Publicité
Publicité
Constructeurs - 19/09/2022 - #Opel

Opel gèle ses projets d'expansion en Chine

(AFP) - Le constructeur automobile allemand Opel a indiqué vendredi geler ses projets d'expansion en Chine, invoquant "les défis de l'industrie automobile", au moment où Berlin remet en cause sa dépendance commerciale au marché chinois.

Auteur : AFP

Partager cet article

Opel dit "mettre en attente son entrée sur le marché chinois pour le moment".
"En raison des défis actuels de l'industrie automobile, il est plus important que jamais pour Opel de se concentrer sur des priorités claires - à savoir la qualité, la rentabilité, la satisfaction du client et la durabilité", explique le constructeur dans un communiqué.
Cette suspension a également été décidée "compte-tenu du volume nécessaire pour avoir un réel impact" sur le marché chinois.   

Selon le quotidien économique Handelsblatt, qui a dévoilé la décision, "les tensions géopolitiques croissantes entre les dirigeants communistes de Pékin, d'une part, et les États-Unis et l'Union européenne, d'autre part" ont également joué un rôle, tout comme "les tendances nationalistes en Chine, la politique draconienne du zéro Covid et l'escalade du conflit sur l'indépendance de Taïwan". 

L'industrie automobile traverse une passe difficile, entre difficultés logistiques, pénuries de puces et envolée des prix.
Le gouvernement du social-démocrate Olaf Scholz, qui gouverne avec les écologistes et les libéraux, affiche sa volonté d'adopter une approche diplomatique plus ferme avec la Chine, notamment sur les atteintes aux droits humains imputées au gouvernement de Pékin, et de réduire sa dépendance économique au géant asiatique.   

La Chine est le premier partenaire économique de l'Allemagne et représente un marché important pour de nombreux secteurs, notamment l'industrie automobile.
"Nous allons mettre en place une politique commerciale plus robuste vis-à-vis de la Chine (...), la naïveté est terminée", a ainsi promis cette semaine le ministre de l'Economie Robert Habeck lors d'une réunion avec ses homologues du G7.

Opel, dont le berceau se trouve à Rüsselsheim, dans l'ouest de l'Allemagne, souligne pour autant vouloir poursuivre son développement international. Son objectif est de réaliser plus de dix pour cent de ses ventes totales à l'exportation d'ici le milieu de la décennie, selon le communiqué.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Tavarès n’avait-il pas en substance déclaré que puisque les politiques les y obligeaient il n’aurait d’autre choix que de prendre le train de l’électrique en marche mais tout en mettant en garde : que l’on ne regrette pas dans quelques décennies d’avoir commis une telle erreur …
toujours les mêmes qui font preuve de clairvoyance

José Quintas, Le 19/09/2022 à 07:01

Bravo Opel !
Les yeux commencent à s'ouvrir vis-à-vis de la Chine.

Bruno Haas, Le 19/09/2022 à 11:29

La guerre d'Ukraine à donné une excellente opportunité (en plus politique) de ne pas aller avec Opel dans le marigot chinois, et donc à toute chose malheur est bon !!
Ceci dit...les gros crocodiles pour l'instant sont coréens et ils sont déjà chez nous !! Il faut se méfier quand même du petit crocodile chinois MG qui vient d'arriver chez nous !
Le chinois Volvo c'est déjà un plat de résistance qu'il ne sers encore qu'aux riches...mais c'est là où on gagne de l'argent !
Il vient de sortir un gros dessert (Polestar 1,2,3)...encore du bon pognon à se faire...et la nique aux allemands et Tesla !!
Opel c'est de la bibine pour retraité allemand...mais elles sont plaisantes à voir ! Les PHEV Opel sont chers, ils n'ont aucune chance pour le moment de faire du volume !!
Néanmoins tout un tas d'imbéciles n'ont pas encore vu que les PHEV sont le meilleur des deux mondes ...et ils permettent en plus pour ceux qui ont une prise de jongler dans l'avenir avec la hausse et la baisse des carburants et de l'électricité ...et en plus cerise sur le gâteau...plus on roule électrique moins le moteur essence s'use !!
Ce sont les mêmes qui n'ont pas compris le vrai hybride des Toyota il y a vingt ans !! Fiabilité et basse consommation dans les embouteillages plus silence en prime.
Ils ont trouvé le mot downsizing pour faire des 3 cylindres de merde qui tournent comme une patate et bouffent un max d'essence en ville !!
Ils se mentaient à eux mêmes en disant que c'était moins cher à fabriquer. Bande de guignols !
PS
Pour les cocottes effarouchées qui aiment faire de la diversion les mots, imbécile, merde et guignol sont dans le dictionnaire !

Durand Pierre, Le 19/09/2022 à 11:49

Ca radote grave encore ce matin...
;0)

Lucos , Le 19/09/2022 à 12:12

T'as raison petit jeune, t'as de l'avenir toi !!

Durand Pierre, Le 19/09/2022 à 18:53

Forever young !
C'est pas not' JP qui en parlait encore récemment ?
;0)

Lucos , Le 19/09/2022 à 23:13

@José
Je lis dans l'article "sa volonté d'adopter une approche diplomatique plus ferme avec la Chine". On ne parle donc pas de concurrence sauvage ou du risque de voir un nouveau pan séculaire de l'industrie occidentale s'effondrer... mais bien de problèmes diplomatiques.
Je viens de lire le test de la MG électrique dans Caradisiac et ça fait mal.
Conclusion, pour tuer son chien on l'accuse d'avoir la rage.

Jean Maurice, Le 20/09/2022 à 18:31

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 19/09/2022

Eviter la domination par la Chine de l’industrie automobile européenne électrifiée

Pour obtenir que l’UE recule sur le dossier, est fréquemment évoquée par les opposants au véhicule électrique à batterie (VEB) une menace de domination chinoise. Celle-ci est bien réelle non seulement en Chine et/ou dans le domaine des batteries où elle est d’ores et déjà patente mais aussi à terme sur le marché automobile proprement dit en Europe. A y regarder de plus près, on s’aperçoit toutefois que moins que l’électrification ce sont les stratégies de distribution, de développement industriel et d’offres produits des européens qui offrent à l’offensive chinoise les plus puissants vecteurs de succès.

Analyse

Catégorie Constructeurs

Alpine veut s’investir dans des projets de recherche collaboratifs et écologiques

Alpine annonce la création de l’Alpine R&D Lab, un incubateur au service de projets collaboratifs, principalement dans le domaine du développement durable. Un premier programme de recherche est lancé avec la start-up Aqualines qui développe une nouvelle génération de bateau ultra-rapide à faible empreinte carbone.

27/09/2022

Volkswagen s'associe à Umicore sur les matériaux de batterie

(Reuters) - Volkswagen a annoncé lundi la création d'une joint-venture de 2,9 milliards de dollars avec la société belge de matériaux Umicore, devenant ainsi le dernier constructeur automobile européen à rapprocher l'approvisionnement en batteries dans le cadre de la transition vers les véhicules électriques.

27/09/2022

Sollers en pourparlers pour racheter Mazda à la coentreprise russe

(Reuters) - Le constructeur automobile russe Sollers est en pourparlers avec Mazda Motor Corp en vue de racheter la participation de la société japonaise dans leur coentreprise russe, a déclaré Sollers lundi, alors que Mazda se prépare à mettre fin à ses opérations en Russie.

26/09/2022

Inde : Fisker envisage de produire localement

(Reuters) - La start-up américaine Fisker commencera à vendre son SUV électrique Ocean en Inde en juillet prochain et pourrait commencer à fabriquer ses voitures localement d’ici quelques années, a déclaré le directeur général de l’entreprise à Reuters.

27/09/2022