Publicité
Publicité
Constructeurs - 06/10/2021

Le fonds activiste Engine No. 1 soutient la transition de General Motors vers l'électrique

(AFP) - La société d'investissement Engine No. 1, qui a fait ses premières armes en forçant le géant pétrolier ExxonMobil à prendre plus en compte l'environnement, a salué lundi le tournant vers la voiture électrique engagé par General Motors et indiqué avoir parié en Bourse sur le groupe.

Auteur : AFP

Partager cet article

 

Créée fin 2020, Engine No. 1 s'est fait un nom en imposant au printemps trois de ses candidats au conseil d'administration d'ExxonMobil, qui était parvenu jusqu'alors à écarter presque toutes les résolutions déposées à son assemblée générale par des activistes s'alarmant du changement climatique.

La société d'investissement a choisi cette fois-ci de soutenir une entreprise qui, à ses yeux, est la mieux placée parmi les constructeurs traditionnels à réussir la transition vers l'électrique aux États-Unis.

Engine No 1. a en conséquence acheté en juin 397.000 actions du groupe valant environ 21 millions de dollars au cours actuel.

"Depuis longtemps, il est dit que seules les entreprises de technologie peuvent transformer leur propre secteur", a remarqué le patron d'Engine No. 1, Chris James, sur la chaîne CNBC. "Nous pensons qu'avec la bonne équipe de direction, les bons investissements, (GM) peut bousculer le secteur".

"Habituellement, les acteurs traditionnels d'un secteur cherchent à protéger leur activité historique et finissent par adopter très lentement les nouvelles technologies", a souligné M. James.

Mais sous la férule de Mary Barra, General Motors "s'est engagé les deux pieds en avant" dans la transition électrique en développant par exemple la plateforme Ultium, censée servir de base à tous ses véhicules, a-t-il estimé.

Engine No. 1 a, dans un rapport sur le secteur publié lundi, mis en exergue "la longue expérience (de General Motors) dans la conception et la mise sur le marché de véhicules à batterie électrique".

Après le "tristement célèbre et prématurément remis au placard EV1" dans les années 1990, le groupe a développé la voiture hybride Volt, la tout électrique Bolt et mettra bientôt sur le marché la Cadillac Lyriq et les versions électriques des pick-up GMC Hummer et Silverado, rappelle la société d'investissement.

Tesla grandit rapidement, reconnaît Engine No 1. Mais le groupe d'Elon Musk "ne sera pas capable de maintenir sa domination sur le marché des véhicules électriques si ce secteur croît vraiment rapidement".

Il ne s'agit pas d'une industrie "où il y aura un seul vainqueur", ajoute le rapport.

Le titre de General Motors gagnait 2,7% à Wall Street à la mi-séance.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

21 Milions de $ pour peser sur GM ....Elon se marre et cogne sur les généralistes électrifiés)))

Alain Boise, Le 06/10/2021 à 06:44

Pourquoi-pas parier sur GM mais tous les constructeurs passent au VE, alors, GM ou un autre...

Bruno Haas, Le 06/10/2021 à 10:17

Au départ c’était pour Stellantis… mais le postier c’est trompé d’adresse !!
Tesla a une chance face à GM si Mary se marie avec Elon Musk …
Si GM continue de faire des PHEV ils ont une chance avec moi… mais il faut faire plus de km sans charger …et des moteurs au cycle Atkinson comme chez Ford !!
Sinon je serais chez Ferrari et son PHEV me convient !

Durand Pierre, Le 06/10/2021 à 11:39

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 06/10/2021

Ventes directes et plateformes hybrides : intérêts divergents entre les constructeurs et leur réseau

Dans un précédent article nous avions fait état de la position du cabinet Vogel & Vogel, avocat de nombreux constructeurs sur le projet de règlement européen dont la rédaction arrive dans l’étape finale après la phase de consultation qui s’est achevée mi-septembre. Nous publions ci-dessous le commentaire de Maître Christian Bourgeon, conseil du CNPA et avocat de nombreux distributeurs.

Réseaux

Les tensions sur le VO révélées par un état des stocks au plus bas

Autoways a révélé hier lors du Webinauto que nous faisons chaque mois avec C-Ways un indicateur de mesure de la dynamique des stock VO (volumes et rotation) qui montre un effondrement de ceux des VO de moins d’un an et des 1 an à 2 ans. David Rairolle, directeur de l'activité de VPN Autos qui était l’invité de ce Webinauto confirme la pénurie de VO récent et nous livre son analyse de la situation.

Marchés

Catégorie Constructeurs

Crash d'une Tesla au Texas : le conducteur était bien au volant

(AFP) - Une personne était bien au volant lors de la collision mortelle d'une Tesla au Texas en avril, contrairement à ce qu'avait initialement annoncé la police locale, a indiqué jeudi dans un rapport préliminaire l'agence américaine de sécurité routière.

22/10/2021

Le gouvernement français favorable aux "zones franches" automobiles, selon Luc Chatel

La baisse du prix de revient de fabrication automobile en France reste un enjeu majeur pour la filière automobile pour atteindre 2 millions de véhicules électriques produits, a dit Luc Chatel, Président de la PFA lors d’un point presse. Il a annoncé que le gouvernement était favorable à son idée de création de "zones franches".

20/10/2021

Toyota va construire une usine de batteries aux Etats-Unis

(AFP) - Le géant automobile japonais Toyota a annoncé lundi qu'il allait investir 3,4 milliards de dollars (2,9 milliards d'euros) d'ici 2030 aux Etats-Unis dans les batteries électriques, notamment dans la construction d'une usine dédiée à cette production dans le pays.

19/10/2021