Publicité
Publicité
Marchés - 29/07/2021

RATP et Ile-de-France Mobilités commandent 451 bus électriques

(AFP) - La RATP et Ile-de-France Mobilités (IDFM) ont annoncé mercredi avoir signé cinq accords-cadres d'un montant maximum de 825 millions d'euros avec les constructeurs français Bluebus/Bolloré, espagnol Irizar, italien Iveco, allemand MAN et polonais Solaris pour la fourniture d'autobus électriques.

Auteur : AFP

Partager cet article

Les premières commandes pour un maximum de 451 bus ont été passées à Bluebus/Bolloré (158 véhicules), Irizar (113 véhicules) et Iveco (180 véhicules), ont précisé les deux acteurs, qui n'ont pas donné leurs montants.

La RATP, qui exploite les bus à Paris et dans la petite couronne, et IDFM, l'autorité régionale des transports qui finance ces achats, ont l'intention d'acheter 3.700 autobus électriques et biogaz sur la période 2015-2025.

Un gros appel d'offres d'un potentiel de près de 800 bus électriques avait été remporté en 2019 par les Français Heuliez Bus, Bolloré et Alstom pour un montant maximum de 400 millions d'euros. MAN et Iveco doivent aussi fournir des bus fonctionnant au biométhane pour un montant maximum de 575 millions.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Intubez Boise SVP...
;0))

Lucos , Le 29/07/2021 à 09:00

Pas vraiment nécessaire car
"Bus électriques ET bio gaz"

... Et comme l'AFP ne donne pas la répartition du "mix" ...Tout est possible...tout est imaginable comme ils disent ... à la Sncf
;0)

Ade Airix, Le 29/07/2021 à 09:47

Ce sera des bus à gogo !!

Durand Pierre, Le 29/07/2021 à 10:17

Jo m'inquiète !
Il est bizarre ce matin, nan ?
Plein pot Ecole du rire et salade de nez de clown et le tout en moins de 50 lignes...
;0)

Lucos , Le 29/07/2021 à 10:45

E-tonnant !
;0))

Ade Airix, Le 29/07/2021 à 10:50

Le bus électrique en ville c'est bien.
Par contre au niveau CAPEX, cela l'est moins : car il faut acheter quasiment 1/3 d la flotte en plus. Car quand il se recharge (et c'est un peu long) le bus ne tourne pas. Il en faut donc plus pour maintenir la même prestation de service.
D'où l'intérêt de l'hydrogène pour les bus de ville : ils sont électriques et donc ne rejettent rien et il ne faut que quelques minutes pour les recharger donc pas besoin de multiplier la flotte. Et peu de station sont nécessaire car environnement urbain. Pas de problème de place, les bouteilles sont sur le toit.
Hyundai en vend à la Suisse par exemple...

Fred Et Rick, Le 29/07/2021 à 11:09

@Lucos , Le 29/07/2021 à 10:45
Oui Lucos, étonnant, mais des posts de 2 lignes en plein dans le sujet, personne ne s'en plaindra.

Je bénie Valérie Pécresse (Transport = compétence Région) qui est en train de remplacer tous les trains de banlieue depuis Montparnasse - ma baraque donne sur les voies ferrées - avec une différence de bruit incroyable.
Bravo pour le remplacement des bus car le VE en ville OUI, l'alcool NON ; enfin... avec modération.

Bruno Haas, Le 29/07/2021 à 11:33

Oui Fred Et Rick, Le 29/07/2021 à 11:09

Mais plutôt que Hyundai, pour rester "européen" a fortiori s'agissant de "l'argent public", il me semble que Van Hool ou Scania ont développé une offre hydrogène … D'autres acteurs CE peut être …
Le plan "1 000 bus hydrogène" de l'UGAP c'était déjà il y a deux ans (déjà !) et à part Versailles et sauf nouvelle information, l'île de France n'était pas dans le "scope" (P.M. : Artois-Gohelle, Auxerre, Toulouse, Pau, Chaumont, Belfort, Lyon, Auxerre, Toulouse, Le Mans, Rouen.)
;0)

Ade Airix, Le 29/07/2021 à 13:05

Hidalgo est en ce moment dans les (a)bus de toute sorte !!

Durand Pierre, Le 29/07/2021 à 13:57

Alors là ! C'est un festival !
;0))

Lucos , Le 29/07/2021 à 14:52

Le seul bus ecolo est le ......trolleybus.
Demandez à la régie d’Amiens ce qui s’est passé cet hiver avec les bus Basques à moins 10((((

Alain Boise, Le 30/07/2021 à 11:56

Trolleybus … Hum … C'est un peu comme le tramway de "Delanoé", il faut une infrastructure :

1 en Caténaires avé les candélabres qui vont bien ...
2 avec une empreinte au sol dédiée pour le passage sans obstacle
En plus sur les maréchaux, il y eût la construction des "ouvrages d"art" qui ont généré des bouchons pendant des années … Merci pour le CO2.

A Amiens, depuis Gilles de Robien est parti … Ouarf !

Pour toutes ces raisons, l'hydrogène indiqué par Fred & Rick semble une solution alternative intéressante pour une flotte captive telle qu'une régie de bus …
;0)

Ade Airix, Le 30/07/2021 à 12:57

Les Trolley de Lyon sont un succès et ça coure que dalle avec du bon jus decarboné

Alain Boise, Le 30/07/2021 à 13:53

Et ça coûte bien sûr.
Un Lille Nice pour deux rames de TGV lancées à 300KM/h comptez 3000€ de jus EDF divisez par le nombre de passagers oui peanuts comme le Trolley !
La régie d’Amiens est furieuse,pas de chauffage dans sesbus Elec dès le zéro atteint.....mdr

Alain Boise, Le 30/07/2021 à 13:57

... Sans même parler du règlement d'appel d'offres (quand on connait pas on se fait conseiller !!!) les gars qui ont fait la sélection des candidatures à la direction technique d'Amiens (ou quelque chose de ce genre) sont aussi des grands champions ! ....d'incompétence surtout
Après ils peuvent bien aller pleurer "leur mère" ...Si le cahier des charges est bien rédigé, les "basques" devront cracher au bassinet sans compter la "bonne pub" dans le milieu de la territoriale !!@
;0)
Le trolley ...désolé mais c'est quand même très moche et hyper rigide comme solution ...Bon çà vous rappelle votre jeunesse Alain mais c'est pas une raison !
;0))

Ade Airix, Le 30/07/2021 à 14:18

Allez à Lyon cher Druide ....Capitale des Gaules ..... et vous verrez des Trolleybus.....heureux!
Irizar dit qu’il gèle pas au pays Basque

Alain Boise, Le 30/07/2021 à 14:53

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 29/07/2021

Euh-lectrique

C’est d’un célèbre agent secret dont je vous parle aujourd’hui, qui perdrait sans doute son latin à conduire les voitures de demain ressemblant à celle d’hier. A moins que ce ne soit l’inverse.

Analyse

Catégorie Marchés

Eté morose pour le marché automobile européen

(AFP) - Le marché automobile européen, qui avait repris du poil de la bête au printemps après une année 2020 minée par la crise sanitaire, a rechuté en juillet et en août, selon des chiffres publiés jeudi.

17/09/2021