Autour de l'auto - 11/12/2020

Une usine de panneaux solaires en projet à Hambach

(AFP) - Le fabricant norvégien de panneaux photovoltaïques Rec Group prévoit d'implanter une usine géante à Hambach (Moselle), créatrice d'au moins 1.500 emplois à partir de 2022, a-t-on appris jeudi auprès de la direction.

Auteur : AFP

Partager cet article

Le projet est prévu sur la zone d'accueil de l'usine automobile Smart, vendue en début de semaine par le groupe Daimler au Britannique Ineos.

Le projet, dont la demande de permis de construire a été déposée, consiste à produire dans un premier temps 4,5 millions de panneaux par an, au moyen d'un investissement de 681 millions d'euros, a annoncé Rec Solar lors d'un point presse par visioconférence.

Cette première phase qui démarrerait en 2022 doit créer 1.500 emplois, puis une seconde à confirmer aboutirait, en 2025, à un effectif de 2.500 salariés pour 9 millions de panneaux annuels. De quoi produire une puissance de 4 gigawatts-crête (GWc), "l'équivalent d'un réacteur nucléaire de 900 mégawatts", selon la société.

La "décision définitive" d'enclenchement de la première étape (2 GWc) devrait être prise "mi-mars" par le groupe Rec, a annoncé Cemil Seber, son directeur général.

Elle dépendra de deux critères principaux: le résultat de la concertation sur le projet qui démarre lundi prochain sous l'égide de la Commission nationale du débat public et le bouclage du financement de l'investissement.

Sur ce second point, "on fera évidemment appel aux aides (publiques) auquel on pourra avoir droit", a déclaré M. Seber.

L'usine Rec serait l'une des plus grandes du genre en Europe, avec celle que projette le Suisse Meyer-Burger en Allemagne, dans un domaine dominé par les fabricants asiatiques.

Selon M. Seber, sa capacité en 2022 puis en 2025 représenterait à chaque fois environ 10% du marché européen, si bien que "le marché a certainement une taille suffisante pour absorber notre production", a-t-il estimé.

Groupe présent dans l'énergie solaire de 2.000 salariés et 500 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2019, Rec exploite une première usine de panneaux photovoltaïques à Singapour.

Il veut s'implanter à Hambach afin de "produire au coeur du marché européen, en plein essor", selon M. Semer. "Depuis Singapour, il faut quatre à six semaines d'acheminement, ce qui est trop", a expliqué le dirigeant. L'usine se complèterait d'un centre de recherche et développement, autour de la technologie "innovante" de fabrication, "l'hétérojonction", que Rec Group développe avec le CEA, a précisé M.Semer.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Attiré par les aides?il faut les sécuriser surtout dans le solaire qui ne marche qu’avec des prix de rachats exorbitants.....à suivre et de près !!!

Alain Boise, Le 11/12/2020 à 08:20

"on fera évidemment appel aux aides (publiques) auquel on pourra avoir droit"
Ben voyons, faut pas se gêner.

Bruno Haas, Le 11/12/2020 à 10:59

Vite une loi qui oblige à faire les pavillons partout avec des toits solaires, niche du chien comprise ! Toits solaires sur les bus, voitures et pour les chapeaux de chacun a fin de réchauffer les cerveaux...ou réfrigérer selon la saison !!
Il faut quand même pas épuiser et refroidir le soleil...on seraient marrons !
Attention au délit de faciès !!

Durand Pierre, Le 11/12/2020 à 11:14

Hambach !
Epicentre du croissant d'or européen...
;0)

Lucos , Le 11/12/2020 à 13:55

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 11/12/2020

La guerre entre LG Chem et SK Innovation symbolise-t-elle la multiplication des courts-circuits pour les véhicules électriques ?

LG Chem et SK Innovation se crêpent le chignon en Amérique du Nord. La tension monte dans le milieu des batteries à l’heure où les approvisionnements montrent un des nombreux problèmes de fonds. Le marché de la voiture électrique augmente mais depuis 10 ans, les prévisions sont sans cesse revues à la baisse. Depuis quelques mois, les études pour comprendre l’impact environnemental des véhicules électriques se multiplient. Bref, la guerre que les deux coréens se livrent est-elle symptomatique d’une voiture électrique qui manquerait de jus ?

Analyse

Un règlement européen pour réguler production et recyclage des batteries à partir de janvier 2022

La Commission européenne a publié hier un projet de règlementation sur la production et le recyclage des batteries. A partir de juillet 2024, toutes les batteries mises sur le marché européen devront avoir une déclaration relative à leur empreinte carbone et respecter un seuil d'empreinte carbone maximum en 2027. A partir de 2030, les batteries devront contenir des niveaux minimaux de contenu recyclé en cobalt, plomb, lithium et nickel.

Constructeurs

Jean-Hugues Delvolvé, DG de CGI Finance : "La pénurie de VO en sortie de confinement a généré des ventes très bien margées"

Le développement des financements en LOA VO reste l’axe stratégique fondamental du directeur général de CGI Finance, Jean-Hugues Delvolvé. C’est d’ailleurs le VO qui a permis aux concessionnaires partenaires de l’établissement financier de rétablir leur niveau de profitabilité entre les deux confinements. Une enquête auprès de clients qui ont pris un financement en septembre/octobre donne des résultats étonnants sur le parcours d’achat…

Services

Catégorie Autour de l'auto

Une portion des routes de Dordogne va repasser à 90 km/h

(AFP) - Une portion de 287 km de routes de Dordogne, soit moins de 6% du réseau routier de ce département rural, va repasser à une vitesse maximale de 90 km/h à la fin du premier trimestre 2021, a-t-on appris auprès du conseil départemental.

04/01/2021