Publicité
Publicité
Constructeurs - 04/10/2021

La start-up de véhicules électriques Lordstown Motors vend son usine de l'Ohio à Foxconn

(AFP) - A court d'argent pour produire son pick-up électrique, l'américain Lordstown Motors a annoncé la vente de son usine d'assemblage dans l'Ohio au géant taïwanais de l'électronique Foxconn.

Auteur : AFP

Partager cet article

La transaction représente un montant de 230 millions de dollars, a précisé jeudi Lordstown Motors dans un communiqué.
Grâce à cette opération, Foxconn va prendre possession des quelque 576.000 m2 du complexe industriel qui appartenait autrefois à General Motors, à l'exception de certains actifs de l'usine, dont la ligne de montage des moteurs.   

Foxconn, notamment connu pour fabriquer les iPhone d'Apple, va par ailleurs investir 50 millions de dollars dans la start-up américaine via l'achat d'actions. L'entreprise, basée à Taipei, s'est aussi engagée à employer des salariés de Lordstown dans les services de production et d'exploitation.
Cette opération a pour "but d'avancer dans notre objectif d'établir une usine de production de véhicules électriques en Amérique du Nord", a déclaré le président de Foxconn, Young Liu.

L'entreprise taïwanaise va notamment aider Lordstown à fabriquer son pick-up Endurance que le groupe espère pouvoir produire en grande quantité et commercialiser dans les prochains mois.
Foxconn entend également développer dans l'usine de l'Ohio des véhicules pour Fisker, un autre spécialiste des véhicules électrique avec qui le groupe collabore.
De son côté, Lordstown fait face à de nombreuses difficultés opérationnelles. En juin, la start-up avait admis manquer d'argent pour développer le modèle Endurance, une annonce suivie quelques jours plus tard par les départs de son patron et de son directeur financier.   

L'entreprise avait aussi reconnu avoir fait des déclarations "inexactes" sur certaines pré-commandes.
Pour Daniel Ninivaggi, directeur général de Lordstown depuis août, le partenariat avec le groupe taïwanais va permettre à son entreprise de "bénéficier de la vaste expertise industrielle de Foxconn et d'une chaîne logistique rentable tout en offrant à Lordstown la possibilité de se consacrer à la mise sur le marché d'Endurance, au développement de services pour nos clients et à la conception de nouveaux modèles innovants".   

Dans une communication séparée, Lordstown a annoncé jeudi prévoir la construction cette année et en début d'année prochaine d'un nombre limité de véhicules qui seront soumis à des tests de validation et de vérification et chercheront à obtenir une autorisation règlementaire.
L'entreprise a aussi indiqué disposer fin septembre d'un solde de trésorerie compris entre 210 et 240 millions de dollars.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Le solde de trésorerie correspond peu ou prou au montant de la transaction...

Clerion , Le 04/10/2021 à 08:53

Nous allons peut-être attendre d'en voir un sur la route..
;0)

Lucos , Le 04/10/2021 à 10:10

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 04/10/2021

Le come-back des nouvelles mobilités se dessine

Les 15 années qui se sont écoulées ont conduit à voir monter et redescendre des convictions fortes quant à la nécessité pour l’automobile mondiale de changer profondément. Le véhicule connecté, le véhicule autonome, le véhicule électrique ou les nouvelles mobilités ont ainsi acquis puis perdu aux yeux des uns et des autres le statut d’évidente obligation de faire la révolution. Le véhicule électrique a ainsi connu une vague très ascendante pendant la crise de 2008 puis le reflux a été très net avant que la vague ne remonte après 2015 pour finalement emporter l’industrie. Les "nouvelles mobilités" avaient elles aussi paru aptes à changer profondément cette industrie il y a 10 ans et étaient assez clairement au creux de la vague ces dernières années. Elles pourraient bien imiter le véhicule électrique et réussir leur come-back.

Analyse

Ivan Segal, DCF Renault : "Nous pouvons annoncer des délais fiables"

Sur le mois de septembre, la marque Renault a repris la tête du marché VP devant Peugeot sur le marché total, comme sur le canal des particuliers. Les délais de livraisons sont très longs mais ils sont fiables et la France a obtenu des "volumes de production additionnels sur Clio". Le point sur la situation de la marque en France avec son directeur commercial, Ivan Segal.

Constructeurs

Catégorie Constructeurs

Crash d'une Tesla au Texas : le conducteur était bien au volant

(AFP) - Une personne était bien au volant lors de la collision mortelle d'une Tesla au Texas en avril, contrairement à ce qu'avait initialement annoncé la police locale, a indiqué jeudi dans un rapport préliminaire l'agence américaine de sécurité routière.

22/10/2021

Le gouvernement français favorable aux "zones franches" automobiles, selon Luc Chatel

La baisse du prix de revient de fabrication automobile en France reste un enjeu majeur pour la filière automobile pour atteindre 2 millions de véhicules électriques produits, a dit Luc Chatel, Président de la PFA lors d’un point presse. Il a annoncé que le gouvernement était favorable à son idée de création de "zones franches".

20/10/2021

Toyota va construire une usine de batteries aux Etats-Unis

(AFP) - Le géant automobile japonais Toyota a annoncé lundi qu'il allait investir 3,4 milliards de dollars (2,9 milliards d'euros) d'ici 2030 aux Etats-Unis dans les batteries électriques, notamment dans la construction d'une usine dédiée à cette production dans le pays.

19/10/2021