Publicité
Analyse - 20/11/2020

Volkswagen envisage de se séparer de ses marques italiennes pour financer la voiture électrique, quels sont les risques du pari tout électrique ?

Volkswagen n’en peut plus de vouloir confirmer sa stratégie du tout électrique. Les annonces s’enchaînent avec la fin de la recherche sur les moteurs thermiques en 2026, les développements de logiciels et le déploiement d’un réseau de rechargement en Amérique du Nord, on pourrait se demander ce qui électrise autant Volkswagen. Le Dieselgate a-t-il été un tel électrochoc ou bien la stratégie du constructeur cache autre chose ?

Volkswagen envisage de se séparer de ses marques italiennes pour financer la voiture électrique, quels sont les risques du pari tout électrique ?

Auteur : Bertrand Rakoto

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 20/11/2020

BMW va produire le successeur du Mini Countryman en Allemagne

Le successeur du Mini Countryman sera produit en Allemagne, à Leipzig, à partir de 2023, avec des versions thermiques (dont Diesel) et 100% électrique. L'usine assemblera également les batteries. Par ailleurs, BMW a annoncé que tous ses sites allemands auront au moins un véhicule électrique sur leur chaîne d'assemblage d'ici fin 2022.

Constructeurs

Le salon Rétromobile reporté à juin 2021

(AFP) - Rétromobile est maintenu mais reporté de février à juin 2021, ont annoncé jeudi les organisateurs du salon parisien dédié aux voitures anciennes. Toutefois, la traditionnelle vente aux enchères organisée par Artcurial est maintenue le 5 février.

Salons

Catégorie Analyse

Carlos Tavares ou quand la contre-révolution rejoint les révolutionnaires

Entre 2018 et aujourd’hui, on a vu et entendu Carlos Tavares changer assez radicalement de position sur l’électrique : tout indique que l’examen à 360° du dossier qu’il réclamait de tous et qu’il a conduit lui-même l’a amené à considérer que le dossier avait changé de nature en ce court intervalle de temps. Tant que l’on pouvait douter de la capacité du véhicule électrique à batterie (VEB) à devenir le standard de l’industrie mondiale, ses réserves méritaient d’être exprimées. Maintenant que tel n’est plus le cas, alors il est urgent non seulement de suivre le mouvement mais encore de tenter de le précéder.

19/04/2021

Pourquoi l’accord entre LG Energy et SK Innovation est critique pour l’industrie Américaine ?

SK Innovation a fini par accepter les termes d’un accord avec LG Energy lui donnant de nouveau accès au marché Nord-Américain. SK Innovation devrait payer au total 1.8 milliard de dollars à son concurrent coréen pour retrouver l’accès au marché Nord-Américain. Il peut terminer la construction de son usine en Géorgie afin d’honorer les futures commandes passées par Ford et Volkswagen.

16/04/2021

Oui, je fais des rêves immoraux

Aujourd’hui, on prend de la hauteur en évoquant ces merveilleux fous volants et leurs drôles de machines. Ou du moins on essaye. Parce j’en connais certaine qui essaye de nous empêcher de rêver en rond…

09/04/2021

L’Agence Américain de Protection de l’Environnement annonce de nouveaux standards pour juillet

A peine un mois après sa confirmation, le nouveau responsable de l’Agence américaine de protection de l’environnement engage une profonde réorganisation et prévoit d’annoncer en juillet de nouveaux standards d’émission pour l’automobile. Michael Regan et la nouvelle administration ne perdent pas de temps mais prévoient une approche qui promet d’être pragmatique et inclusive.

09/04/2021

Semi-conducteurs : les ambitions de la Chine

Mathieu Duchâtel, directeur du programme Asie de l’Institut Montaigne, publie dans le dernier Cahier du Cercle des économistes, son analyse des forces en présence sur le marché des semi-conducteurs et évoque notamment les ambitions de la Chine.

09/04/2021

La loi climat-énergie : une opportunité de dés-hystériser les débats

Les débats qui concernent l’automobile et qu’implique depuis la fin mars l’examen du projet de loi "climat et résilience" restent, de prime abord, assez caricaturaux : la majorité s’y voit tour à tour reprocher d’aller beaucoup trop loin et/ou de ne pas aller assez loin au regard de "l’urgence climatique". Néanmoins, à mesure que les échéances que France et Europe se sont données se précisent, les postures prises par les uns et les autres dans le jeu de rôle qui avait fini par se nouer sont remises en cause et l’espoir de voir enfin traitées les vraies questions peut naître.

06/04/2021

Crise de foi

Y’a de l’électricité dans l’air aujourd’hui. Parce que j’en ai un peu marre de lire les même c… pour ou contre les voitures supposées propres ou sales, à moins que ce ne soit l’inverse. Alors j’ai décidé de me lâcher : ô grands mots, ô grands remèdes.

01/04/2021

Pénurie de composants, comment l’automobile en est-elle arrivée là ?

Plus aucun constructeur automobile n’est désormais épargné par la pénurie de composants électroniques à l’échelle mondiale. Chaque semaine de nouveaux arrêts de chaine sont annoncés en Europe, en Amérique du Nord, en Chine, en Corée ou au Japon. La question est de savoir si la situation s’aggrave ou bien si la chaine logistique et la crise sont vraiment comprises.

02/04/2021

Les choix industriels de PSA plombent le commerce extérieur automobile français

Les statistiques du commerce extérieur 2020 sont disponibles et leur analyse est édifiante. Elle confirme largement la désindustrialisation et indique que, couplée avec les choix faits par les constructeurs français - et en particulier par PSA pour 2020 – la pandémie a entrainé un véritable effondrement de la production française. La baisse de la consommation a limité l’ampleur du déficit extérieur qui se creuse tout de même très sérieusement en matière de véhicules. De surcroît, là où les annonces politiques laissaient entendre que les véhicules électriques ou électrifiées pourraient constituer une chance pour le site France, les statistiques viennent mettre le doute et indiquer à quel point il faudra au politique être volontariste pour amener les constructeurs à inverser des choix anciens et lourdement défavorables au site France.

29/03/2021