Publicité
Publicité
Constructeurs - 01/06/2021

Renault et son usine Cléon condamnés à 300.000 euros d'amende pour homicide involontaire

(AFP) - Le tribunal correctionnel de Rouen a condamné lundi le groupe Renault et son usine Renault Cléon (Seine-Maritime) à 300.000 euros d'amende au total pour l'homicide involontaire d'un technicien mort des suites d'un accident en 2016.

Auteur : AFP

Partager cet article

"La SAS Renault et la SNC Renault Cléon sont reconnues entièrement responsables des faits qui leur sont reprochés", a annoncé la présidente du tribunal. A titre de peine complémentaire, le jugement devra être affiché pendant un mois à l'entrée de l'entreprise et sur les panneaux des représentants du personnel.

Le groupe Renault a été condamné à une amende de 200.000 euros et la SNC Renault Cléon à une amende de 100.000 euros.

"Nous sommes soulagés par ce jugement", a réagi Karim Berbra, avocat de la famille du salarié mort. "Nous sommes satisfaits que les deux sociétés aient été condamnées à la demande des parties civiles. Renault est responsable de la mort de Jérôme Deschamps. Il faut que Renault accepte le jugement et en tire des conséquences pour les salariés qui travaillent encore sur le site".

Renault et le parquet ont dix jours pour faire appel.

A l'audience en avril, le parquet de Rouen avait requis une amende de 200.000 euros à l'encontre de l'usine mais avait laissé à l'appréciation du tribunal la décision quant au groupe lui-même.

Marion Meunier, vice-procureure de la République, avait relevé "un cumul de fautes de la part de l'employeur, avec un lien de cause à effet avec le décès de" la victime Jérôme Deschamps, père de deux enfants.

Le technicien était mort le 17 mars 2016 des suites d'un accident du 10 mars 2016 à l'usine de Cléon. Il avait été retrouvé inanimé, écrasé par le caisson du compartiment de séchage d'une machine à laver industrielle.

La magistrate du parquet avait notamment souligné que la victime n'avait pas reçu "de formation spécifique à cette machine" et une "absence d'évaluation préalable des risques".

"Plusieurs témoignages disent que Jérôme Deschamps ne connaissait pas le fonctionnement de la machine. Il n'a pas été formé au fonctionnement de cette machine", avait de son côté relevé la présidente du tribunal Mélanie Petit-Delamare.

L'audience s'était déroulée en présence du frère et de l'épouse de la victime, parties civiles, comme la CGT.

"L'entreprise et les procédures ne sont pas en cause, selon moi. C'est une faute d'inattention", avait en revanche estimé à la barre Paul Carvalho, l'ancien directeur de l'usine. "C'est un accident dramatique, un traumatisme pour moi aujourd'hui encore", avait-il ajouté.

Partager cet article

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Je me méfie toujours de ce genre d'article forcément réducteur sur des conclusions juridiques rendues.
"Absence de formation spécifique à cette machine" vs "une faute d'inattention".
Y aura t'il procédure en appel ? Possible d'un point de vue légal, mais pour la famille du défunt, est-ce bien nécessaire de voir rejuger cette affaire aux tristes conséquences ?

Clerion , Le 01/06/2021 à 12:42

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 01/06/2021

ZFE du Grand-Paris : des dérogations pour les entreprises à la veille de l'entrée en vigueur de l'interdiction des Crit'Air 4

Alors que l’interdiction de circulation des véhicules Crti’Air 4 entre en vigueur ce mardi 1er juin, la métropole du Grand Paris a annoncé des dérogations pour les entreprises jusqu’au 30 juin 2022. Un aveu de la difficulté que pose l’application de cette mesure. Ce léger recul ne concerne cependant pas les particuliers qui risquent une amende de 68 euros.

Marchés

Catégorie Constructeurs

L’industrie automobile s’inquiète de la prolongation des quotas d’importation d’acier

Les organisations européennes représentatives des constructeurs (ACEA) et des équipementiers (Clepa) contestent le bienfondé de la reconduction des quotas d’importation d’acier en Europe. Ils estiment que leurs intérêts sont sacrifiés pour privilégier ceux des aciéristes. La Commission européenne n’a pas confirmé cette décision encore soumise à la validation des Etats membres.

16/06/2021

Pôle "ElectriCity" : Renault vend 148 hectares de son usine de Douai

(AFP) - Renault va vendre 148 hectares de son usine de Douai, dans le Nord, à la communauté d'agglomération pour 35 millions d'euros, afin d'"améliorer sa compétitivité" pour son futur pôle électrique "ElectriCity", selon un communiqué diffusé par la collectivité locale lundi.

15/06/2021

Ferrari prend le virage de la haute couture

(AFP) - Le fabricant italien de voitures de luxe Ferrari est passé à la vitesse supérieure pour diversifier son univers, en présentant une première collection de mode au cheval cabré et en se lançant dans la cuisine étoilée.

15/06/2021