Publicité
Publicité
Constructeurs - 26/10/2021 - #Geely , #Ford , #Volvo Cars

Volvo Cars réduit la taille de son introduction en Bourse

Par AFP

(AFP) - Le prix de l'action Volvo Cars, qui doit entrer à la Bourse de Stockholm vendredi, a été fixé à 53 couronnes (5,3 euros), a indiqué lundi le groupe suédois, qui annonce par ailleurs réduire la taille de son introduction en Bourse.

Le prix correspond au bas de la fourchette annoncée la semaine dernière (entre 53 et 68 couronnes par action). Volvo envisageait alors une valorisation comprise entre 163 et 200 milliards de couronnes (16,2 à 19,9 milliards d'euros.

Volvo Cars, propriété du chinois Geely, avait confirmé début octobre un projet d'introduction partielle à la Bourse de Stockholm, envisagé depuis plusieurs mois.

Le groupe, qui comptait aussi lever un total de 25 milliards de couronnes (environ 2,5 milliards d'euros) en entrant au Nasdaq Stockholm, a réduit la somme à 20 milliards, a indiqué la marque suédoise dans un communiqué.

Elle a fixé au 29 octobre son premier jour de cotation, soit un jour plus tard qu'annoncé la semaine dernière.

"Nous sommes très heureux du soutien important que nous avons reçu de la part des investisseurs institutionnels à long terme, et je voudrais également souligner le niveau très élevé de la demande des investisseurs particuliers", a déclaré le Président-directeur général de Volvo Cars Håkan Samuelsson, cité dans le communiqué.

"Les revenus de l'introduction en Bourse, associé à notre solide bilan, garantira le financement de notre stratégie de transformation la plus rapide et la réalisation de nos ambitions à mi-décennie", a-t-il également dit.

Après avoir construit sa réputation sur la sécurité de ses voitures, Volvo se place désormais parmi les plus ambitieux des constructeurs dans sa transition vers l'électrique, avec la volonté d'abandonner le moteur à essence d'ici 2030.

Volvo Cars, passé avant Geely dans le giron de l'Américain Ford, est distinct depuis des décennies de Volvo Group, géant des poids lourds et déjà coté à la Bourse de Stockholm.

Réactions

ADRX va-t-il nous confirmer que la raison en est le peu de demande par rapport à l'offre ?
;0)

Faire du statutaire le seul argument de marketing… c’est de ne pas voir que le client maintenant regarde beaucoup plus en profondeur le produit et compare beaucoup l’offre globale sur le marché !
S’afficher n’est plus un but en soit … compte tenu des contraintes de plus en plus fortes pour circuler dans les villes.
La gamme Volvo est pauvre voire inexistante en petits véhicules !
Cela me rappelle un vieux patron débile qui me disait ne travaillons qu’avec des riches… et ce genre de patron ne fait pas pas un constructeur généraliste…
La blague a un fond de vérité !
L’énorme problème du VE c’est que n’importe quel ingénieur idiot de base chinois ou pas peut faire un VE.
Le client de VE plus il paye cher plus il s’informe et plus il compare !il commence à savoir qu’il n’y a rien à réparer dans un VE. La plus value décrite c’est du vent marketing !
Les GAFAM ont indirectement donné le coup de grâce aux constructeurs traditionnels en les obligeant à patauger lamentablement dans les interfaces numériques … et pire dans les batteries qui constituent le moteur de voiture !
Volvo patauge comme les autres et a besoin d’argent frais et pas cher en bourse !
Il est attendu au tournant… et gare aux mauvais démarrages et méventes futures !!

On dit les GATFAM maintenant...
;0))

@ Lucos … Vous faites, décidément, tout ici !
;0))

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Autres articles

Moto

Marché moto : Honda caracole en tête en septembre

Sur un mois de septembre ralenti par des problèmes d’approvisionnement (-7,3%), Honda a caracolé en tête des ventes, s’offrant une progression de 11,6% quand ses concurrents enregistrent des baisses parfois sévères.

Marchés

Les ventes de véhicules électriques progressent partout en Europe

Sur le troisième trimestre, 11,5% des immatriculations de véhicules neufs en Europe (avec Efta et UK) étaient des véhicules électriques à batterie (BEV). Malgré la baisse du marché et les pénuries de semi-conducteurs, les ventes de véhicules électriques sont en hausse dans presque tous les pays.

Constructeurs - 29/11/2022

Lancia révèle sa nouvelle identité de marque

Lancia organisait hier "the Lancia Design Day", un événement qui pouvait être l’occasion de révéler, espérait-on, le concept-car de la future Ypsilon qui sera commercialisée "début 2024". C’est malheureusement un peu trop tôt pour la future "marque de l’élégance italienne" du groupe Stellantis, qui a en revanche révélé son nouveau logo et sa nouvelle identité de marque.

Constructeurs - 24/11/2022

Pièces de rechange Renault et PSA : quand Mediapart dénonçait une fraude qui n’existait pas…

Dans un article publié en mai 2018 et largement relayé par de "grands médias", Mediapart dénonçait des hausses de tarifs "en violation des règles de la concurrence" des pièces de carrosserie de Renault et PSA. Le quotidien relayait en réalité une action en justice dans laquelle la cour d’appel de Paris vient de conclure qu’aucune violation des règles n’avait été démontrée…

Constructeurs - 23/11/2022

Pierre-Paul Mattei, responsable design Peugeot 408 : "Pousser le curseur loin sans oublier qu’une Peugeot doit avoir de l’allure et rester élégante"

Peugeot organisait hier en avant-première pour les journalistes du jury Car of the Year, les essais de la nouvelle 408 dont les premières livraisons sont prévues en mars 2023. Nous y avons rencontré le responsable design de la voiture, Pierre-Paul Mattei, qui nous explique les spécificités et les défis de cette nouvelle silhouette positionnée entre une berline et un SUV. Cette Peugeot 408 s’inscrit dans le même programme que les 308 et 308 SW avec qui elle partage de nombreux composants.

Constructeurs - 22/11/2022

Horse, Ampere et autres entités : quelles conséquences pour les salariés français du groupe Renault

Les conséquences sociales de la stratégie annoncée par Luca de Meo lors du Capital Market Day du 8 novembre dernier seront détaillées aux organisations syndicales lors d’un comité central social et économique (CCSE) le 2 décembre prochain. La répartition des salariés dans plusieurs entités dont deux nouvelles, Horse et Ampere, intervient au moment où se négocie avec les syndicats l'application de la nouvelle convention collective de la métallurgie ainsi que l’ensemble des droits "maison". Cela fait beaucoup de changements…