Publicité
Publicité
Marchés - 25/11/2021

Bornes électriques : Ionity lève 700 millions d'euros pour développer son réseau en Europe

(AFP) - Le spécialiste des bornes électriques Ionity a annoncé mercredi avoir levé 700 millions d'euros auprès de ses actionnaires historiques et du gestionnaire d'actifs BlackRock afin d'accélérer le développement de son réseau de recharge en Europe.

Auteur : AFP

Partager cet article

Créée en 2017, Ionity est une co-entreprise rassemblant plusieurs constructeurs automobiles (BMW Group, Ford Motor Company, Hyundai Motor Group, Mercedes Benz AG et Volkswagen Group). Basée à Munich en Allemagne, elle a pour objectif de normaliser l'utilisation des véhicules électriques sur les longs trajets.

L'entreprise exploite aujourd'hui quelque 1.500 bornes de recharge situées sur les autoroutes de 24 pays européens.

Le nouvel investissement doit permettre à Ionity de "faire passer le nombre de bornes de recharge haute puissance à 7.000 en 2025", explique-t-elle dans un communiqué.

Ces nouvelles bornes de recharge seront placées "à la fois sur les autoroutes, ainsi qu'à proximité des grandes villes et sur les routes nationales fréquentées".

Ionity prévoit également d'acquérir des biens immobiliers pour construire et gérer des stations-service.

"La confiance et l'investissement de l'ensemble des actionnaires accéléreront à la fois la croissance de Ionity, l'expansion de notre réseau de recharge haute puissance à travers l'Europe et, de manière générale, la décarbonisation du secteur de la mobilité", a commenté le directeur général de l'entreprise, Michael Hajesch, cité dans le communiqué.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Si BlackRock, la plus grande pieuvre mondiale du pognon obscur investit dans l'affaire...c'est qu'à terme ce sera à coup sur un jack pot !!
A la place des petits bricoleurs de bornes de recharge il faut qu'ils arrêtent tout de suite, ils vont crever car ils n'auront les clients qui aujourd'hui ne mettent que 5 ou 10 euros d'essence !!
C'est par contre la guerre déclarée (des tarifs) au fantasque Musk !
Il faudra que les ordinateurs des deux qui gèrent la clientèle ne s'arrêtent pas trop souvent !
Jusqu'en 2035 je je n'irais pas chez Total...par hasard !!

Durand Pierre, Le 25/11/2021 à 01:39

C'est très bien, il faut absolument de la concurrence dans la recharge rapide sinon les tarifs pourraient s'envoler.'
On a donc au moins 3 gros réseaux : Ionity, Total et Tesla.
A voir ce que Fastnet va devenir et puis aussi le futur réseau Stellantis.

Porte Nawak, Le 25/11/2021 à 07:45

Non,l’arrivée de black rock ne sert qu’à verdir son bilan!
Comme le dit le Phénix du site il y a un gros problème par rapport aux fumantes ou vous êtes OBLIGÉS d’aller chez les pétroliers dont les prix se tiennent à qq cents.
Les gens ont la possibilité de faire le plein chez eux grâce à EDF qui fournit à 15 Cents le kilo et décarboné en plus !merci qui?
Comme le dit justement Jo les gens mettront qq KWh pour rentrer à l’écurie,restera les bornes de transit qui elles ont qq chance de ne pas perdre ,la preuve c’est subventionné donc c’est pas rentable.

Alain Boise, Le 25/11/2021 à 09:06

Quand aux fournisseurs ou plutôt courtiers de l’énergie ils déposent le bilan un par un,à la différence des pétroliers personne ne produit rien …..ou presque.
L’envolée des prix de gros de l’électricité est une catastrophe mais les particuliers en France sont protégés ( jusqu’à quand?)par les tarifs contrôlés par le Gouvernement et la protection du nucléaire archi rentable et amorti.
Vite Flamanville et ses sœurs)))))!!!

Alain Boise, Le 25/11/2021 à 09:14

Ca bouge.

Bruno Haas, Le 25/11/2021 à 11:18

Attention il y a trois types acheteurs (ou même plus dans l'avenir)
Parlons du premier qui est un blaireau total ( place de cerveau disponible) et qui fait la connerie d'acheter un VE sans avoir dans sa tête une idée de la difficulté de recharge...s'il a plusieurs caisses pas de problème c'est le blaireau riche...
le pauvre une fois qui a galéré hors des villes il se calme !
Après vient les LOA et LLD et autres astuces chères mais qui libère les entreprises et des automobilistes riches des problèmes de propriété !
Dans l'avenir être proprio d'un VE peut être source de coûts et dévalorisations importantes !!
C'est pourquoi le spécialiste de la spécialité...au début ne parlait de petits VE...et des gros à grosses batteries ...sans avenir !! Il s'est planté, car les riches sont des centaines millions dans le monde !
Personne parlera des petits VE...et il n'y a pas de marges à se faire !!
Sur les tout petits VE le bradage et la baisse systématique des prix...vont couler certains ! A vous de voir qui va mijoter à petit feu !!
Seuls les constructeurs qui font des gros VE et des PHEV gagnent un peu d'argent ! Gare aux technologies disruptives à venir quand même !!
Toyota dans son combat d’arrière garde....fabrique pour l'instant du pognon en produisant et faisant moins !!
Concernant les bornes de recharge...le riche qui planifie systématiquement son parcours...ne regarde pas le tarif...et il va recharger ou le SERVICE est sur et pas en panne !!
La galère sera pour les pauvres...mais si c'est pour aller faire le pousse caddie dans la semaine ou le WE ...la grande distribution...va le ferrer !
Place de cerveau disponible et caddie remplie de bouffe pourri !

Durand Pierre, Le 25/11/2021 à 23:15

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 25/11/2021

Le Congo veut accueillir des producteurs de batteries

(AFP) - La République démocratique du Congo s'est positionnée mercredi comme la destination la plus compétitive du monde pour produire des batteries pour véhicules électriques, mettant en exergue le faible coût d'investissement sur son territoire.

Marchés

Catégorie Marchés

Xavier Chardon, Président VW Group : "Le réseau fait un travail fantastique pour tenir le portefeuille de commandes"

Comme le mois précédent, les marques du groupe Volkswagen ont manqué de production ce qui se traduit par une baisse des immatriculations à -22% pour les cinq marques (Audi, Cupra, Seat, Skoda et Volkswagen). Cet allongement des délais de livraison n’empêche pas le maintien d’un bon niveau de commandes. Dans ce contexte de pénurie, une part importante du travail du réseau consiste à faire patienter les clients.

03/12/2021