Publicité
Marchés - 15/12/2021

Japon : rebond revu en hausse de la production industrielle en octobre

(AFP) - La production industrielle au Japon a connu en octobre un rebond plus fort qu'initialement annoncé (+1,8% sur un mois contre une première estimation à +1,1%), selon des chiffres officiels révisés mardi, confirmant une amélioration au niveau des difficultés d'approvisionnement.

Auteur : AFP

Partager cet article

Les expéditions de produits manufacturés nippons en octobre ont également été revues à la hausse (+2,4% contre +2% initialement), selon le ministère de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie (Meti).

Les stocks ont quant à eux augmenté de 0,6%, soit moins que lors de la première estimation publiée fin novembre (+0,8%).

Sur un an, le tableau est resté négatif en octobre avec notamment des baisses de 4,1% de la production industrielle japonaise et de 5,6% des expéditions de biens manufacturés nippons.

La production industrielle japonaise avait constamment reculé sur un mois depuis juillet, du fait de perturbations sur les chaînes d'approvisionnement causées par la pandémie de Covid-19, dans le secteur des semi-conducteurs notamment mais aussi dans celui des pièces pour l'industrie automobile fabriquées en Asie du Sud-Est.

Ces problèmes se sont atténués à partir d'octobre mais n'ont pas disparu, d'autant que le variant Omicron pose désormais une nouvelle menace, y compris en Asie-Pacifique.

Le géant automobile nippon Toyota a d'ailleurs confirmé mardi à un journaliste de l'AFP que plusieurs de ses usines au Japon étaient obligées de suspendre pendant quelques jours leur production en décembre, notamment à cause de difficultés persistantes chez des fournisseurs en Asie du Sud-Est à cause du Covid-19.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 15/12/2021

Luca de Meo signe avec les syndicats (sauf un) un accord qui ramènera en France le cœur du segment B

Le directeur général de Renault, Luca de Meo, a signé ce mardi avec les syndicats CFE-CGC, CFDT et FO un accord triennal "Re-Nouveau France 2025" qui ajuste les conditions de travail, les effectifs et l’empreinte immobilière en France. Ces aménagements doivent permettre d’enrayer le déclin de la place de la France dans le dispositif industriel du constructeur avec notamment le retour de la production de véhicules du segment B avec la future Renault 5 électrique.

Constructeurs

Catégorie Marchés