Publicité
Publicité
Equipementiers - 04/06/2021 - #Renault

Fonderie de Bretagne : La justice ordonne le déblocage de l'usine occupée par des grévistes

(AFP) - Le tribunal de Lorient, saisi par la direction, a ordonné jeudi la "levée des entraves à la libre circulation" sur le site de la Fonderie de Bretagne du groupe Renault, occupé depuis fin avril par des grévistes opposés à sa cession.

Auteur : AFP

Partager cet article

Le tribunal interdit à la CGT, à ses délégués syndicaux et à tout gréviste de gêner ou d'empêcher l'accès au site de Caudan (Morbihan) "sous peine d'expulsion immédiate avec le concours de la force publique autant que de besoin", selon ce jugement, consulté par l'AFP.

La décision est exécutoire sous 48 heures.

Le juge des référés estime que le blocage entamé le 27 avril, "relève de l'entrave à la liberté du travail et de l'atteinte à la sécurité des personnes et des biens", ce qui constitue un "trouble manifestement illicite".

"Il n'est pas justifié en l'état d'assortir cette décision d'une quelconque astreinte", estime cependant le juge, alors que la direction réclamait une astreinte de 100 euros par jour et par salarié.

"On prend acte de la décision du juge", a seulement indiqué un porte-parole de la Fonderie de Bretagne à l'AFP.

"S'il devait y avoir un blocage, la direction pourrait demander à la force publique d'intervenir", a déclaré à l'AFP Laurent Jeffroy, avocat des salariés. "Ça peut déraper, j'espère que ça ne va pas être le cas", a-t-il ajouté.

L'usine est occupée depuis plus de cinq semaines par 150 salariés grévistes qui avaient retenu leur direction pendant une dizaine d'heures le 27 avril.

Ils demandent à rester dans le groupe Renault et le retour à Caudan de volumes de production délocalisés à l'étranger.

Renault a annoncé le 11 mars la mise en vente de l'usine afin de "garantir un avenir au site et d'y pérenniser les emplois".

Héritière des Forges d'Hennebont, créées en 1860, la Fonderie de Bretagne est implantée depuis 1965 à Caudan où elle emploie environ 350 salariés.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Pas de pièces de fonderie nécessaires dans les futurs fourgons à Hydrogène de Renault ?
;-(

Clerion , Le 04/06/2021 à 15:35

C'était donc bien illégal.

Bruno Haas, Le 04/06/2021 à 15:38

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 04/06/2021

Drivers, start your engines ! Un week-end à l’Indy 500

Les 500 miles d’Indianapolis sont à la hauteur de leur réputation. Depuis plus de 5 ans, tout le monde me parlait de cette course mythique, de la qualité de l’événement, de sa simplicité, de l’émotion qu’il procure. Il arrive d’être déçu quand on vous survend quelque chose. Je dois admettre que l’Indy 500 est à la hauteur de sa réputation.

Analyse

Catégorie Equipementiers

Michelin perturbé par les hoquets de l'industrie mondiale

(AFP) - Michelin a indiqué vendredi que sa production était perturbée depuis le début de l'année 2022 par les effets de la guerre en Ukraine, qui est venue s'ajouter à pandémie de Covid, à la hausse des coûts de matières premières et de l'énergie, et aux problèmes logistiques.

16/05/2022

Thyssenkrupp relève ses prévisions annuelles pour 2022

(Reuters) - Thyssenkrupp a relevé mercredi ses perspectives de chiffre d'affaires et de bénéfice d'exploitation pour 2022, mais a revu à la baisse ses prévisions de flux de trésorerie disponible, en raison d'une hausse des prix de vente et du coûts des matières premières.

13/05/2022

Le Royaume-Uni impose de nouvelles sanctions commerciales contre la Russie

(AFP) - Le gouvernement britannique a annoncé dimanche un nouveau train de sanctions commerciales contre la Russie et le Bélarus en raison de l'invasion de l'Ukraine, avec des interdictions d'exportation visant l'industrie russe et la hausse de tarifs douaniers, notamment sur le palladium.

10/05/2022

Infineon relève de nouveau ses perspectives pour 2022

(Reuters) - Infineon, le principal fournisseur de puces électroniques de l'industrie automobile, a relevé lundi ses perspectives annuelles après un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 22%, dans un contexte de pénurie de semi-conducteurs.

10/05/2022