Publicité
Publicité
Constructeurs - 09/07/2021

Dieselgate : Volkswagen condamné à payer 200 millions d'euros en Italie

(AFP) - Le constructeur allemand Volkswagen a été condamné en Italie à verser 200 millions d'euros de dommages et intérêts à plus de 63.000 propriétaires de véhicules modifiés pour dissimuler des émissions polluantes, a indiqué une association de consommateurs.

Auteur : AFP

Partager cet article

L'association Altroconsumo a salué une victoire "historique" dans un communiqué publié mercredi soir.

En vertu du jugement du tribunal de Venise, Volkswagen devra verser "3.300 euros (plus les intérêts) à chacun des plus de 63.000 consommateurs qui se sont associés à notre recours collectif", a précisé Altroconsumo.

Le Dieselgate, qui a donné lieu à des actions en justice dans de nombreux pays, a déjà coûté 30 milliards d'euros à Volkswagen, en grande partie aux Etats-Unis où le groupe allemand a plaidé coupable de fraude en 2017.

Volkswagen avait reconnu à l'automne 2015 avoir équipé 11 millions de ses véhicules Diesel d'un logiciel capable de dissimuler des émissions dépassant parfois jusqu'à 40 fois les normes autorisées. Depuis, les ventes de voitures Diesel se sont effondrées.

"David a vaincu Goliath et a démontré une fois de plus que l'union fait la force", s'est félicité Federico Cavallo, responsable des relations extérieures d'Altroconsumo.

"Après les consommateurs américains, allemands et espagnols, et après cinq ans d'attente, le temps est finalement venu pour les Italiens d'obtenir justice", a-t-il ajouté.

Le géant allemand est également poursuivi en France où la DGCCRF a évalué l'amende maximale qu'il encourt à 19,7 milliards d'euros.

Volkswagen n'a pas immédiatement commenté la décision du tribunal vénitien.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Mais aujourd'hui c'est une vraie vallée de larmes ...
Heureusement que ce n'est qu'une histoire de gros sous...mais les grincheux n'arrêtent pas de dire qu'il y "mort d'homme" par centaines de milliers et qu'ils n'arrivaient pas à respirer...et sous terre non plus ...maintenant !!
Dès que j'ai une petite toux de travers je ne prend plus ma voiture...et je promets de ne pas en changer en six ans d'usage (au ralenti...et en électrique pour aller chercher mon pain...) et de ne pas sortir mes sous que j'ai du mal à gagner comme tout le monde ici !! Merci Autoactu !!

Durand Pierre, Le 09/07/2021 à 11:00

Voyez Durand qu'il n'y a pas qu'aux Etats-Unis que l'on punit.

Bruno Haas, Le 09/07/2021 à 11:45

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 09/07/2021

Les atouts de Stellantis pour concilier véhicule électrique et rentabilité, selon Carlos Tavares

Stellantis a annoncé jeudi une cible de marge opérationnelle "à deux chiffres" en même temps qu’un plan d’investissement de 30 milliards d’euros dédié au développement de la gamme électrique. L’offre sera prête pour faire face au bannissement des véhicules thermiques, a dit Carlos Tavares. Côté batteries, le constructeur annonce avoir sécurisé 130 GWh en 2025 et 260 GWh en 2030.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs

Toyota va construire une usine de batteries aux Etats-Unis

(AFP) - Le géant automobile japonais Toyota a annoncé lundi qu'il allait investir 3,4 milliards de dollars (2,9 milliards d'euros) d'ici 2030 aux Etats-Unis dans les batteries électriques, notamment dans la construction d'une usine dédiée à cette production dans le pays.

19/10/2021

La gamme E85 de Ford, l’autre achat malin

Ford propose six modèles compatibles E85 dont deux hybrides, Focus et Kuga. Une manière de concilier une offre vertueuse en CO2 et économique pour les clients. Cette offre avait été testée en 2019 avec succès sur la fin de vie de la précédente génération du Kuga.

19/10/2021

Xavier Chardon, Volkswagen Group France : "Il faut se préparer à une année 2022 qui sera sportive"

Avant que la pénurie de semi-conducteurs ne se traduise par d’importantes difficultés de production dans les différentes usines du groupe Volkswagen, toutes ses marques étaient en croissance de part de marché en France. Dans ce contexte, le groupe priorise les affectations de production sur la gamme de véhicules électriques pour accélérer sa transformation et adapte sa politique commerciale aux circonstances. Explications avec Xavier Chardon, Président du directoire de Volkswagen Group France depuis le 1er septembre.

15/10/2021