Publicité
Réseaux - 11/12/2020

L’éco-contribution sur les pneus usagés augmente pour la première fois

Aliapur a augmenté l’éco-contribution versée par les producteurs de pneus de 3,5%, une première depuis sa création en 2003, pour tenir compte des nouveaux contrats passés avec ses collecteurs et broyeurs sur la période 2021-2024.

Auteur : Xavier Champagne
Chef de rubrique

Partager cet article

Aliapur, l’éco-organisme des pneus usagés, vient de renouveler le contrat de quatre ans qui le lie aux collecteurs et broyeurs de pneus. Dans le cadre de l’appel d’offres qui a été passé pour la période 2021-2024, 25 collecteurs et, parmi eux, 14 broyeurs, ont été sélectionnés pour toute la France.
Le secteur se concentre, avec des collecteurs qui couvrent désormais jusqu’à 10 départements, ce qui devrait être favorable aux économies d’échelle.

Pourtant, pour la première fois depuis la création d’Aliapur, les tarifs de l’éco-organisme ont augmenté cette année, de 3,5%, à 1,22 euros pour un pneu tourisme. "L’éco-contribution versée par les producteurs de pneus a été fixée à un prix de départ assez élevé en 2004 que nous avons réussi à baisser chaque année mais nous arrivons désormais à un plancher, estime Hervé Domas, directeur général d’Aliapur. Même si l’amélioration de la qualité du broyage permet d’augmenter les prix auprès des cimenteries, on reste très loin des 150 euros la tonne que cela nous coûte. Quant au granulat, servant aujourd’hui essentiellement au terrain de football, il ne trouve pas assez de débouchés".

Le nouveau tarif défini pour 2021 prend en compte l’évolution du coût des prestations de collecte sur les 4 années à venir avec, pour la première fois, une indexation annuelle sur le prix du carburant. "Pour réaliser de nouvelles économies, il faudrait réduire la manutention. Nous le faisons déjà à l’aide de contenants qui sont vidés mécaniquement mais cela implique de la part des garages qu’ils acquièrent ou louent (40 euros/mois) ce type de contenants", dit-il.

Cette année, avec le confinement, Aliapur devrait collecter et valoriser 355.000 tonnes de pneus, soit 15.000 tonnes de moins que ce qui a été mis sur le marché et financé par les producteurs en 2019. "Nous aurons un produit constaté d’avance qui servira à financer le surplus que nous aurons en 2021 par rapport à la mise sur le marché et le financement de 2020", explique-t-il.

Comme chaque année, c’est environ 20.000 tonnes de pneus non financés qui ont été mis sur le marché qui seront néanmoins collectés par Aliapur, générant un surcoût de l’ordre de trois millions d’euros que supporteront les grands manufacturiers, "alors que ces pneus non financés sont le plus souvent chinois, achetés sur des sites internet installés hors de France et donc importés par des petits garages qui sont les importateurs de ces pneus et donc les éco-contributeurs. Certains sites collectent pour nous l’éco-contribution auprès de ces garages mais pas tous...", regrette-t-il. 

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Je ne comprends pas pourquoi lors d'une commercialisation de pneus importés, le client final ne paie pas une éco-contribution au titre du recyclage.
Il y a facture dans tous les cas, donc pourquoi ne pas systématiser la démarche ?
Failles dans le système exploitées par certains ?

Clerion , Le 11/12/2020 à 08:12

L’éco-contribution sur les pneus usagés augmente pour la première fois

Ce ne sera pas la dernière !

Bruno Haas, Le 11/12/2020 à 11:05

Le problème du recyclage est simple...dans les campagne ils font des pots de fleurs.
Mettez y sur vos balcons !! Faites des balançoires pour les enfants ! Faites de pare chocs avant arrière pour des voitures ! E pour les carrosses tirés par des ânes en Afrique...vous y avez pensé ?? Rien de plus écolo !

Durand Pierre, Le 11/12/2020 à 11:07

C'est la jungle du net Clerion et cela fait des années que vous pouvez commander en Belgique ou en Italie des pièces de carrosserie, protégées en France comme "pièces de style", sans que personne ne fasse rien..
;0)

Lucos , Le 11/12/2020 à 13:57

Soyez en sur...demain ce sera paquet de lessive et berlingot à prix "Ami" dans les halls de la grande distribution !! Des caisses à roulettes en tête de gondole !!

Durand Pierre, Le 11/12/2020 à 17:01

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 11/12/2020

La guerre entre LG Chem et SK Innovation symbolise-t-elle la multiplication des courts-circuits pour les véhicules électriques ?

LG Chem et SK Innovation se crêpent le chignon en Amérique du Nord. La tension monte dans le milieu des batteries à l’heure où les approvisionnements montrent un des nombreux problèmes de fonds. Le marché de la voiture électrique augmente mais depuis 10 ans, les prévisions sont sans cesse revues à la baisse. Depuis quelques mois, les études pour comprendre l’impact environnemental des véhicules électriques se multiplient. Bref, la guerre que les deux coréens se livrent est-elle symptomatique d’une voiture électrique qui manquerait de jus ?

Analyse

Un règlement européen pour réguler production et recyclage des batteries à partir de janvier 2022

La Commission européenne a publié hier un projet de règlementation sur la production et le recyclage des batteries. A partir de juillet 2024, toutes les batteries mises sur le marché européen devront avoir une déclaration relative à leur empreinte carbone et respecter un seuil d'empreinte carbone maximum en 2027. A partir de 2030, les batteries devront contenir des niveaux minimaux de contenu recyclé en cobalt, plomb, lithium et nickel.

Constructeurs

Jean-Hugues Delvolvé, DG de CGI Finance : "La pénurie de VO en sortie de confinement a généré des ventes très bien margées"

Le développement des financements en LOA VO reste l’axe stratégique fondamental du directeur général de CGI Finance, Jean-Hugues Delvolvé. C’est d’ailleurs le VO qui a permis aux concessionnaires partenaires de l’établissement financier de rétablir leur niveau de profitabilité entre les deux confinements. Une enquête auprès de clients qui ont pris un financement en septembre/octobre donne des résultats étonnants sur le parcours d’achat…

Services

Catégorie Réseaux

Les pneus 4 saisons ont fait mieux que les pneus hiver en 2020

Pour la première fois, en 2020, davantage de pneus 4 saisons (+5%) ont été vendus que de pneus hiver (-32%). Ils ont représenté 14% des ventes contre 11% pour les pneus hiver qui ont subi une météo défavorable et n'ont pas profité de l'entrée en vigueur de la loi Montagne II.

24/02/2021

Euromaster France n’a perdu que 10% de chiffre d’affaires en 2020

Grâce à l'activité VI, qui représente la moitié de son chiffre d'affaires, Euromaster France a amorti la chute des ventes de pneus tourisme, enregistrant un recul de seulement 10% en 2020. Il souhaite recruter massivement de nouveaux franchisés ainsi que 400 nouveaux salariés cette année.

24/02/2021