Publicité
Publicité
Marchés - 25/04/2022

Expérimentation d'un prêt à taux zéro pour les voitures moins polluantes

(AFP) - Les ménages vivant ou travaillant dans certaines zones à faibles émissions où la pollution de l'air dépasse les seuils autorisés pourront bénéficier à partir du 1er janvier 2023 d'un prêt à taux zéro pour l'achat d'un véhicule peu polluant, selon un décret publié dimanche au Journal officiel.

Auteur : AFP

Partager cet article

Cette expérimentation de deux ans concerne les agglomérations connaissant un dépassement persistant des seuils de pollution et pour lesquelles la mise en place d'une ZFE est obligatoire d'ici au 1er janvier 2023, a précisé le ministère de la Transition écologique à l'AFP.
Il s'agit donc d'une dizaine de grandes métropoles (Paris, Lyon, Grenoble, Aix-Marseille...) et pas de toutes les villes métropolitaines de plus de
150.000 habitants qui devront créer une ZFE d'ici au 31 décembre 2024, en vertu de la loi Climat et Résilience.    

Ce prêt à taux zéro concernera les voitures et camionnettes de moins de 2,6 tonnes dont les émissions sont inférieures ou égales à 50 grammes par kilomètre, c'est-à-dire des véhicules électriques ou hybrides.
Il pourra être consenti, sous conditions de ressources, aux particuliers et aux microentreprises domiciliés ou travaillant dans une intercommunalité dont une partie du territoire est située dans ce type de ZFE, ou dans une intercommunalité limitrophe, selon le décret.
Le prêt d'un montant maximal de 30.000 euros devra être remboursé sur sept ans maximum.

 A l'issue de l'expérimentation de deux ans, le ministère des Transports devra se charger d'un rapport d'évaluation. 
Malgré les injonctions du Conseil d'État et les rappels à l'ordre de la Commission européenne, la France ne respecte pas les normes de qualité de l'air dans un certain nombre de zones de son territoire.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Mdr la France est un des meilleurs élèves Mondiaux,notre électricité est à 30 g de moyenne,c’est quoi ce délire écolo,y’a même des Français qui font condamner leur propre pays et qui trouvent des juges pour leur donner raison,au fou.
Les ZFE c’est là où la durée de vie de l’homme est ……la plus longue,re au fou.
Alors taux zéro,prime Mairie,prime région ,bonus,prime constructeur,ça coûte combien ce délire….pour rien ,puisqu’en ville y’a pas de chargeurs et des sens interdits voire des barrières ,re re au fou.
Et dire que le nouveau Quinquennat du Royaume sera Écolo….ça promet Tabarnak

Alain Boise, Le 25/04/2022 à 00:28

@Alain Boise: le mix électrique ne représente qu'un petit quart de notre empreinte énergétique. C'est le petit bout de l'iceberg qui dépasse, mais le plus important est dessous.

Arnaud C., Le 25/04/2022 à 09:16

Donc d'après Boise, plus il y a de pollution dans les ZFE, plus on vit vieux !
Vous devriez faire de la politique avec ceux qui annoncent que les grandes défaites sont des grandes victoires !
Psst l'Ademe vient d'annoncer que plus de 50% des émissions de particules dues à l'Automobile le sont maintenant par l'usure des freins, des pneus et des routes..
;0)

Lucos , Le 25/04/2022 à 10:20

Lucos, Alain ne dit pas que "plus il y a de pollution plus on vit vieux", il dit que dans les ZFE l'espérance de vie est plus longue, ce qui n'est pas faux, mais pas du tout pour une histoire de pollution.
L'étude (*) réalisée pour l'AMF (Asso des Maires de France) montre que l'espérance de vie des citadins est supérieure "en ville" vs "à la campagne", de 2 ans pour les hommes et de 0,89 ans pour les femmes.
Pourquoi ? Parce que l'accès aux soins est bien inférieur à la campagne qu'en ville et non pas du tout pour des raisons de pollution !

(*) https://www.europe1.fr/sante/esperance-de-vie-et-sante-le-fosse-se-creuse-entre-la-ville-et-la-campagne-4012775

Bruno Haas, Le 25/04/2022 à 13:06

L’Ademe s’occupe des pneus aussi?….re Tabarnak,que l’on s’occupe de ceux qui meurent plus tôt ,marre des citadins,en plus ya plus de caisses dans les ZFE !!!

Alain Boise, Le 25/04/2022 à 13:39

"marre des citadins" dîtes-vous Alain.
Beaucoup d'entre eux n'ont pas le choix.

Bruno Haas, Le 25/04/2022 à 14:09

"Les villes devraient être construites à la campagne, l'air y est tellement plus pur"...
Alphonse Allais (Visionnaire de la ZFE..)
;0)

Lucos , Le 25/04/2022 à 14:44

... Quel aveuglement, quelle manque d'empathie chez certain
... C'est la possible fracturation "hydraulique", là bas, qui leur tape sur le système, ou bien ?
Pauvre vs riche, jeune vs vieux, métropolitains vs ruraux, manuels vs " tertiaires", actifs vs retraités, citadins vs banlieusards, nation " fétide " vs région "printanière" ... la liste est longue !
"Il" est pas rendu pour réparer l'archipel des fracturations .. . Çà tombe bien il ne compte pas s'en occuper ...Çà prend trop de temps !
...D'autres sont beaucoup plus solidaires...et c'est pour çà que la "partie" est en quelque sorte pliée, à cet instant en tous cas ...
Oserai je ajouter : un "pôvre France" !
On a la larme sélective dans certaines contrées ... Le voisin d'à côté peut crever mais l'autre, surtout pas touche !
(...)

Ade Airix, Le 25/04/2022 à 15:09

Bruno,
vivant à la campagne depuis 2 lustres maintenant, j'ai aussi remarqué comme différence marquante qu'une très grande majorité de gens n'ont pas de mutuelle.
;0)

Lucos , Le 25/04/2022 à 15:23

… Pas de mutuelle ? … Pour quelle raison essentielle, là est la question ?
Si j'en crois Alain et son argument sur l'espérance de vie plus longue dans les ZFE (éducation, revenus, accessibilité des soins, etc), serait ce une question de "priorité" pour les campagnes …
Une tendance séculaire pour l'auto assurance ou de meilleurs conditions de vie, au final, malgré la rudesse de l'existence … ?
;0))

Ade Airix, Le 25/04/2022 à 15:46

La Mutuelle c’est pour les malades!
Les biens portants n’en n’ont pas besoin.
La Mutuelle c’est pour les couronnes dentaires les chambres simples,les cures etc etc ,la Sécu c’est pour soigner.
Les dépassements d’honoraires ont été inventés par …..les Mutuelles!

Alain Boise, Le 25/04/2022 à 16:37

Non?

Alain Boise, Le 25/04/2022 à 16:37

A la campagne .. Jamais malade ?
C'était donc la proposition n°2 (un peu " cliché " mais si vous le dites !)
;0)

Ade Airix, Le 25/04/2022 à 16:46

Les Mutuelles soignent?

Alain Boise, Le 25/04/2022 à 16:52

Le Roi va les supprimer et les prix vont baisser ))))

Alain Boise, Le 25/04/2022 à 16:53

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 25/04/2022

Mondial de l’auto 2022 : Les absents pourraient bien avoir tort

Le salon de l’auto de Paris d’octobre 2022 tombe à pic en cette période de transition énergétique pour donner aux marques automobiles l’occasion de reprendre le contact avec un public déboussolé par le passage à l’électricité. Recentrée sur la mise en avant de l’automobile, cette édition montrera le renouvellement en cours des acteurs du secteur avec la présence de nombreuses nouvelles marques, notamment chinoises, attirées par une nouvelle proposition de valeur efficace. Y être pourrait bien être indispensable. Rencontre avec Serge Gachot, directeur du Mondial de l’Auto.

Salons

Bornes de recharge en copropriété : la clé pour accélérer les ventes d'électriques

Le marché de la voiture électrique ne pourra poursuivre sa croissance que si l’on accélère l’équipement en bornes de recharge des immeubles en copropriété. Il existe déjà des aides financières, un droit à la prise et des opérateurs prêts à financer les travaux en échange d’un contrat de fourniture d’électricité. Un projet de décret pourrait aussi rendre le coût nul pour les copropriétés en faisant en sorte que le Turpe avance les frais de travaux d’Enedis avant d'être répartis auprès des utilisateurs.

Marchés

La scission de Renault : une "fausse bonne idée" ?

A l’instar de Ford ou Volvo, Renault dit avoir mis à l’étude un projet de scission de ses actifs distinguant ce qui relève du thermique d’un côté et de l’électrique de l’autre. Si le projet encore très inabouti devait prendre corps alors il pourrait résoudre quelques questions financières immédiates ardues, il présenterait néanmoins d’importants dangers. Le premier concernerait la pérennité de l’Alliance et le second la faculté d’un "nouveau Renault" ainsi conformé à faire jouer les indispensable synergies entre savoir et savoir-faire nouveaux et anciens.

Analyse

Catégorie Marchés

La seconde vie à Cotonou des voitures européennes

(AFP) - Sa voiture dépasse les 170.000 kilomètres au compteur et ne passerait pas un contrôle technique en Europe, mais pour Adam Adébiyi, elle est "comme neuve". Ce Béninois, informaticien de profession, n'a de toutes les façons pas les moyens de s'offrir un véhicule neuf sorti d'usine.

22/09/2022

Venezuela : Voitures solaires artisanales dans un pays pétrolier

(AFP) - Pénurie d'essence à la pompe ? Coupures d'électricité ? Pour pallier ces deux problèmes dans un Venezuela en plein marasme économique, le cinéaste et restaurateur Augusto Pradelli a ajouté une corde à son arc en mettant au point une voiture solaire artisanale.

12/09/2022

Le prix du courant va-t-il freiner les ventes de voitures électriques ?

(AFP) - Les ristournes à la pompe et les prix de l'électricité qui explosent pourraient faire douter les acheteurs potentiels de voitures rechargeables, mais pour des professionnels, la crise énergétique ne fera pas dérailler la transition vers la mobilité "zéro émission".

08/09/2022