Publicité
Publicité
Equipementiers - 26/10/2021

Michelin maintient ses prévisions malgré un troisième trimestre compliqué

(AFP) - Le groupe Michelin a annoncé lundi maintenir ses prévisions annuelles malgré un troisième trimestre marqué par des problèmes logistiques et la hausse du coût des matières premières.

Auteur : AFP

Partager cet article

Avec un chiffre d'affaires de 6 milliards d'euros sur la période, les ventes du groupe au Bibendum s'établissaient à 17,2 milliards d'euros à fin septembre, soit une hausse de 15,6% par rapport à l'année 2020 marquée par le Covid-19.

Après les avoir relevés fin juillet, Michelin a maintenu ses objectifs d'un résultat opérationnel supérieur à 2,8 milliards d'euros et de flux financiers libres supérieurs à un milliard d'euros.

Le troisième trimestre a été marqué par "la persistance de la crise sanitaire, les chaînes d'approvisionnement toutes fortement désorganisées, l'inflation des matières premières et des coûts logistiques qui s'étend aux coûts de l'énergie, l'aggravation de la pénurie de main-d'oeuvre en Amérique du Nord et dans une moindre mesure en Europe", détaille Michelin dans un communiqué.

En comparaison avec un troisième trimestre 2020 qui avait marqué une bonne reprise de l'activité, les volumes de pneumatiques vendus ont ainsi augmenté de 1,3% seulement entre juillet et septembre 2021.

Le groupe a notamment enregistré un "fort recul" du marché Tourisme camionnette en première monte (-21%), marqué par la baisse des ventes de véhicules liée à la pénurie de semi-conducteurs. À fin septembre, le marché "Première monte" mondial affichait encore un recul de 17% par rapport aux neuf premiers mois de 2019, avant la crise sanitaire.

Le marché des pneus de remplacement est resté stable, tandis que le marché des pneus poids lourd s'est montré dynamique (+7%), sauf en Chine où la demandé a baissé de 30%.

Sur l'année 2021, "dans un environnement encore très perturbé", Michelin prévoit une hausse de 6% à 8% pour les marchés Tourisme camionnettes et Poids lourds, et une hausse comprise entre 9% et 11% pour les activités de spécialités.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Meûûûhnaaan, vous allez vous rattraper avec la petite loi montagne qui va bien et pousser du Cross climate chez les vendeurs de gommards...
;0°

Lucos , Le 26/10/2021 à 08:38

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 26/10/2021

Marché moto : Honda caracole en tête en septembre

Sur un mois de septembre ralenti par des problèmes d’approvisionnement (-7,3%), Honda a caracolé en tête des ventes, s’offrant une progression de 11,6% quand ses concurrents enregistrent des baisses parfois sévères.

Moto

Les ventes de véhicules électriques progressent partout en Europe

Sur le troisième trimestre, 11,5% des immatriculations de véhicules neufs en Europe (avec Efta et UK) étaient des véhicules électriques à batterie (BEV). Malgré la baisse du marché et les pénuries de semi-conducteurs, les ventes de véhicules électriques sont en hausse dans presque tous les pays.

Marchés

Catégorie Equipementiers

Des mines de lithium en France ? "Ne s'interdire rien", dit Pompili

(AFP) - Face au boom de la demande en métaux rares comme le lithium utilisé dans les batteries, la France ne doit "s'interdire rien" en matière d'extraction, à condition d'avoir les autorisations environnementales nécessaires, a jugé vendredi la ministre de la Transition ecologique Barbara Pompili.

06/12/2021

L'ancien patron de SAM envisage la reprise de la fonderie aveyronnaise

(AFP) - Un ancien patron de l'usine SAM, qui fabrique des pièces pour Renault, a adressé jeudi une lettre d'intention en vue de la reprise de l'usine basée dans l'Aveyron, placée en liquidation judiciaire avec prolongation d'activité jusqu'au 10 décembre, a-t-il dit à l'AFP.

19/11/2021