Clerion , Le 11/01/2021 à 16:23

Une Ami débridée passe Ami autonomie ?
;-)

Clerion , Le 11/01/2021 à 16:24

Oui ami parcours faut revenir à la prise..
;0)

Lucos , Le 11/01/2021 à 16:50

ADRX,
c'est seulement 45 km/h chrono... et si ça va moins vite que le Kisbee qui prend 70 sur le plat sans vent depuis que l'entrée capteur de vitesse de l'ECU se prend (par une erreur de branchement malencontreuse) du 12V permanent, ils vont laisser leur Ami à la maison..
;0))

Lucos , Le 11/01/2021 à 16:54

… Oui Lucos pour les 50 avec l'Ami (Kouète) c'était pour aller vite (si j'ose dire) …
Le Kissbee … "A 70 sur le plat sans vent" n'est il pas débridé (stage 2 ou 3 au moins ?) le Kisbee …?
Quelque chose comme une vieille coutume familiale, en quelque sorte …
;0))

Ade Airix, Le 11/01/2021 à 18:04

Est-il possible dans l'Ami citron vert d'étoffer de chaud l’hiver et de se les cailler l'été !!
Et en plus avoir ceintures et bretelle...d'autoroute sans prise de risque ??
Certains ne vont pas être beaucoup survoltés !! Dommage !
Des rigolos chez Renault essaient de péter les scores avec un 4L électrique à venir !!

Durand Pierre, Le 11/01/2021 à 18:19

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 11/01/2021

Michelin, la dés-industralisation et la ré-industralisation : faut-il continuer de privilégier les intérêts des consommateurs contre ceux des salariés ?

Le cas Michelin est emblématique d’une dynamique dont on nous avait dit qu’elle cesserait dans le "monde d’après" qui est censé advenir après la grande crise que nous vivons. C’est d’évidence l’inverse qui de mois en mois se produit. Pour le comprendre, il faut sortir de l’incantation pour prendre la mesure de l’ampleur de la révolution à opérer pour que le discours sur la ré-industrialisation sorte du statut purement incantatoire dans lequel le maintiennent ceux qui veulent garder le bébé et l’eau du bain.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Hyundai : hausse de 78% du bénéfice net au 4e trimestre

(AFP) - Hyundai a affiché un bénéfice net en hausse de 78% au quatrième trimestre, le premier constructeur automobile sud-coréen a ainsi résisté aux conséquences de la pandémie grâce de solides ventes intérieures qui ont compensé la faible demande étrangère.

27/01/2021

Sous-marins: la France met en demeure Volkswagen au sujet de ses engagements

(AFP) - Le ministre français de l'Économie Bruno Le Maire a mis en demeure Volkswagen au sujet de ses engagements industriels en France concernant sa filiale Man Energy Solutions, qui produit notamment des moteurs pour les sous-marins de la Marine française, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier, confirmant une information des Echos.

25/01/2021