Publicité
Publicité
Constructeurs - 29/07/2021

Aston Martin ralentit ses pertes, la demande accélère

(AFP) - Le constructeur de voitures de luxe Aston Martin a annoncé mercredi avoir limité ses pertes au deuxième trimestre, grâce à la forte reprise de la demande depuis le début de l'année avec le déconfinement.

Auteur : AFP

Partager cet article

Sa perte après impôt a atteint 48,5 millions de livres sur la période, contre 117,3 millions un an plus tôt, à cause de coûts encore très élevés malgré la reprise des ventes, selon un communiqué.

Au total, la marque préférée de James Bond a écoulé 1.548 voitures, soit cinq fois plus qu'au deuxième trimestre 2020, au plus fort de la pandémie, et avec une accélération par rapport au début d'année.

Son activité est repartie tant pour son SUV, le DBX, que pour les modèles plus sportifs.

"Nous continuons à publier des résultats conformes à nos projets pour améliorer la rentabilité", se félicite Tobias Moers, directeur général.

"Nous fonctionnons désormais avec le bon niveau d'offre pour répondre à la demande pour nos produits", ce qui a été atteint "plus tôt que prévu", selon lui.

Le constructeur mène une nouvelle stratégie depuis son sauvetage début 2020 par le milliardaire canadien Lawrence Stroll, devenu président exécutif.

Elle consiste à donner la priorité à la demande sur l'offre, ce qui pousse à limiter le nombre de voitures vendues, à réduire les stocks et à augmenter le prix, afin de se positionner encore davantage comme une marque de luxe.

Sous l'égide de l'homme d'affaires, le constructeur a en outre fait son retour en Formule 1 après des décennies d'absence.

Le groupe s'estime bien placé pour atteindre les objectifs qu'il s'est fixés pour 2024-2025, à savoir atteindre les 10.000 voitures vendues, un chiffre d'affaires de 2 milliards de livres et un résultat brut d'exploitation de 500 millions.

Pour 2021, il vise toujours des ventes de 6.000 véhicules, malgré les rythmes de reprise et de sorties de confinement très variables selon les zones géographiques.

Même si le groupe a entrepris un redressement, "il est encore loin de pouvoir se mettre en pilotage automatique", prévient Laura Hoy, analyste chez Hargreaves Lansdown.

"Aston Matin est sans aucun doute en retard dans sa stratégie de véhicules électriques, un marché qui devrait devenir de plus en plus important", ajoute-t-elle.

Le constructeur de voitures de luxe Aston Martin veut passer au 100% électrique à partir de 2025 grâce notamment à un partenariat avec Mercedes, qui détient 20% du capital du britannique.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

... Aston en full électrique à partir de 2025 ... ?
Alain Boise était déjà inquiet pour "James" face au spectre en lien avec la gestion de l'autonomie de sa e-Aston ...
Voilà de quoi ne pas le rassurer !
;0)
Ps : en même temps, la production a indiqué qu'elle songeait à une interprète black pour succéder à Daniel Craig et renouveler le "genre" ... quelle époque !
(Ian Flemming ...RIP)

Ade Airix, Le 29/07/2021 à 09:34

J’espère que le black en sortira blanchi de toute cette affaire !!

Durand Pierre, Le 29/07/2021 à 10:09

Je faisais un commentaire récemment sur les marques comme Alfa Romeo, Jaguar, etc. qui auront des difficultés plus grandes que les "généralistes" pour passer du Thermique à l'Electrique étant donné les motorisations "envoutantes" de leurs bagnoles.
Aston-Martin est concerné au premier chef.

En tout cas les chevaux de ce Thomas ont le moers aux dents.

Bruno Haas, Le 29/07/2021 à 11:18

Oui, oui...les anglais du Golf sur Mayfair adorent se la péter du tuyau d'échappement et sont inconsolables...la seule solution les PHEV ...de course !!

Durand Pierre, Le 29/07/2021 à 13:45

Mais c'est qui cette Martine Acetone ?
;0))

Lucos , Le 29/07/2021 à 17:16

C'est ma femme Lucos, quand elle tonne (private joke, peu comprendront)

Bruno Haas, Le 29/07/2021 à 17:24

Bien compris et j'espère que la baignoire est confortable pour cette nuit...
Et les suivantes..
;0))

Lucos , Le 29/07/2021 à 21:22

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 29/07/2021

Euh-lectrique

C’est d’un célèbre agent secret dont je vous parle aujourd’hui, qui perdrait sans doute son latin à conduire les voitures de demain ressemblant à celle d’hier. A moins que ce ne soit l’inverse.

Analyse

RATP et Ile-de-France Mobilités commandent 451 bus électriques

(AFP) - La RATP et Ile-de-France Mobilités (IDFM) ont annoncé mercredi avoir signé cinq accords-cadres d'un montant maximum de 825 millions d'euros avec les constructeurs français Bluebus/Bolloré, espagnol Irizar, italien Iveco, allemand MAN et polonais Solaris pour la fourniture d'autobus électriques.

Marchés

Catégorie Constructeurs

Les Smart de la coentreprise avec Geely seront distribués par un nouveau réseau

Smart France recevait hier matin à Paris les concessionnaires Mercedes pour leur présenter le concept qui préfigure la nouvelle gamme. Les futurs véhicules de la marque seront distribués par un nouveau réseau d’agents "commissionnaires" choisis dans le réseau Mercedes, tandis que les véhicules actuels resteront distribués dans le cadre des contrats actuels. Les explications de Cyril Bravard, président de Smart Automobile France.

24/09/2021

Le vietnamien VinFast part à la conquête du marché européen

(AFP) - Le design est italien, le PDG allemand et le constructeur vietnamien : VinFast, filiale du conglomérat Vingroup, s'apprête à partir à la conquête du marché européen très prometteur, mais disputé, des véhicules électriques.

24/09/2021

La piste légendaire de Fiat transformée en immense jardin suspendu

(AFP) - Le constructeur italien Fiat, qui fait partie du groupe Stellantis, a transformé sa légendaire piste d'essai sur le toit de son ancienne usine du Lingotto à Turin en immense jardin suspendu, tout un symbole pour une marque automobile décidée à prendre le virage électrique.

24/09/2021

Ivan Segal, DCF Renault : "Il faut que nous soyons logiques et que nous aidions notre réseau à baisser les coûts"

Depuis l’arrivée de Luca de Meo, la marque Renault a pris de nouvelles orientations dans plusieurs domaines qui commencent à être perceptibles : nouvelle image de marque, rationalisation de sa gamme, rééquilibrage de ses canaux de ventes. Le groupe gère la relation réseau dans un esprit constructif et le renouvellement des contrats se fait sans heurts avec des objectifs partagés de réduction des coûts, nous explique Ivan Segal, directeur commercial France que nous avons rencontré au salon de Munich, lors de la révélation de la Mégane E-Tech électrique.

23/09/2021