Publicité
Services - 19/03/2021

Akka affiche une perte de 168,8 millions d'euros en 2020

(AFP) - Le groupe d'ingénierie et de conseil en technologie Akka a subi une perte de 168,8 millions d'euros sur l'exercice  2020, du fait d'un recul de 16,5% de ses ventes à 1,5 milliard d'euros lié à la crise du coronavirus, a-t-il annoncé jeudi.

Auteur : AFP

Partager cet article

Le groupe a été particulièrement touché par l'impact du coronavirus sur ses deux principaux donneurs d'ordre, l'aéronautique et l'automobile, qui ont sabré dans leurs budgets de recherche et développement pour faire face à la crise.

Le groupe met toutefois en avant une reprise de la croissance de son chiffre d'affaires d'un trimestre à l'autre (croissance séquentielle) et le retour à la rentabilité de toutes ses divisions au quatrième trimestre.

Le groupe, qui a été recapitalisé de 197 millions d'euros à l'automne grâce notamment à l'arrivée à son capital du groupe belge CNP, ne fait pas de prévisions pour 2021.

"La dynamique commerciale continue de s'améliorer au début de 2021, mais la visibilité reste limitée en raison de la crise actuelle de la Covid-19", s'est-il borné à préciser.

Le groupe de 21.000 salariés a supprimé 800 emplois en Allemagne et négocie actuellement un plan social à Toulouse et en Occitanie, le bastion de l'aéronautique française.

Akka avait commencé par annoncer 1.200 suppressions d'emplois, mais le chiffre est désormais ramené à 600, a indiqué sur France Info le patron d'Akka, Mauro Ricci.

"En région parisienne nous avons réussi à diversifier nos activités (...) dans le ferroviaire, les télécoms, les sciences de la vie, le digital", a-t-il indiqué.

"Mais à Toulouse la diversification est beaucoup plus dure", a-t-il déclaré.

Les plans de réduction de coûts engagés par la société pour faire face à la crise "devraient permettre une réduction séquentielle de la base de coûts du groupe d'environ 70 à 75 millions d'euros par rapport à 2020", a précisé Akka dans son communiqué de résultats.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Donc, comme sous entendu hier à propos du plan de réduction des équipes ingénierie de Renault ...
A Lardy et à Aubevoye y a moyen qu'on ne fasse pas la "AKKA" ...

Ade Airix, Le 19/03/2021 à 11:16

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 19/03/2021

C’est la watt !

C’est de mobilité alternative -ou pas- dont il est question aujourd’hui. Parce qu’à force d’entendre parler de neutralité carbone en continu, les réticents comprendront peut-être que l’électricité finira bien par devenir mainstream. OK boomer ?

Analyse

Renault, Solvay et Veolia s’allient pour la réutilisation dans les batteries des matériaux critiques recyclés

La mise en place d’un écosystème circulaire des métaux issus des batteries électriques en Europe répond à des enjeux environnementaux, économiques et politiques. L’objectif de Renault, Solvay et Veolia est de récupérer plus de 90% de la matière contenue dans les batteries pour le cobalt et le nickel et plus de 70% pour le lithium pour les réutiliser dans le nouvelles batteries. A terme, l’enjeu serait d’être autosuffisant sur des matériaux critiques.

Constructeurs

Volkswagen : les journées de la batterie apportent des réponses plus que partielles

Volkswagen a tenu cette semaine son "Power day", sa journée d’information sur les batteries et les technologies dédiées aux véhicules électriques. Les annonces ont plu aux marchés financiers mais elles ont aussi attisé l’inquiétude des fournisseurs de batteries. Nouvelle stratégie ou volte-face, la question est de savoir si les décisions de Volkswagen apportent plus de réponses ou soulèvent plus de doutes sur l’électrification du constructeur et de l’industrie en général.

Analyse

Confinement, des règles encore inconnues….

La fermeture des commerces "non-essentiels" relance le débat sur une notion très subjective. Au lendemain de l’annonce d’un confinement "moins strict que les précédents", selon l’expression du Premier ministre, on ne sait toujours pas si les show-rooms des concessions automobiles pourront rester ouverts.

Réseaux

Catégorie Services

La recharge rapide de Fastned arrive sur les autoroutes françaises

Le groupe néerlandais Fastned arrive en France, avec l’ouverture prévue pour fin 2021 de 9 aires de rechargement rapide sur les autoroutes Paris-Dijon et Dijon-Lyon. Pierre Courgeon, son responsable pour la France, explique comment, en France, la mainmise des pétroliers rend difficile l’installation des bornes sur autoroute.

16/04/2021

Link & Co choisit ALD Automotive pour conquérir les entreprises en Europe

Un mois avant son arrivée en France, on ne sait toujours pas qui livrera et entretiendra les véhicules de Link & Co en France mais on connaît en revanche son partenaire pour la location longue durée auprès des entreprises, c’est ALD Automotive, qui interviendra dans 7 pays d'Europe.

14/04/2021

Les loueurs de voitures resserrent leurs flottes face au Covid

(AFP) - Réservations annulées, disparition des voyageurs internationaux, multiplication des visioconférences : les loueurs de voitures serrent les dents et resserrent leurs flottes depuis que les effets du Covid-19 paralysent leur activité.

09/04/2021

Europcar accuse 645 millions d'euros de pertes en 2020

(AFP) - Europcar a été durement touché en 2020 par la paralysie des voyages liée au Covid, avec une baisse de 45% de son chiffre d'affaires et une perte nette de 645 millions d'euros, a annoncé le loueur mercredi.

08/04/2021

E-Leclerc ne tient pas ses promesses avec la Dacia Spring

Annoncée à "un prix d'accessibilité jamais encore atteint", l'offre de location de la Dacia Spring dans les magasins E.Leclerc revient finalement au même prix que la location d'une Twingo, à environ 25 euros par jour pour 100 km (carburant inclus).

07/04/2021