Publicité
Publicité
Réseaux - 09/07/2021

RRG a cédé ses établissements de Nantes, Toulon et Hyères

Le plan de cession de huit établissements RRG a débuté le 1er juillet dernier par la vente de trois d’entre eux à Nantes, Toulon et Hyères.

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partager cet article

Renault a cédé le 1er juillet dernier ses établissements RRG de Toulon et Hyères au groupe Synethis (Baconnier-Delieuvin) et celui de Saint-Herblain (Nantes) au groupe Jean Rouyer Automobiles.

Ces deux cessions s’inscrivent dans un plan plus large portant sur huit établissements. Le constructeur a en effet prévu de céder sa plaque Nord (Lille, Douai, Valenciennes, Seclin) au groupe GGP (Jean-Marie Zodo et Michel Cordier) et son établissement de Rennes à LS Group (Lamirault-Schumacher).

Selon l’AFP, citant la CGT, la cession par LS Group de sa concession Renault de la Défense à RRG a été annoncée mardi au comité social et économique central. Cette concession, ainsi que celle de Chatou, devait en effet être repris par RRG pour consolider sa plaque parisienne.

L’année dernière déjà, Renault avait lancé une vague de cessions de 10 établissements, dont celle de son pôle de Strasbourg, Mulhouse, Montbéliard et Belfort, employant 400 salariés et réalisant 300 millions d’euros de chiffre d’affaires. Cette cession, officialisée le 1er décembre, est la plus importante en France en 2020, faisant entrer le groupe Hess dans le top 10 des groupes privés français, avec un potentiel de chiffre d’affaires de plus de 1,1 milliard d’euros. 

La filiale de Nancy a été cédée au groupe By My Car, celle de Nîmes au groupe GGP et, en mars dernier, les deux établissements d’Orléans (Fleury-les-Aubrais et Saran) ont rejoint le groupe Warsemann.

Deux sites de cette première vague n’ont pas encore trouvé preneurs : Montpellier (Peyrot et Tressol-Chabrier à proximité) ainsi que la grosse plaque toulousaine comptant trois établissements qui doit logiquement tomber dans l’escarcelle du groupe Eden Auto.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 09/07/2021

Deux nouveaux membres au comité exécutif de Seat

David Powels rejoint Seat en tant que nouveau membre du comité exécutif en charge des finances dès le 1er septembre 2021 et Kai Vogler succèdera à Wayne Griffiths à la direction des ventes et du marketing de Seat le 1er octobre 2021.

Mouvements

Les atouts de Stellantis pour concilier véhicule électrique et rentabilité, selon Carlos Tavares

Stellantis a annoncé jeudi une cible de marge opérationnelle "à deux chiffres" en même temps qu’un plan d’investissement de 30 milliards d’euros dédié au développement de la gamme électrique. L’offre sera prête pour faire face au bannissement des véhicules thermiques, a dit Carlos Tavares. Côté batteries, le constructeur annonce avoir sécurisé 130 GWh en 2025 et 260 GWh en 2030.

Constructeurs

Catégorie Réseaux

Etats-Unis : Les grands groupes de distribution passent à l’offensive

Parmi les sept groupes de distribution cotés aux Etats-Unis, quatre ont racheté des groupes pesant plus d’un milliard de dollars de chiffres d’affaires au cours de l’année écoulée. Le dernier rachat vient d’être opéré par Sonic Automotive qui s'enrichit du 15e groupe américain. Son ambition : réaliser 25 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2025, dont la moitié avec son enseigne VO, EchoPark.

23/09/2021

Renault accélère sur le marché de la rechange indépendante

Un an après la création d’une division dédiée à la rechange indépendante au sein de Renault, son directeur, Guy-Olivier Ducamp, annonce une offensive majeure sur ce marché, en s’appuyant sur la marque Motrio qui devient la marque IAM de Renault.

22/09/2021

Nouveau règlement : les conditions restrictives à l’exemption des ventes duales "impraticables", selon Joseph Vogel

La consultation publique sur le projet de règlement européen régissant les contrats de distribution qui doit remplacer le texte actuel (VBER, 330/2010) en juin 2022 s’est achevée jeudi 17 septembre. Le cabinet Vogel & Vogel estime que ce projet introduit des conditions restrictives pour l’exemption des "ventes duales" qui dans la pratique aboutiraient à la perte de l’exemption par catégorie pour de très nombreux réseaux.

21/09/2021

Nouveau règlement européen : Quelle place pour les agents ?

Les agents automobiles européens ont pris position concernant le projet de règlement d'exemption et ses lignes directrices, et notamment sur le nouveau mode de distribution qui semble vouloir se généraliser sous la forme d’un contrat d’agence.

21/09/2021