Publicité
Publicité
Marchés - 25/04/2022

Bornes de recharge en copropriété : la clé pour accélérer les ventes d'électriques

Le marché de la voiture électrique ne pourra poursuivre sa croissance que si l’on accélère l’équipement en bornes de recharge des immeubles en copropriété. Il existe déjà des aides financières, un droit à la prise et des opérateurs prêts à financer les travaux en échange d’un contrat de fourniture d’électricité. Un projet de décret pourrait aussi rendre le coût nul pour les copropriétés en faisant en sorte que le Turpe avance les frais de travaux d’Enedis avant d'être répartis auprès des utilisateurs.

Bornes de recharge en copropriété : la clé pour accélérer les ventes d'électriques

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi

accéder aux actualités par pack

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 25/04/2022

Mondial de l’auto 2022 : Les absents pourraient bien avoir tort

Le salon de l’auto de Paris d’octobre 2022 tombe à pic en cette période de transition énergétique pour donner aux marques automobiles l’occasion de reprendre le contact avec un public déboussolé par le passage à l’électricité. Recentrée sur la mise en avant de l’automobile, cette édition montrera le renouvellement en cours des acteurs du secteur avec la présence de nombreuses nouvelles marques, notamment chinoises, attirées par une nouvelle proposition de valeur efficace. Y être pourrait bien être indispensable. Rencontre avec Serge Gachot, directeur du Mondial de l’Auto.

Salons

La scission de Renault : une "fausse bonne idée" ?

A l’instar de Ford ou Volvo, Renault dit avoir mis à l’étude un projet de scission de ses actifs distinguant ce qui relève du thermique d’un côté et de l’électrique de l’autre. Si le projet encore très inabouti devait prendre corps alors il pourrait résoudre quelques questions financières immédiates ardues, il présenterait néanmoins d’importants dangers. Le premier concernerait la pérennité de l’Alliance et le second la faculté d’un "nouveau Renault" ainsi conformé à faire jouer les indispensable synergies entre savoir et savoir-faire nouveaux et anciens.

Analyse

Catégorie Marchés

La seconde vie à Cotonou des voitures européennes

(AFP) - Sa voiture dépasse les 170.000 kilomètres au compteur et ne passerait pas un contrôle technique en Europe, mais pour Adam Adébiyi, elle est "comme neuve". Ce Béninois, informaticien de profession, n'a de toutes les façons pas les moyens de s'offrir un véhicule neuf sorti d'usine.

22/09/2022

Venezuela : Voitures solaires artisanales dans un pays pétrolier

(AFP) - Pénurie d'essence à la pompe ? Coupures d'électricité ? Pour pallier ces deux problèmes dans un Venezuela en plein marasme économique, le cinéaste et restaurateur Augusto Pradelli a ajouté une corde à son arc en mettant au point une voiture solaire artisanale.

12/09/2022

Le prix du courant va-t-il freiner les ventes de voitures électriques ?

(AFP) - Les ristournes à la pompe et les prix de l'électricité qui explosent pourraient faire douter les acheteurs potentiels de voitures rechargeables, mais pour des professionnels, la crise énergétique ne fera pas dérailler la transition vers la mobilité "zéro émission".

08/09/2022