Publicité
Publicité
Autour de l'auto - 14/05/2024

"Conduisez comme une femme", une nouvelle campagne de sécurité routière

Par AFP

"Conduisez comme une femme", une nouvelle campagne de sécurité routière

(AFP) - "Conduisez comme une femme" : l'association Victimes et Citoyens a annoncé lundi avoir lancé une nouvelle campagne de sécurité routière, en faisant un pied de nez à la croyance misogyne persistante voulant que les hommes soient de meilleurs conducteurs.

"Il suffit de regarder les chiffres pour attester que cette idée reçue n'a aucun fondement", souligne l'association dans un communiqué : "sur la route, 84% des accidents mortels sont causés par des hommes" d'après les chiffres de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière 2022-2023.

La campagne notamment diffusée dans les couloirs du métro parisien et sur internet, a "pour but d'initier une prise de conscience au sein des conducteurs masculins pour provoquer un changement de mentalité et donc de comportement", souligne Victimes et Citoyens, une association de soutien aux victimes de la route, qui cherche aussi à créer une prise de conscience des dangers routiers.

D'après les chiffres de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière 2022-2023, 93% des conducteurs alcoolisés impliqués dans un accident sont des hommes et 88% des jeunes conducteurs tués sont des hommes.

Selon les estimations de l'ONISR, 3.170 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine en 2023 mais depuis le début de l'année la mortalité routière est repartie à la hausse. En mars, 254 personnes ont péri sur les routes, en hausse de 31% par rapport au même mois l'an dernier.

"Conduire comme une femme veut dire une seule chose, rester en vie", affirme la campagne.

Publicité

Réactions

Il faut traiter le mal par le mâle ?
Ou le mâle par le mal ?

Dans ce cas, pour résoudre 84% du problème, interdisons aux hommes de conduire...
Bon un peu de sérieux. Il serait utile d'avoir les vraies causes des accidents plutôt que de connaitre le sexe du conducteur : cela permettrait peut-être de s'attaquer aux vraies causes.
Car avec ce genre de raccourcis, on ne règle rien.
La prochaine étude montrera que dans une grande majorité des cas les Clio, Sandero et 208 (le trio de tête des ventes) sont impliquées (normal elle représente une grande part du parc) et qu'il faut donc les interdire car elles sont dangereuses ! CQFD

F&R a raison. Quel est le nombre de kilomètres parcourus par les hommes vs celui parcourus par les femmes.
Dans les statistiques stupidissimes il y a aussi le sempiternel argument qui dit que la plupart des accidents ont lieu entre le domicile et ses environs proches (travail, centre commercial, etc.). L'accident a toujours lieu à l'endroit où on se trouve ! Et comme on roule à 90% dans les environs proches de son domicile, tu parles d'une stat intéressante.
Une autre : on meurt à 90% dans un lit ; évitez les lits qui sont très dangereux.

Enfin, pour revenir à cette campagne de pub, un radiotrottoir diffusé ce matin sur France Intox montrait qu'elle était comprise à l'envers donc qu'il s'agissait d'une pub extrêmement misogyne.
Foirage total.

Ah, les publicitaires et autres soi-disant communicants...
Autre exemple de foirage avec la dernière pub iPad : un échec sans commune mesure où Apple a été obligé de faire son mea culpa.
Ils ont pris l'image du Zip qui fait tout rentrer dans un petit volume... Sauf que la pub montre carrément que la presse écrase tout (musique, livre...). Pas bon du tout.
Au lieu d'une presse, ils auraient dû prendre un entonnoir.

Tenez, du coup si ça vous intéresse, je suis allé jeté un œil sur le site du gouvernement...
https://www.onisr.securite-routiere.gouv.fr/etat-de-linsecurite-routiere/bilans-annuels-de-la-securite-routiere/bilan-2023-de-la-securite-routiere
Je n'ai pas trouvé ce chiffre mais les hommes représentent 78% des morts. Il est donc très dangereux de conduire quand on est un homme !
Ensuite les stats par moyen de transport sont : "Les hommes représentent 62 % des tués piétons, 80 % des tués en EDPm, 87 % des tués à vélo, 94 % des tués en deux-roues motorisé, 73 % des tués en véhicule de tourisme, et 94 % des tués en véhicule utilitaire ou en poids lourd."
Autant on peut s'inquiéter au niveau piéton qui est supérieur à la moyenne alors qu'il doit y avoir autant de piéton de chaque sexe, autant le chiffre sur les utilitaires et les poids devrait faire prendre conscience à le gente masculine qu'il faut arrêter tout de suite de conduire ce genre d'engin... à moins que la stat ne soit le reflet de la proportion H/F qui les utilisent...
Sic La Française des Jeux : 100% des gagnants ont tenté leur chance...

Pour ne fâcher personne, je vais conduire "non binaire"..
;0))

Je vais faire pareil, prendre la droite ou la gauche selon où je dois aller. Et ne m'interdit pas de reculer si nécessaire...
Mais dans tous les cas, restons les roues sur terre.
;-)

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Publi-rédactionnel

Optimiser la gestion des tâches administratives : un enjeu crucial pour les services VO

Dans un secteur automobile en pleine mutation, le Service Véhicules d’Occasion (VO) émerge comme un élément crucial pour stimuler la croissance et assurer la rentabilité des concessions. Cependant derrière chaque transaction réussie se cache un dédale administratif complexe qui peut ralentir le processus et nuire à son efficacité. Cet article met en lumière les défis auxquels font face les concessions et les solutions qui permettent de les surmonter.

Publi-rédactionnel

La satisfaction client, enjeu central pour la distribution automobile

Dans le monde ultra-compétitif de l’industrie automobile, l’importance croissante de la satisfaction client est en train de changer la donne. A l’heure où la digitalisation des processus commerciaux, la gestion des avis clients sur Google et l’évolution vers le modèle agent occupent le devant de la scène, examinons comment ces changements font entrer la distribution automobile dans une nouvelle ère de différenciation concurrentielle et impactent tout particulièrement le secteur de l’après-vente.

Equipementiers

Faab Fabricauto veut convertir les professionnels à la plaque d’immatriculation écologique

Fabriquées en France, les plaques d’immatriculation de Faab Fabricauto existent aussi sur support aluminium. L’entreprise veut pousser cette gamme baptisée Oxygène pour palier l’impossible recyclage des plaques en plastique. Un enjeu environnemental dans un métier qui compte aussi des enjeux de sécurité. Explications avec Pascal Lebas, directeur général de Faab Fabricauto.