Publicité
Publicité
Constructeurs - 09/07/2021

BMW et Volkswagen sanctionnés pour entente sur les systèmes de dépollution

(AFP) - Bruxelles a infligé jeudi des amendes de 502 millions d'euros au constructeur automobile allemand Volkswagen et de 373 millions à son compatriote BMW pour avoir restreint la concurrence dans les systèmes d'épuration de gaz d'échappement de voitures Diesel.

Auteur : AFP

Partager cet article

L'autre grand constructeur germanique Daimler (Mercedes), qui avait participé à cette entente mais en avait révélé l'existence, n'a pas été sanctionné.

La Commission européenne a expliqué que ces trois groupes sont coupables d'avoir "enfreint les règles de l'UE relatives aux pratiques anticoncurrentielles en se concertant sur le développement technique dans le domaine de l'épuration des émissions d'oxyde d'azote".

L'affaire concerne aussi les deux marques haut de gamme Audi et Porsche, filiales de Volkswagen. Elle n'est pas liée au scandale du Dieselgate, révélé en 2015, qui avait contraint le premier constructeur européen à reconnaître le trucage de ses moteurs pour contourner des normes anti-pollution.

Volkswagen, BMW et Daimler (Mercedes) "se sont régulièrement rencontrés pour discuter du développement de la technologie de réduction catalytique sélective (SCR), qui élimine les émissions nocives d'oxyde d'azote (NOx) des gaz d'échappement des voitures à moteur diesel par l'injection d'urée (également appelée "AdBlue")", a souligné l'exécutif européen dans un communiqué.

Ne pas dépolluer plus que nécessaire

"Au cours de ces réunions, et pendant plus de cinq ans, les constructeurs automobiles se sont concertés" afin de ne pas dépolluer plus que la réglementation l'exigeait, a-t-on précisé de même source.

Ces groupes "possédaient la technologie nécessaire pour réduire les émissions nocives au-delà de ce qui était légalement exigé par les normes d'émission de l'UE. Mais ils ont évité de se faire concurrence en n'utilisant pas tout le potentiel de cette technologie pour aller plus loin que le niveau d'épuration légalement prescrit", a dénoncé la commissaire à la Concurrence, Margrethe Vestager, lors d'une conférence de presse.

En choisissant de révéler l'affaire, Daimler a bénéficié d'une immunité totale, évitant ainsi une amende d'environ 727 millions d'euros.

"Toutes les parties ont reconnu leur participation à l'entente et ont accepté de régler l'affaire par transaction", a encore fait valoir la Commission, ce qui écarte de possibles contestations des sanctions en justice et réduit la durée et le coût de la procédure. Cette transaction a permis à BMW et Volkswagen de voir le montant de leur amende réduit de 10%.

C'est la première fois que Bruxelles arrive à la conclusion qu'une collusion sur un développement technique constitue une entente.

Nouvelle tricherie

L'ONG écologiste Transport & Environnement a dénoncé une nouvelle tricherie après le scandale du Dieselgate et regretté qu'on ne puisse "pas faire confiance aux constructeurs pour rendre les voitures moins polluantes".

"Ils ont d'abord triché sur les tests d'émissions, puis se sont entendus pour retarder l'arrivée de véhicules plus propres alors qu'ils disposaient de la technologie nécessaire", a réagi Julia Poliscanova, responsable du dossier automobile pour l'ONG.

De son côté, BMW s'est défendu en relevant que l'enquête concernait uniquement d'éventuelles infractions au droit de la concurrence.

"Contrairement à certains concurrents, le groupe BMW n'a jamais envisagé d'utiliser des dispositifs illégaux de contrôle des émissions" polluantes, a souligné ce constructeur dans un communiqué, se dissociant de Volkswagen et du Dieselgate.

Bruxelles doit proposer le 14 juillet un durcissement des normes d'émissions de CO2 qui doit conduire à la suppression de tous les moteurs thermiques, au profit des voitures électriques, sur la prochaine décennie afin de lutter contre le changement climatique.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Qu'ils son "mignons" chez Mercedes à se dépêcher de dénoncer les copains !
Je les adore !
Ils sont des "experts" et pas qu'eux, car dans les poids lourds cela a été déjà le même cirque d'ententes !! Vivement les camions électriques, mais "expérience" est déjà là !!
Les amateurs de vélos chez T&E...regrettent "qu'on ne puisse... pas faire confiance aux constructeurs pour rendre les voitures moins polluantes".
La solution est, à savoir, augmenter le prix des VE pour compenser tout cela...et augmenter au passage fortement le prix des vélos électriques !!
C'est simple non ??

Durand Pierre, Le 09/07/2021 à 10:49

Personnellement je trouve beaucoup plus grave de brider une technique connue permettant de réduire la pollution que de poser des logiciels truqueurs.

Et un exemple de plus où le tricheur qui dénonce la tricherie à laquelle il a participé est exempt de toute amende. C'est moralement insupportable !

Bruno Haas, Le 09/07/2021 à 11:43

Faut reconnaitre qu'en ce moment on se demande si les Allemands savent vraiment faire des bagnoles ? (entre 1 et 3 articles par jour en ce moment !)
;0)

Lucos , Le 09/07/2021 à 12:38

Il y a sur YouTube un blog d’ingénieurs (pas des tocards) qui décortiquent la plupart des moteurs sportifs allemands et en ce moment c’est le V8 6,3 L de chez Merco !!
Cela fait vachement peur le manque de fiabilité de ce moulin sur les coupés SLS, et pas que, certaines années !! Bricoleurs s’abstenir. Cela pique grave ! Attention ce moteur a été conçu entièrement par AMG… et l’ancien d’avant était exemplaire de fiabilité ???????? !! AMG fortiches !!
Qui l’eu cru… lustucru !!

Durand Pierre, Le 09/07/2021 à 17:49

Mais l'entente est dans les gènes. C'est un mode de fonctionnement normal en Allemagne.
Depuis la première grande enquête sur cartel dans l'automobile débutée avant 2010, ça tombe comme des mouches. Et à chaque fois, les société allemandes sont dedans. Et quand elle ne sont pas allemandes, elles sont japonaises.
C'est dans leur culture. Pour avoir travaillé dans un groupe allemand, j'ai vu ce qu'il donnait comme formation dite de "compliance" : et bien ça fait peur quand vous voyez les questions posées et que vous en discutez avec vos collègues outre Rhin.

Fred Et Rick, Le 13/07/2021 à 09:31

@Fred Et Rick, Le 13/07/2021 à 09:31
Parfaitement exact, je confirme, tant pour les Allemands que pour les Japonais.
Ces deux pays n'ont pas que ce gène en commun d'ailleurs.

Bruno Haas, Le 13/07/2021 à 09:58

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 09/07/2021

Les atouts de Stellantis pour concilier véhicule électrique et rentabilité, selon Carlos Tavares

Stellantis a annoncé jeudi une cible de marge opérationnelle "à deux chiffres" en même temps qu’un plan d’investissement de 30 milliards d’euros dédié au développement de la gamme électrique. L’offre sera prête pour faire face au bannissement des véhicules thermiques, a dit Carlos Tavares. Côté batteries, le constructeur annonce avoir sécurisé 130 GWh en 2025 et 260 GWh en 2030.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs

Toyota va construire une usine de batteries aux Etats-Unis

(AFP) - Le géant automobile japonais Toyota a annoncé lundi qu'il allait investir 3,4 milliards de dollars (2,9 milliards d'euros) d'ici 2030 aux Etats-Unis dans les batteries électriques, notamment dans la construction d'une usine dédiée à cette production dans le pays.

19/10/2021

La gamme E85 de Ford, l’autre achat malin

Ford propose six modèles compatibles E85 dont deux hybrides, Focus et Kuga. Une manière de concilier une offre vertueuse en CO2 et économique pour les clients. Cette offre avait été testée en 2019 avec succès sur la fin de vie de la précédente génération du Kuga.

19/10/2021

Xavier Chardon, Volkswagen Group France : "Il faut se préparer à une année 2022 qui sera sportive"

Avant que la pénurie de semi-conducteurs ne se traduise par d’importantes difficultés de production dans les différentes usines du groupe Volkswagen, toutes ses marques étaient en croissance de part de marché en France. Dans ce contexte, le groupe priorise les affectations de production sur la gamme de véhicules électriques pour accélérer sa transformation et adapte sa politique commerciale aux circonstances. Explications avec Xavier Chardon, Président du directoire de Volkswagen Group France depuis le 1er septembre.

15/10/2021