Services - 20/11/2020

Imaweb intègre la facturation électronique dans ses DMS

Imaweb va intégrer dans tous ses DMS la solution de digitalisation des factures développée par la société française Esker.

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partager cet article

Né de la fusion en 2019 des deux fournisseurs de DMS, l’espagnol Imaweb et le français Datafirst-I’Car Systems, le groupe Imaweb est aujourd’hui l'un des principaux fournisseurs de DMS et de CRM pour l’automobile en Europe.
L’entreprise a annoncé hier qu’elle allait collaborer avec la société Esker pour proposer de la facturation électronique à ses clients. Ainsi, Imaweb intégrera la solution de digitalisation des factures d’Esker dans tous ses produits de DMS destinés aux réseaux de distribution automobile.

Cette solution permet un stockage simplifié des factures sur une plateforme sécurisée, des réductions de coûts d’archivage et d’impression et une meilleure productivité en supprimant le traitement manuel. "Nous avons établi une excellente relation de confiance avec Esker, car ils avaient déjà travaillé avec nous sur notre propre système de gestion des factures pendant plus de cinq ans", souligne Philippe Dressy, directeur des opérations d’Imaweb.

Entreprise lyonnaise, cotée sur Euronext, Esker a réalisé 104 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019 dont les deux tiers à l’international. Elle est reconnue mondialement pour ses solutions de digitalisation des processus administratifs et financiers pour la gestion des achats (Procure-to-Pay) et des commandes (Order-to-Cash). Utilisant l’intelligence artificielle, ses solutions permettent à ses 6.000 clients de gagner en productivité, d’améliorer la visibilité sur leur activité et de réduire les risques de fraude.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 20/11/2020

BMW va produire le successeur du Mini Countryman en Allemagne

Le successeur du Mini Countryman sera produit en Allemagne, à Leipzig, à partir de 2023, avec des versions thermiques (dont Diesel) et 100% électrique. L'usine assemblera également les batteries. Par ailleurs, BMW a annoncé que tous ses sites allemands auront au moins un véhicule électrique sur leur chaîne d'assemblage d'ici fin 2022.

Constructeurs

Le salon Rétromobile reporté à juin 2021

(AFP) - Rétromobile est maintenu mais reporté de février à juin 2021, ont annoncé jeudi les organisateurs du salon parisien dédié aux voitures anciennes. Toutefois, la traditionnelle vente aux enchères organisée par Artcurial est maintenue le 5 février.

Salons

Volkswagen envisage de se séparer de ses marques italiennes pour financer la voiture électrique, quels sont les risques du pari tout électrique ?

Volkswagen n’en peut plus de vouloir confirmer sa stratégie du tout électrique. Les annonces s’enchaînent avec la fin de la recherche sur les moteurs thermiques en 2026, les développements de logiciels et le déploiement d’un réseau de rechargement en Amérique du Nord, on pourrait se demander ce qui électrise autant Volkswagen. Le Dieselgate a-t-il été un tel électrochoc ou bien la stratégie du constructeur cache autre chose ?

Analyse

Catégorie Services

Les écoles de conduite sont administrativement fermées

La FNA a obtenu la confirmation formelle de la part d'Alain Griset, Ministre délégué en charge des TPE/PME, que les écoles de conduite étaient fermées administrativement et qu'elles pouvaient à ce titre bénéficier de toutes les aides mises en place.

12/11/2020

Location de voitures : Arval s'allie à Sixt

(AFP) - Les loueurs de véhicules français Arval et allemand Sixt ont annoncé lundi un "partenariat stratégique" qui permettra dans un premier temps au premier de compléter son offre de location de courte durée.

10/11/2020

ALD  : bénéfice net en léger recul au 3e trimestre

(AFP) - Le loueur ALD a publié jeudi un bénéfice net en baisse de 3,8% au troisième trimestre, à 140,6 millions d'euros, estimant bien résister à la crise sanitaire grâce à ses ventes de voitures d'occasion.

06/11/2020

Europcar limite la casse au troisième trimestre

Malgré un effondrement de son chiffre d'affaires (-50%) au troisième trimestre, Europcar est parvenu à dégager une marge opérationnelle positive, grâce à une réduction drastique de ses coûts (363 millions d'euros d'économie). Il prévoit d'encore intensifier ses économies pour traverser un 4e trimestre qui promet d'être en berne.

27/10/2020

ALD s'attend à un bénéfice net d'environ 140 millions d'euros au 3e trimestre

(AFP) - ALD, spécialiste de la gestion de flotte et de la location longue durée de véhicules, s'attend à dégager un résultat net d'environ 140 millions d'euros au troisième trimestre, profitant d'une reprise plus rapide que prévu des ventes de voitures d'occasion, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué.

21/10/2020