Publicité
Publicité
Constructeurs - 11/06/2024 - #Bmw , #Honda , #Mazda , #Opel , #Ford , #Stellantis

Airbags défectueux : trois nouveaux modèles Citroën concernés par les rappels, mais sans immobilisation

Par AFP

Airbags défectueux : trois nouveaux modèles Citroën concernés par les rappels, mais sans immobilisation

(AFP) - Le rappel massif de véhicules Citroën en raison d'airbags défectueux, qui concerne déjà 605.772 modèles C3 et DS3 dans le monde, touche également certains modèles C4, DS4 et DS5 mais sans immobilisation des voitures, a indiqué Stellantis vendredi.

Les trois modèles concernés utilisent "des références de coussins gonflables différentes pour lesquels aucun cas de défaillance n'a été identifié à la suite de tests rigoureux et fréquents sur le terrain", a indiqué Stellantis dans un communiqué.

Jeudi, Le Parisien avait annoncé le rappel de centaines de milliers de véhicules C4, DS4 et DS5 vendus entre 2009 et 2019, eux aussi concernés par l'affaire des airbags Takata.

Ces airbags sont responsables de plusieurs accidents graves en raison de la détérioration d'un gaz les rendant potentiellement dangereux, notamment dans les régions à climat chaud et humide.

En cas d'accident, lorsque le coussin gonflable se déclenche, des petites pièces peuvent être projetées et occasionner de graves blessures.

Des dizaines de millions de voitures de nombreuses marques (Mazda, Ford, Honda, BMW) ont été rappelées depuis 2014 pour un changement d'airbags.

"Il y a une mesure de rappel préventif en cours (sans immobilisation de véhicule)" pour les C4, DS4 et DS5 a confirmé Stellantis.

"Les remplacements sont effectués de façon échelonnée selon la pratique habituelle, en accordant la priorité à l'âge du véhicule et à la localisation géographique", a complété le géant de l'automobile aux 14 marques, précisant qu'aucun accident impliquant les airbags n'avait été recensé sur ces modèles.

Pour les véhicules Opel, "aucun cas de défaillance n'a été identifiée", a insisté le constructeur automobile. Ils "sont équipés d'airbags différents".

Stellantis dit avoir déployé 60.000 véhicules de courtoisie pour dépanner ses clients dont la voiture est immobilisée. "À ce jour, plus de 60.000 véhicules C3 et DS3 ont déjà été réparés ou sont en cours de traitement", a rappelé le constructeur.

Une prise en charge qualifiée de poussive et insuffisante, selon de nombreux clients qui cherchent à être dédommagés. Stellantis a provisionné 941 millions d'euros en 2022 et 2023 pour "gérer le service client" dans le monde entier à propos de cette affaire.

Réactions

Le responsable de la Com concernant cette campagne s’appelle Pinochio.

.../..."pour lesquels aucun cas de défaillance n'a été identifié à la suite de tests rigoureux et fréquents sur le terrain"
Testé par les clients en cas d'accident avec des dégâts corporels voire gravissimes ?
;-(

... Allez encore un petit effort pour l'annonce des modèles du cousin , Peugeot ...
;0)
PS : cette crise en cours chez Citroën n'est elle pas la représentation d'un certain nombre de "départs" qui se sont déroulés au niveau du top management, ces derniers temps ...
Hasard ou concomitance (?)
Dans un autre genre et exception, Linda Jackson aura à se colleter la "crise" chez Peugeot si "par extraordinaire" il s'avère qu'un certain nombre de modèles du Lion sont touchés par la "lèpre" des air bags

Pinocchio s'écrit avec 2 c

@ Piero,
Oups, comme les coupé-cabriolets de Peugeot

Pourvu que le client ne soit pas pris pour une marionnette...
;-(

Toute la difficulté de la chose a sans douté été de pouvoir remplacer Takata par un autre fournisseur au moment où le scandale a éclaté vu la part de marché qu’il avait. Et si on y ajoute le volume des airbags dont la défectuosité était avérée à l’époque et qu’il fallait remplacer, il a dans doute fallu faire des choix et des paris pour décider quels modèles allaient encore utiliser des airbags Takata en cours de fabrication mais « validés » en théorie et quels modèles allaient passer à Autoliv ou un de ses concurrents, sachant qu’il était impossible industriellement de compenser rapidement un arrêt total des productions du japonais.

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Marchés

Italie : les aides à l’achat enfin débloquées

Le 25 mai, le décret instaurant les nouvelles aides à l’achat a été publié, mettant fin à l’attentisme des acheteurs. Trop tard pour permettre au marché de mai de progresser : il perd encore 6,6% mais reste en positif sur 5 mois (+3,4%)