Publicité
Equipementiers - 28/07/2022

Michelin défend ses marges au premier semestre en augmentant ses tarifs

(AFP) - Michelin a protégé ses marges au premier semestre en augmentant ses prix sur un marché du pneu miné par les problèmes logistiques et la hausse du coût des matières premières.

Michelin défend ses marges au premier semestre en augmentant ses tarifs

Auteur : AFP

Partager cet article

Le manufacturier français a publié mardi un chiffre d'affaires semestriel en progression de 18,7% à 13,3 milliards d'euros, grâce à trois augmentations de prix sur le semestre et des effets de change favorables.

Michelin affiche un bénéfice net en recul, à 843 millions d'euros, contre un milliard au premier semestre 2021. Les perturbations des chaînes d'approvisionnement et l'inflation se sont intensifiées au cours du semestre et le groupe n'a pas retrouvé ses volumes de vente d'avant-Covid-19.

"Nous déployons notre stratégie dans un contexte très chahuté", a souligné son PDG, Florent  Menegaux, lors d'une conférence avec des analystes financiers.

L'augmentation du coût des matières premières alourdit de plus de 500 millions d'euros le bilan opérationnel du semestre, et la performance industrielle et logistique est affectée à hauteur de 733 millions d'euros.

Michelin a également enregistré 202 millions d'euros de pertes liées à son retrait de Russie. Le groupe avait annoncé fin juin qu'il céderait ses activités à la direction locale d'ici à la fin 2022, dont une usine près de Moscou où il emploie 750 personnes.

Mais "le pilotage du pricing a assuré la couverture de l'ensemble des facteurs d'inflation et le maintien des marges unitaires", précise le groupe dans un communiqué.

La hausse des prix unitaires et la vente de produits plus haut de gamme ont généré une hausse de 13,9% du chiffre d'affaires, "traduisant la détermination du groupe à compenser l'inflation des coûts". Les effets de change comptent pour 5,2%, principalement liés au dollar américain.

Au premier semestre, le marché mondial des pneumatiques tourisme camionnette est resté "globalement stable", mais reste en retrait de 3% par rapport à la même période de 2019, avant la pandémie de Covid.

Les pneus pour poids lourds affichent un recul de 9%, dans un secteur très largement pénalisé par le marché chinois (-36%). Le marché des spécialités (activités minières, agricoles, deux-roues, avion) est resté au contraire dynamique.

Concernant l'année 2022, la direction a abaissé ses prévisions de vente "compte tenu des incertitudes de croissance mondiale", hésitant notamment sur une évolution comprise entre -2 et +2% pour les voitures et camionnettes.

Michelin maintient cependant ses prévisions de résultat opérationnel, supérieur à 3,2 milliards d'euros.

"Les coûts des matières premières, douanes et énergies" auront des effets "fortement négatifs", a souligné son directeur financier, Yves Chapot, "mais nous serons capables de couvrir ces effets inflationnistes".

Le groupe se prépare à des problèmes d'approvisionnement en gaz naturel, avec un "plan de secours" qui permettrait à chaque usine européenne de passer du gaz au charbon ou au pétrole.

L'inflation augmente aussi les besoins en fonds de roulement, et les flux financiers libres sont négatifs à hauteur de 1 milliard d'euros sur le semestre, mais le groupe souligne qu'il "générera son excédent de trésorerie annuelle au second semestre".

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Malgré que 1001 pneus casse les prix des boudins Michelin sur la toile ...les marges de Michelin sont assurées !
Maintenant il y a aussi les japonais, et pas seulement les coréens et les chinois qui vendent des pneus. J'ai acheté une paire de boudins japonais pour un bouchée de pain montés dans les règles de l'art...au Havre !!

Durand Pierre, Le 28/07/2022 à 13:42

On ne dit pas "malgré que" mais "malgré" ou "bien que" !
A part ça, ça va la petite famille, vous faites quoi à diner ce soir ? Du boudin...
;0)

Lucos , Le 28/07/2022 à 16:17

Du boudin... noir, of course (pneu de compèt)...
;-)

Clerion , Le 29/07/2022 à 10:21

Les débiles légers de service font du français ...pour s'amuser...mais ils ne sont pas assez malins pour avoir des actions Michelin !! Ce serait trop d'astuce !
Pour du boudin noir, et il y a la variété antillaise, c'est bien trouvé !!

Durand Pierre, Le 30/07/2022 à 16:03

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 28/07/2022

75 tués sur les autoroutes ce semestre, en hausse de 46%

(AFP) - Le nombre de personnes tuées sur autoroute ce semestre a explosé (+46%) après le très bas niveau de 2021. En cause, la consommation de drogues, alcool et médicaments est forte progression, selon le bilan annuel de l'Association des sociétés françaises d'autoroutes (Asfa).

Autour de l'auto

American Coffee

Aujourd’hui, je vous emmène prendre un verre de l’autre côté de l’Atlantique, à base de café et d’un mélange d’acides désoxyribonucléiques…

CHRONIQUE

Catégorie Equipementiers

Infineon relève ses perspectives pour 2022 en raison de la forte demande de puces

(Reuters) - Infineon a annoncé mercredi une hausse de son chiffre d'affaires au troisième trimestre et a relevé ses perspectives pour l'ensemble de l'année, le principal fournisseur de puces électroniques de l'industrie automobile continuant de bénéficier de la forte demande de semi-conducteurs dans un contexte de pénurie.

04/08/2022

Forvia cède ses dernières parts dans HBPO à Plastic Omnium

(AFP) - L'équipementier automobile Forvia, fruit du rachat par le français Faurecia et de l'allemand Hella, a signé jeudi un accord pour céder ses dernières parts dans HBPO à son coactionnaire Plastic Omnium, première étape de son vaste programme de désinvestissement.

01/08/2022

Panasonic : bénéfice en chute mais prévisions inchangées

(AFP) - Le groupe technologique japonais Panasonic a vu ses bénéfices chuter sur son premier trimestre 2022/23 à cause des perturbations des chaînes d'approvisionnement et de la flambée des coûts des matières premières, mais a laissé inchangées ses prévisions annuelles.

29/07/2022