Publicité
Publicité
Services - 09/04/2021

Les loueurs de voitures resserrent leurs flottes face au Covid

(AFP) - Réservations annulées, disparition des voyageurs internationaux, multiplication des visioconférences : les loueurs de voitures serrent les dents et resserrent leurs flottes depuis que les effets du Covid-19 paralysent leur activité.

Auteur : AFP

Partager cet article

Europcar vient d'annoncer que son chiffre d'affaires avait été quasiment divisé par deux en 2020 (-45%), à 1,7 milliard d'euros. Au quatrième trimestre, l'activité a frémi pendant quelques semaines avant que la deuxième vague de Covid-19 n'empêche le loueur, comme tout le secteur du tourisme, de redresser la barre.

Les Etats français et espagnol ont soutenu le groupe au printemps 2020 en garantissant 321 millions d'euros de prêts. Un plan d'économies, prévu avant la pandémie, a été poussé à un milliard d'euros sur l'année. Mais début 2021, face à une dette devenue insoutenable, le groupe a changé de mains : le fonds Eurazeo, qui l'avait racheté à Volkswagen en 2006, s'est retiré au profit des créanciers du groupe, soit cinq fonds anglo-saxons.

Le concurrent américain Hertz s'est, lui, placé en faillite au printemps 2020, et va être repris par trois sociétés d'investissement, après avoir perdu 1,7 milliard de dollars en 2020. Il avait annoncé dès le mois d'avril 2020 la suppression de 10.000 emplois en Amérique du Nord.

Un des autres géants américains, Avis Budget, a perdu 684 millions de dollars sur l'année, et a réalisé 2,5 milliards d'économies.

L'allemand Sixt a vu son chiffre d'affaires chuter de 38,8%, à 1,53 milliard d'euros, mais a échappé de justesse à une perte l'an dernier.

Freinage sur la taille des flottes

La directrice générale d'Europcar, Caroline Parot, s'est félicitée mercredi devant des analystes financiers que "l'horrible année 2020" soit terminée. Si 2021 promet d'être "en demi-teinte", ce sera "une année de transition et non pas une année de crise", a-t-elle assuré.

"Je reste prudemment optimiste", a aussi souligné Erich Sixt, PDG du loueur allemand, lors de la publication des résultats de son groupe début mars. "Avec la fin des restrictions (...) nous retrouverons la croissance", notamment via une expansion dans les aéroports américains.

En attendant, tous les groupes ont freiné sur l'achat de voitures neuves. Les négociations évoluent "au jour le jour" avec les constructeurs automobiles, ont souligné plusieurs dirigeants.

Dès la fin de l'été 2020, traditionnellement la pleine saison pour les loueurs, Avis a ainsi vendu un nombre record de véhicules. Sur l'année, le loueur en a vendu 250.000, réduisant sa flotte de 31%. Sixt a aussi réduit la sienne de 25%, Europcar de 39%.

Chez Europcar, on espère que l'activité reprendra très vite en Europe avec les campagnes de vaccination. Mais, se demande Caroline Parot, ce sera "mi-juin, fin juin, ou mi-juillet ?".

Le loueur, qui prépare chaque hiver ses commandes de voitures pour l'été, a dû "parier" cette année sur le nombre de voitures nécessaires, mais "s'adaptera" très vite quand l'activité reprendra, souligne-t-elle.

Beaucoup de camionnettes, moins de voyageurs d'affaires

Une reprise qui pourrait être disparate selon les marchés, en fonction de l'évolution de la pandémie et des campagnes de vaccination.

En Europe, "on voit que reprise ne sera pas aussi rapide qu'attendu, avec une saison estivale encore compliquée. Est-ce que ce sera -20% ou -40% par rapport à 2019 ? Il est encore trop tôt pour le dire", souligne Eric Kang, de l'agence de notation Moody's. Aux Etats-Unis cependant, "le regain d'activité commence à être de plus en plus visible".

D'autres effets indirects de la pandémie pourraient aussi transformer le marché de la location. L'explosion de la livraison à domicile a ainsi provoqué une forte croissance de la demande de location de camionnettes, sur laquelle comptent Sixt comme Europcar.

Le secteur des loisirs pourrait se reprendre "rapidement" mais du côté des voyageurs d'affaires, "beaucoup de déplacements, entre 10% et 30% potentiellement, vont être remplacés par de la visioconférence", par souci d'économie mais aussi de respect de l'environnement, souligne Eric Kang.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Comme d'autres secteurs liés fortement à l'activité touristique, le secteur de location courte durée de véhicules est fortement sinistré ...
Ainsi l'américain Hertz s'est placé sous le régime de faillite, l'année passée ... 10 000 emplois de supprimer outre Atlantique (...) en 2020.
Le confrère Avis a "largué" une partie de sa flotte (31%), Sixt, quant à lui a cédé 25 % de ses véhicules ... Sic les 39 % chez Europcar !
Quand le "pilotage de performance" devient "le pilotage des pertes" ... le critère temps se traduit en giga besoin de cash ... Et Il y a tous les challengers ... Rent a Car, ADA et cie ...

Il est manifeste que le secteur de la LCD ne contribuera pas significativement aux affaires des constructeurs sur le 1er semestre 2021 et pour le second ? ...Tout va dépendre de la maîtrise de la pandémie à la fin juin ... Une chose est certaine, avec le "distantiel", ne retrouvera pas son volume d'activité d'avant la pandémie, avant longtemps ...

Respect aux gens qui se battent pour la survie de "leur boîte" !
Ade Airix, Le 08/04/2021 à 16:38

Ade Airix, Le 09/04/2021 à 00:40

Putaing....le spécialiste est clair...et net...et fait un sans faute dans son raisonnement !! Il est bon (je n'ai jamais douté) quand il veut !
Il suffit d'être patient...il peut compter sur moi pour lire ce qu'il écrit dans ces conditions !
Pour asticoter les anciens...je sens que la rédactrice en chef à un petit faible pour lui...en tout honneur et distanciation sociale, bien sur !
Bon, ce n'est pas le seul je suppose ...mais jamais je n'aurais l'outrecuidance de me mettre dans le lot !! Hi, hi...

Durand Pierre, Le 10/04/2021 à 11:33

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 09/04/2021

Les évolutions dans les réseaux automobiles en mars

En mars, Maxime Lefebvre a ouvert un pôle automobile à Amiens réunissant 6 marques ; le groupe Maurin installe Lexus et Toyota sur un nouveau site à Montpellier ; Emil Frey France a repris BMW-Mini à Mont-de-Marsan ; Paul Kroely a ouvert sa nouvelle concession Mercedes de Colmar…

Réseaux

Semi-conducteurs : les ambitions de la Chine

Mathieu Duchâtel, directeur du programme Asie de l’Institut Montaigne, publie dans le dernier Cahier du Cercle des économistes, son analyse des forces en présence sur le marché des semi-conducteurs et évoque notamment les ambitions de la Chine.

Analyse

Renault conforte son leadership sur le marché VUL au premier trimestre

Avec 119.782 immatriculations à fin mars, le marché français du VUL est nettement plus solide que le marché VP. Il récupère sur le premier trimestre le niveau de 2020, ce qui est loin d’être le cas du marché VP. Renault reste de très loin le leader avec plus de 31% de part de marché et les trois modèles les plus vendus : Master, Kangoo et Trafic.

Marchés

Oui, je fais des rêves immoraux

Aujourd’hui, on prend de la hauteur en évoquant ces merveilleux fous volants et leurs drôles de machines. Ou du moins on essaye. Parce j’en connais certaine qui essaye de nous empêcher de rêver en rond…

Analyse

L’Agence Américain de Protection de l’Environnement annonce de nouveaux standards pour juillet

A peine un mois après sa confirmation, le nouveau responsable de l’Agence américaine de protection de l’environnement engage une profonde réorganisation et prévoit d’annoncer en juillet de nouveaux standards d’émission pour l’automobile. Michael Regan et la nouvelle administration ne perdent pas de temps mais prévoient une approche qui promet d’être pragmatique et inclusive.

Analyse

Catégorie Services

Leasys rachète le loueur Easirent au Royaume-Uni

Leasys, filiale de location de FCA Bank, annonce le rachat de l’enseigne de location courte durée Easirent au Royaume-Uni et de ses 20 agences qui seront rebadgées aux couleurs de Leasys.

27/07/2021

Financement automobile : un retard de 11% en mai

Le financement automobile a subi la baisse du marché automobile en mai (vs 2019), perdant 11%, à 1,033 milliard d'euros. Pour l’activité VN, il recule de 12,6% sur un marché VN à -27,3%. Pour le VO, il baisse de près de 9% sur un marché à -2,1%.

20/07/2021

Thibault Sarrazin, startupeur au service des distributeurs

Après avoir créé en 2016 Convoicar.fr, une plateforme de jockeys pour les concessionnaires, Thibault Sarrazin a lancé l’année dernière kitts.io, un outil pour proposer son parc de courtoisie à la location de loisirs.

13/07/2021

LeasePlan cède sa filiale Carnext.com

LeasePlan se sépare de Carnext.com, sa filiale de remarketing VO, qui lève à cette occasion 400 millions d’euros auprès d’un consortium d'investisseurs.

07/07/2021

Hertz est sorti de sa procédure de redressement aux Etats-Unis

(AFP) - Le loueur de voitures Hertz, qui s'était placé aux Etats-Unis sous la protection de la loi sur les faillites au début de la pandémie, est officiellement sorti de cette procédure et se dit prêt à profiter du regain d'appétit pour les voyages.

02/07/2021

Volkswagen confirme son intérêt pour un rachat d'Europcar

(AFP) - Le groupe automobile Volkswagen a confirmé jeudi sa volonté de racheter une "majorité de parts" du loueur de voiture Europcar, qui avait annoncé la veille avoir refusé une offre attribuée au constructeur allemand.

25/06/2021