Analyse - 20/11/2020

Volkswagen envisage de se séparer de ses marques italiennes pour financer la voiture électrique, quels sont les risques du pari tout électrique ?

Volkswagen n’en peut plus de vouloir confirmer sa stratégie du tout électrique. Les annonces s’enchaînent avec la fin de la recherche sur les moteurs thermiques en 2026, les développements de logiciels et le déploiement d’un réseau de rechargement en Amérique du Nord, on pourrait se demander ce qui électrise autant Volkswagen. Le Dieselgate a-t-il été un tel électrochoc ou bien la stratégie du constructeur cache autre chose ?

Volkswagen envisage de se séparer de ses marques italiennes pour financer la voiture électrique, quels sont les risques du pari tout électrique ?

Auteur : Bertrand Rakoto

La lecture de cette actualité est réservée aux abonnés.

Partager cet article


Comment consulter cette actualité ?

Vous avez un abonnement INFORMATIONS, MARCHÉ ou CLUB : Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Choisissez une offre d'abonnement

En souscrivant un abonnement INFORMATIONS au prix de 122,52 € TTC/an

Je m'abonne

Découvrez nos abonnements MARCHÉ et CLUB pour profiter d’un accès illimité aux actualités et de leurs avantages spécifiques !

DÉCOUVREZ TOUS NOS ABONNEMENTS !

Vous pouvez aussi accéder aux actualités à l’unité ou par pack de 10

1 actualité

3,50 € HT

Pack 10 Actualités

30,00 € HT

Autres actualités

Edition du 20/11/2020

BMW va produire le successeur du Mini Countryman en Allemagne

Le successeur du Mini Countryman sera produit en Allemagne, à Leipzig, à partir de 2023, avec des versions thermiques (dont Diesel) et 100% électrique. L'usine assemblera également les batteries. Par ailleurs, BMW a annoncé que tous ses sites allemands auront au moins un véhicule électrique sur leur chaîne d'assemblage d'ici fin 2022.

Constructeurs

Le salon Rétromobile reporté à juin 2021

(AFP) - Rétromobile est maintenu mais reporté de février à juin 2021, ont annoncé jeudi les organisateurs du salon parisien dédié aux voitures anciennes. Toutefois, la traditionnelle vente aux enchères organisée par Artcurial est maintenue le 5 février.

Salons

Catégorie Analyse

GM, changement de stratégie ou retournement de veste ?

Le 45ème président ne semble pas vouloir concéder la victoire de son opposant, Joe Biden, mais il a validé la transition qui permet le transfert d’informations au futur gouvernement. Pour certains, c’est le signal tant attendu pour prendre les dispositions nécessaires afin de travailler avec l’administration Biden. Ainsi, GM a décidé de ne plus s’opposer à la Californie et de s’aligner avec le gouvernement en formation.

27/11/2020

Mon Plan avec Alpine

Je vous l’avais annoncé la semaine dernière : j’ai enfin pu conduire une Alpine ! Du coup, je me sens habilité à vous livrer mes impressions de (bonne) conduite, qu’il s’agisse de l’A110, ou de l’avenir de la marque…

26/11/2020

Les limites de la demande de bornes publiques de recharge

Depuis que le dossier véhicule électrique est revenu dans le débat public il y a un peu plus de dix ans, la question des bornes publiques de recharge est récurrente. Alors que, en dix ans, on a constaté que la recharge était très majoritairement assurée au domicile ou sur le lieu de travail et que la recharge sur ces bornes était très marginale et, donc, très difficile à assurer dans des conditions économiques défendables, on continue d’en faire une condition sine qua non au développement du véhicule électrique. Il est temps de faire mûrir ce débat et de sortir de cette rhétorique stérile pour partir en quête de modèles soutenables dans lesquels les constructeurs prendraient leurs responsabilités et cesseraient de se défausser sur la puissance publique.

23/11/2020

Le redressement de Nissan passe par la qualité de ses ventes et l’Alliance

Nissan a surpris les observateurs en annonçant pour les mois de juillet à septembre des pertes très inférieures à celles annoncées trois mois plus tôt d’une part et à celles anticipées par les analystes d’autre part. Ce "moins pire" est d’abord lié à la reprise des marchés américains et chinois si centraux pour Nissan. Il porte aussi la marque du plan de redressement Nissan Next qui fait de la "qualité des ventes" la clé du retour à la profitabilité. Pour rendre compatible la baisse des coûts de conception avec les nécessaires lancements nombreux de nouveaux modèles, Nissan devra faire jouer plus clairement et explicitement les synergies au sein de l’Alliance.

16/11/2020

Stellantis a choisi son logo, reste à sélectionner les marques et les produits

Les annonces autour de la fusion de FCA et de PSA sont de plus en plus nombreuses. A Détroit, les langues se délient un peu et les premières annonces de plan produit et de redistribution des marques s’officialisent au fil des interviews et des rencontres. Pour éviter la cannibalisation et avancer avec plus de 12 marques, sans compter les utilitaires, le futur numéro 4 mondial va devoir établir un plan produit efficace sans renier ses racines et l’image de ses marques.

13/11/2020

Mes états d’Am

A l’heure où je démarre l’écriture de cette chronique, le 46e Président des Etats-Unis d’Amérique aurait semble-t-il été élu, mais ce n’est pas sûr. De toutes façons et parce que c’est d’actualité, ça ne m’empêchera de vous partager mes états d’Am…érique !

12/11/2020

Le rôle des réseaux au cœur du réexamen des exemptions qui concernent la distribution automobile

Les consultations en cours sur les règlements qui concernent la distribution automobile donnent l’opportunité de faire le point sur les grands dossiers qui concernent les relations entre les constructeurs et leurs réseaux. Tout indique que le passage au "régime général" dont se félicitent les constructeurs sera évalué positivement et consacrera un rapport de force qui, sur le plan juridique, leur est très favorable. Reste à savoir si la toute puissance qu’ils acquièrent ainsi peut être exercée sans dommages pour eux-mêmes et pour les consommateurs et comment les distributeurs pourront occuper cet espace de doutes.

09/11/2020